à corps de guitare

via à corps de guitare — VOYAGE ONIRIQUE

Publicités

Choix santé:Les incroyables bienfaits du sel rose de l’Himalaya

Avez-vous déjà entendu parler des incroyables cristaux de sel de l’Himalaya qui viennent directement des montagnes de l’Himalaya ? Il regorge de certains bienfaits assez étonnants et c’est un aliment de base incroyable à ajouter à votre garde-manger. C’est une excellente alternative au sel de table, voici pourquoi.

Voici à quoi il ressemble.
Voici à quoi il ressemble.

Histoire

La formation du sel de l’Himalaya, l’un des plus purs de notre planète, remonte à 250 millions d’années environ, à l’époque où l’océan recouvrait la plus grande partie de la terre. Lorsque la mer a disparu, de puissants mouvements tectoniques se sont produits, donnant naissance aux massifs de l’Himalaya qui, dans leur mouvement, ont fait remonter le sel. Celui-ci se trouve aujourd’hui à une profondeur variant de 400 à 700 mètres.

Sel rose de l’Himalaya Minéraux et énergie

Il doit sa qualité exceptionnelle notamment au fait qu’il a été préservé, dans le sein de la terre, de tous les méfaits de la pollution et des rejets toxiques. Riche en oligo-éléments, (plus de 80), notamment en fer, calcium et potassium, ce sel permet une bonne régénération du sang. Grâce à la structure extrêmement cristalline de ce sel, ces éléments et minéraux peuvent être directement assimilés par les cellules de l’organisme.

Quand vous utilisez ce sel, vous consommez vraiment moins de sodium par dose que le sel de table ordinaire parce qu’il est moins raffiné et les grains sont plus gros. Par conséquent, le sel de l’Himalaya a moins de sel par dose car les paillettes ou les cristaux prennent moins de place que le sel de table qui est fortement traité. D’autre part, en raison de sa structure cellulaire, ce sel stocke l’énergie vibratoire. Les minéraux de ce sel existent sous forme colloïdale, ce qui signifie qu’ils sont suffisamment petits pour que les cellules les absorbent facilement.

Quels sont exactement ses bienfaits ?

Le sel cristallin va rétablir l’équilibre acido-basique (le PH sanguin) et agira de manière spectaculaire sur la gêne causée par des reflux gastriques chroniques. Puissant détoxiquant (une propriété vérifiée par analyse d’urine), il dissout ou démantèle toxines, déchets et substances nocives présents dans le corps. Il élimine notamment les métaux lourds (mercure, plomb) et dissout les dépôts calcaires. Sur le long terme, l’usage de l’eau salée au sel cristallin de l’Himalaya a une action bénéfique sur des affections comme l’arthrose, l’arthrite, les rhumatismes déformants ou les calculs rénaux et biliaires, car il aide l’organisme à briser les dépôts et à les éliminer. Ce faisant, il stimule et régule le transit intestinal, car la réaction de l’intestin ne se fait pas attendre et constitue un signe tout à fait normal de son action.

Sel rose de l’Himalaya comprend d’autres avantages comme :

  • réduit les signes du vieillissement
  • prévient des crampes musculaires
  • augmente l’hydratation
  • renforce les os
  • abaisse la pression artérielle
  • améliore la circulation

Comparaison du sel de l’Himalaya aux autres sels

Sel de mer

Alors que c’était toujours mieux que le sel de de table, le sel de mer est de plus en plus traité et avouons-le, nos océans sont de plus en plus pollués, chaque année, il suffit de penser aux déversements massifs de pétrole qui ont lieu. Etant donné que le sel rose est gardé intact, cela signifie que c’est le sel le plus pur disponible aujourd’hui.

Sel de table

Le sel de table commercial est complètement débarrassé de la majorité de ses sels minéraux à l’exception du sodium et du chlorure. Il est ensuite blanchi, nettoyé avec des produits chimiques et ensuite chauffé à des températures extrêmement élevées. L’iode que l’on ajoute au sel de table est presque toujours synthétique ce qui empêche notre corps de l’absorber correctement. Il est traité avec des agents antiagglomérants, ce qui empêche le sel de se dissoudre dans l’eau et dans le réservoir de sel.

Ces agents empêchent alors l’absorption du sel dans notre corps, ce qui conduit à une accumulation et au dépôt dans les organes. Cela peut causer de graves problèmes de santé. Des études ont montré que pour chaque gramme de sel de table consommé que le corps ne peut pas traiter, votre corps va utiliser 20 fois la quantité d’eau cellulaire pour neutraliser la quantité de chlorure de sodium qui est présent dans ce sel traité chimiquement.

Ce n’est pas nécessairement le sel qui est mauvais pour la santé. C’est le sel de table raffiné qui est inférieur pour notre santé. Mis à part cela, beaucoup d’entre nous consomment beaucoup

 

trop d’aliments trop transformés qui contiennent des quantités astronomiques de sel, et ce n’est pas le bon pour notre corps.

Il ne s’agit pas de limiter notre quantité de sel, il s’agit de consommer des aliments entiers plus naturels et faits maison. De cette façon, nous pouvons ajouter du sel pendant la cuisson ou en saupoudrer un peu sur nos repas sans avoir à se soucier de l’hypertension artérielle et ainsi de suite.

Le sel rose de l’Himalaya est disponible dans les grandes surfaces au rayon épicerie et vous en trouvez facilement en ligne.

sel rose himalaya 002

 


Recette pour une cure au sel rose de l’Himalaya

Une cure de sel de l’Himalaya

En effet, les gros cristaux peuvent servir à la préparation d’une eau salée reminéralisante et purifiante:
•placer les cristaux dans un bocal en verre et recouvrir d’eau de source
•les cristaux fondent jusqu’à saturation de l’eau, qui se conserve alors indéfiniment
•prendre tous les matins a jeun une ½ cuiller dans un grand verre d’eau, le goût est à peine salé et très agréable!
•ne pas oublier de boire régulièrement au cours de la journée
•la quantité prescrite dans ces cures est suffisante pour agir tout au long de la journée, sans engendrer de hausse significative de la consommation journalière de sel
•ces cures sont conçues pour apporter quotidiennement à l’organisme un ensemble minéral complet : Les résultats prouvent l’évacuation de métaux lourds, la dissolution de dépôts calcaires, une « détoxination » générale lente mais profonde, un rétablissement du pH sanguin, de équilibre acido-basique. Un mieux-être général, la résorption des douleurs liées aux acidités gastriques et l’amélioration de la digestion sont ressentis presque systématiquement.

 

 

 

La Sexualité Sacrée:enlevons nos soutien-gorge ,mesdames

Je me suis rendue compte que pour nombre d’entre elles, leur rêve secret durant la journée est de penser à ce qu’elles pourront faire sitôt arrivées à la maison : glisser les mains dans le dos, les approcher de la peau nue et attraper l’attache de leur soutien-gorge. Et… l’enlever ! Laisser leurs seins libres !

soutien-gorge enlevé

Qu’ils puissent se balancer sans restriction, comme ils veulent. Ouf, quelle sensation de liberté ! Mais je me demande, si les soutiens-gorge sont gênants, et même si inconfortables, pourquoi tant de femmes les portent-elles tous les jours ? Pourquoi l’impression d’inconfort et le sentiment de contrainte sont des signaux que nous préférons complètement ignorer ?

A priori, il ne semble pas exister de corrélation entre le fait de porter un soutien gorge et l’augmentation du risque de développer un cancer du sein. En tout cas, aucune étude n’a conclu dans ce sens. Mais en vérité, c’est plutôt qu’aucune recherche qui aurait pu montrer le contraire n’a été menée. Cependant, plusieurs études ont pointé le lien entre le fait de porter un soutien-gorge et le cancer du sein. Mais sans en tirer de conclusion sur une éventuelle augmentation du risque de cancer.

Mais il est tout à fait possible que dans les prochaines années, on s’étonne à posteriori de ne pas avoir compris avant le lien entre le port du soutien-gorge et le cancer du sein… Bon, pour le moment nous ne pouvons pas dire avec certitude que porter un soutien gorge favorise le cancer du sein, mais au moins nous pouvons prendre ces éléments préliminaires en considération et prendre une décision éclairée pour nous-mêmes.

Une femme africaine préparant un repas ..
Ce n’est que récemment,dans l’histoire humaine que les soutien-gorge sont apparu!

Je crois qu’il est temps d’enlever votre soutien-gorge !

Et si le soutien-gorge faisait vraiment du mal ?

Le port d’un soutien-gorge peut gêner les tout petits vaisseaux lymphatiques. En les comprimant, ça peut alors

conduire à une accumulation de la lymphe qui normalement devrait être évacuée par ces minuscules vaisseaux. Pour info, la lymphe est un liquide qui transporte des déchets, des bactéries, etc. en bref, un liquide toxique ! Lorsque les vaisseaux lymphatiques sont fermés, il y a moins d’oxygène et moins de nutriments qui peuvent être amenés aux cellules tandis que les déchets toxiques ne sont pas éliminés.

Est-il possible que cette accumulation de toxines soit liée à la formation des kystes ? Les kystes mammaires sont une accumulation de fibres et de fluides, ils apparaissent sous forme de bosses dures dans le tissu des seins, et ces kystes sont reliés à un risque accru de cancer du sein.

Au cours d’une étude menée aux USA en 1991, 4 000 femmes âgées de 30 à 79 ans ont été interrogées sur leurs habitudes en matière de soutien-gorge.

La fermeté d'une poitrine n'est pas liée au port d'un soutien-gorge.
La fermeté d’une poitrine n’est pas liée au port d’un soutien-gorge.

Plus de la moitié d’entre elles ont eu un cancer du sein diagnostiqué. La grande majorité des femmes interrogées n’étaient pas satisfaites de la forme ou du volume de leurs seins et préféraient porter un soutien-gorge uniquement pour avoir une poitrine plus « esthétique ». Certaines d’entre elles portaient aussi leur soutien-gorge la nuit, et parmi celles-ci 3 femmes sur 4 ont souffert d’un cancer du sein. Et pour une femme sur 7 qui le porte plus de 12 heures par jour, on trouve un cancer du sein. L’étude a conclu que le risque d’un cancer du sein concernait seulement une femme sur 168 si elle ne portait pas de soutien-gorge. Exactement, le même niveau de risque que pour un homme !

 Et si le soutien-gorge ne servait à rien ?

Personnellement, au quotidien, j’évite de porter un soutien-gorge. Évidemment, j’en porte un selon la façon dont je m’habille ou pour certaines occasions, mais c’est toujours plutôt minimal. Jusqu’à l’année derrière, je n’avais aucune idée du lien potentiel entre le cancer du sein et le soutien-gorge, mais j’avais déjà abandonné les soutien-gorges avec des armatures ou trop pigeonnants, surtout parce que je les trouvais extrêmement inconfortables et qu’ils m’empêchaient de bien respirer. Je sais que beaucoup de femmes avec une forte poitrine pensent que c’est tout bonnement impossible à envisager !

Mais savez-vous que quand vous portez un soutien-gorge tout le temps, vous affaiblissez notablement les tissus de soutien de vos seins ? Anatomiquement, vous ne tirez aucun bénéfice à priver votre poitrine de la pesanteur. Bien au contraire !

Si vous laissez vos seins libres pendant un certain temps, ces fameux ligaments deviendront plus forts et vos seins seront naturellement mieux soutenus. Une étude française a observé et mesuré les seins de 320 femmes âgées de 18 à 35 ans sur une durée de 15 ans. La conclusion bouscule les idées sur l’utilité des soutien-gorges, en clair, ils ne font rien de ce qu’on attend d’eux. Par exemple, ils n’aident pas à soulager les douleurs dorsales, mais au contraire les intensifient !  Encore mieux :

Ils n’ont strictement aucune influence sur l’affaissement des seins. Selon l’étude, les soutien-gorges sont clairement une fausse nécessité. Les résultats de l’étude suggèrent que la poitrine gagnerait en réalité beaucoup plus en fermeté et serait bien mieux soutenue si elle n’était pas enfermée dans un soutien-gorge. Tout simplement, selon les chercheurs, parce que les soutien-gorges limitent la croissance et le renforcement des tissus de soutien des seins, ils se distendent ce qui affaiblit la poitrine et la conduit à s’affaisser plus rapidement. Et même mieux, l’étude a trouvé que les femmes qui osent l’expérience d’enlever leur soutien-gorge gagnent en moyenne une remontée des mamelons de l’ordre de 7 mm par an !

