Insolite:un mystérieux animal ressemblant à un plésiosaure découvert sur une plage

Est-ce un plésiosaure?

 

 

Le corps d’une créature inconnue avec un long cou et une petite tête, ressemblant étrangement à un plésiosaure – ou au mythique monstre du Loch Ness – a été trouvé sur une plage en Géorgie, aux États-Unis. Pour les spécialistes, il pourrait en fait s’agir d’un cadavre de requin décomposé.

Un animal étrange échoué sur une plage de Géorgie a récemment fait la une des journaux. En cause : sa ressemblance avec le légendaire monstre du Loch Ness. Certains y voient plus un plésiosaure, ce grand reptile marin qui évoluait au Mésozoïque. Un touriste américain, Jeff Warren, a en effet remarqué l’animal au long cou alors qu’il naviguait avec son fils près de l’île de Wolf. Il a ensuite filmé la scène. Par ailleurs, les oiseaux commençaient déjà à « picorer » l’animal quand il a été retrouvé.

Avec son long cou et ses ailerons, l’animal de 1,5 mètre ressemble ici plus à une sorte de monstre marin préhistorique qu’à tout ce que nous connaissons aujourd’hui dans les océans. Pour l’heure, les experts de l’US Fish and Wildlife Service se posent encore des questions. Mais Internet s’est également chargé de l’affaire. Il existe en effet une légende locale sur l’existence de « Altie » ou « Altahamaha-ha » –  qui n’est autre que la version géorgienne du monstre du Loch Ness.

Dan Ashe, directeur du Fish and Wildlife Service des États-Unis, note en revanche que les animaux marins se décomposent souvent de cette manière, ressemblant à un plésiosaure avec un long cou et une petite tête. Plus précisément, il suggère qu’il s’agit ici un requin-pèlerin, le plus grand poisson du monde après le requin-baleine, et le plus grand poisson de l’Atlantique nord. Celui-ci peut atteindre 12 mètres de long pour un poids d’au moins 4 tonnes.

Le requin-pèlerin ne figure pas sur la liste des espèces protégées par la loi française. Il est cependant considéré comme une espèce menacée depuis 1996 par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). En Atlantique nord-est, l’espèce est considérée comme en danger d’extinction depuis 2000.

 

Source

 

 

 

 

 

Une photo d’un ptérodactyle abattu durant la Guerre de Sécession …vraie ou fausse?

Voici la photo originale  revendiquée dans les années 1960…Les  manipulations  auraient été difficiles à faire éditer à l’époque. Ça aurait pu être une bannière qu’ils tenaient ces soldats confédérés, éditée par les techniques modernes du photoshop mais même là, cela arait  très bien fait.Par un expert!

 

Photo originale!

 

Ils n’avaient pas la capacité d’effets spéciaux à l’époque. Ils n’avaient même pas de plastique. La créature est au-delà de la  compétence d’un taxidermiste qui aurait dépassé tout ce qui a été fait et produit  pour ce genre de chose à l’époque.Ce trucage aurait même surpassé ce que faisait  Barnum et Buffalo Bill dans leurs cirques!

Ce pourrait être un canular moderne, mais il y a des réclamations que la photo remonterait aux années 1960 qui sont des décennies avant même l’informatique à la maison. Ils utilisaient toujours des machines à écrire et la télévision était une nouvelle invention. Donc, si ces photos étaient dans les années 60, cela ajoute au mystère car elles ne pouvaient pas avoir été édité non plus,à cette époque.

 


Voici ce qui semble être des trucages

 

Ces photos seraient apparues au-début des années 2000!

Il est possible que deux photos similaires soient toutes deux fausses. Mais quand l’un d’eux a été fait pour imiter étroitement l’aîné, il est au moins un peu suspect. Un projet de loi contrefait est le plus susceptible d’être fait à l’imitation d’un véritable projet de loi, pas une autre contrefaçon. Nous n’avons pas de corrélation exacte entre cela et les deux photos de ptérosaura de la guerre de Sécession, mais il y a suffisamment de relations pour mériter maintenant notre attention.

