La Gigantesque Arnaque du COVID 19:La séquence d’amorce du test PCR du coronavirus de l’OMS se trouve dans l’ADN de chaque humain !!

 

 

Encore une preuve de la grosse arnaque du siècle. C’est suffisamment important pour que je veuille la sortir immédiatement. Mes recherches sur la base de données NCBI pour les séquences nucléotidiques ont conduit à une découverte étonnante. L’une des séquences d’amorces de l’OMS dans le test PCR pour le SRAS-CoV-2 se trouve dans tout ADN humain!
Autrement dit, tout être humain testé avec PCR est positif, donc faussement contaminé !! Ensuite, c’est à la tête du testeur et du testé qu’on décidera du résultat officiel. 

 

La séquence «CTCCCTTTGTTGTGTTGT» est une séquence d’amorces de 18 caractères trouvée dans le document de protocole de test PCR du coronavirus de l’OMS. Les séquences d’amorces sont celles qui sont amplifiées par le processus de PCR afin d’être détectées et désignées comme un résultat de test «positif». Il se trouve que cette même séquence de 18 caractères, verbatim, se trouve également sur le chromosome 8 de l’Homo sapiens! Pour autant que je sache, cela signifie que les kits de test de l’OMS devraient trouver un résultat positif chez tous les humains. Quelqu’un peut-il expliquer cela autrement?
Je ne peux vraiment pas surestimer la signification de cette découverte. Au minimum, cela devrait avoir un impact notable sur les résultats des tests.
Peut-être que le Dr Mayer peut vérifier, ou confirmer / infirmer cela?

 

Le chromosome 8 d’Homo sapiens, ensemble primaire GRCh38.p12
ID séquence: NC_000008.11 Longueur: 145138636

Plage 1: 63648346 à 63648363 est «CTCCCTTTGTTGTGTTGT»

Mise à jour: Après quelques efforts, j’ai enfin découvert un moyen d’afficher la preuve (au-delà de mes captures d’écran) que le chromosome humain 8 a exactement la même séquence de 18 caractères. Veuillez essayer le lien ci-dessous. La séquence est affichée au bas de la page.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/nucleotide/NC_000008.11?report=genbank&log$=nuclalign&from=63648346&to=63648363

 

Preuve sensationnelle : les paires de bases d’ARN COVID sont identiques à l’ADN humain du chromosome 8


EN COMPLÉMENTAIRE POUR MIEUX COMPRENDRE

Le microbiologiste Eric St-Germain explique le masque aux néophytes