L’étude précise quand même que si vous avez passé 45 ans, le fait de ne pas porter de soutien-gorge aura probablement peu d’influence sur la remontée de la poitrine…

Mesdames, je crois qu’il est temps d’enlever votre soutien-gorge !

belle fille 1

Minimiser les risques

Je pense que la raison principale qui pousse les femmes à porter des soutien-gorge est le poids de la société qui nous dit à quoi notre poitrine doit ressembler. Si les seins sont très petits, vous portez probablement des soutien-gorges pigeonnants et rembourrés, si les seins sont trop gros, vous portez sans doute un soutien-gorge qui les fait paraitre moins volumineux et plus toniques. Il y a aussi de nombreuses femmes dont la poitrine est vraiment petite et qui portent malgré tout un soutien-gorge, seulement pour que leur poitrine prenne plus d’ampleur. Si seulement, elles connaissaient les risques qu’elles prennent pour ressembler aux canons esthétiques… Aux yeux de la société, les seins doivent être ronds, fermes et bien hauts. Mais il est évident qu’il y a peu de chance que ce soit le cas des femmes qui laissent leur poitrine libre, le galbe des seins n’est pas uniforme et stéréotypé !

Si vous devez porter un soutien-gorge, choisissez le sans baleines et suffisamment large pour ne pas être trop serrée. Essayez de porter votre soutien-gorge le moins possible et massez vos seins une fois que vous les avez libérés. En aucun cas, vous ne devriez dormir avec votre soutien-gorge. Si vous êtes inquiète de laisser pointer vos mamelons, (incroyable quand même, on accepte de voir des bretelles de soutien-gorge ou un push-up, mais pas des mamelons !), essayez de porter un débardeur sous votre chemise par exemple. Et de toute façon, c’est loin d’être la fin du monde !

L'importance de faire corps avec la nature.
L’importance de faire corps avec la nature.

Sources

Annie Casamayou – http://www‌.mon-natur‌opathe.com

http://www‌.ncbi.nlm.‌nih.gov/pu‌bmed/1827274

http://www‌.connexion‌france.com‌/Bra-suppo‌rt-damage-‌professor-‌Rouillon-b‌ack-pain-n‌ipple-1462‌6-view-article.html

http://www‌.brafree.o‌rg/bra_free.html

https://ww‌w.womentow‌omen.com/d‌etoxificat‌ion/the-ly‌mph-system‌-and-your-‌health-2/2/

http://www‌.healingca‌ncernatura‌lly.com/br‌east-cance‌r-bras-lym‌ph-nodes.html

http://che‌alth.canoe‌.ca/channe‌l_conditio‌n_info_det‌ails.asp?d‌isease_id=‌245&channe‌l_id=136&r‌elation_id=1578

 

 

 

 

 

Un scanner révèle une mommie cachée depuis 1,000 ans à l’intérieur d’une statue

Incroyable,mais vrai.
Incroyable,mais vrai.
Un scanner et l’endoscopie effectuée par la société néerlandaise Drents Museum au Centre médical Meander d’Amersfoort a révélé que l’intérieur d’une statue traditionnelle de Bouddha, probablement faite dans le 11ème ou 12ème siècle,  contient les restes momifiés d’un maître bouddhiste connu sous le nom Liuquan , de l’École de méditation chinoise.

  • Les scientifiques étaient bien conscients qu’il y avait un corps dans la statue, mais ce qu’ils ne réalisèrent pas sur l’instant,fut  que les organes de la personne ont été retirés avant la momification. Les chercheurs ont également découvert des rouleaux de bouts de papier avec l’écriture chinoise sur lui.

     

Le sauge et ses qualités

Un bâton de fumigation de sauge
Un bâton de fumigation de sauge

La sauge est une herbe connue pour ses propriétés de guérison et ses vertus médicinales. On brûle la sauge depuis des temps immémoriaux pour purifier et nettoyer les maisons et les objets..
Rassemblez de beaux rameaux de sauge, faites les secher et rassemblez les ensemble avec une ficelle organique , très serrés pour en faire des bâtons de fumigation …
La sauge se brule comme un encens, elle purifie notre corps, notre Âme et notre esprit ainsi que les lieux des énergies négatives.

Source: Ré veillez-vous

%d blogueurs aiment cette page :