Figure-1: Comparaison des deux photographies: celle de droite est un canular ( émission de télévision Freakylinks )

Cliquez sur Figure-1 (peut-être en cliquant une seconde fois pour un grossissement maximum). Quelqu’un qui cherche une preuve de reconstitution de la guerre civile peut avoir peu de difficulté à remarquer un ou plusieurs problèmes avec la photo sur la droite. C’est une photo de canular, faite pour promouvoir la série télévisée Freakylinks qui a été diffusée sur le réseau Fox de 2000-2001. La photo à gauche, cependant, est plus ancienne, apparemment vue par de nombreux lecteurs d’un livre au milieu du XXe siècle. Avec cette connaissance, il est facile de voir que le canular de Freakylinks aété fait pour imiter la photographie plus ancienne.

Photoshop PAS!

Le photo-hoax de Freakylinks a commencé avec une reconstitution par des hommes habillés comme des soldats de la guerre civile. Ils ont été photographiés debout sur une mauvaise imitation du Ptéranodon apparent original dans la photographie plus ancienne. La photo avec les faux soldats a ensuite été traitée avec Photoshop ou un programme de traitement d’image similaire. Il a été fait pour avoir l’air très vieux.

Cela ne prouve pas que la photographie plus ancienne (Ptp) soit authentique ou que les producteurs de Freakylinks(Haxan Films) aient été impliqués dans une conspiration, comme certaines personnes l’ont suggéré. Mais certaines personnes ont déclaré se souvenir de la photo Ptp dans un livre autour des années 1960. C’était de nombreuses années avant que Photoshop ne soit développé.

En outre, un scientifique (Clifford Paiva, un physicien) a trouvé un certain nombre de preuves de l’authenticité de l’image du Ptéranodon apparent dans l’ancienne photo Ptp. Ceux-ci incluent des ombres constantes sous la botte du soldat qui se tient en face de l’animal, l’ombre cohérente avec ceux trouvés sur et sous l’animal. En d’autres termes, aucune manipulation de Photoshop n’a été impliquée en collant ce soldat sur une image d’un ptérosaure apparent apparent.

En surface, il semble improbable que ces deux photos de « guerre civile » soient « bidon », mais un point plus important est le suivant: un scientifique a vérifié que l’image de cet animal dans la photographie Ptp est authentique .

Figure-2: Un scientifique a trouvé des preuves que Photoshop n’était pas utilisé dans  la photo Ptp

 

Les sceptiques évitent l’animal

J’ai trouvé un type commun de commentaire de la part des sceptiques. Ils évitent l’image de l’animal et pointent vers les détails dans les images des soldats. Un sceptique a déclaré que Photoshop a été utilisé à cause de choses comme des doigts manquants sur un soldat. Il semble que le sceptique était complètement ignorant de la possibilité que le soldat tenait la bélière, qui n’était pas visible sur la photographie. Mais même si cette explication est incorrecte, pourquoi voudrait-on utiliser Photoshop pour coller une image d’un fusil sur une photo qui incluait un soldat tenant son bras comme s’il tenait un fusil? C’est ridicule et rien de tel qu’une preuve réelle de tout canular de l’image du Ptéranodon apparent .

Le point principal de la photo  Ptp est la créature volante . C’est le but. Un scientifique a découvert que la tête, le cou et l’épaule de cet animal sont étroitement corrélés avec ce que nous attendrions d’un Ptéranodon moderne ou d’une espèce similaire de ptérosaure.

Conclusion

L’image de ptérosaure dans la photo Ptp a assez de preuves d’authenticité pour justifier des examens plus approfondis.Mais les critiques semblent tellement biaisées en faveur des extinctions universelles de toutes les espèces de ptérosaures qu’elles ne regarderont pas où elles devraient regarder :sur  l’image même du ptérosaure lui-même.

Taille d’un humain comparé à celle du quetzalcoatlus,le plus grand des ptérosaures vivant en amérique…il y a plus de 66 millions d’années!

 

 

Source:Livingpterosaur

 

Voir notre vidéo: