La guerre criminelle d’Israël place Gaza dans une crise humanitaire

Une offensive aérienne et terrestre israélienne  d’un mois sur la bande de Gaza a laissé les gens, à travers le territoire palestinien sous blocus, dans un état désespéré ,en manque  des besoins  nécessaires  de la vie, rapporte Press TV.

Des Palestiniens inspectent des bâtiments  détruits dans une partie de al-Tufah ,un quartier de la ville de Gaza le 6 Août 2014.
Des Palestiniens inspectent des bâtiments détruits dans une partie de al-Tufah ,un quartier de la ville de Gaza le 6 Août 2014.

 

 

 

Depuis qu’Israël a retiré ses troupes du territoire assiégé, le monde a commencé à réaliser l’ampleur des dégâts causés à l’enclave déjà appauvrie.

Un correspondant de Press TV a déclaré dans un rapport, mercredi 06 août 2014, que le champ  de  dévastation et de misère dans la bande de Gaza est massif.

De nombreux blessés sont abandonné à eux-mêmes,dans le besoin de traitement et les résidents n’ont pas de maisons pour se loger.

Le régime de Tel-Aviv a également attaqué les hôpitaux dans son offensive militaire de grande envergure et pilonné les centres médicaux qui sont dans le besoin désespéré de médicaments et de matériel.

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a fortement dénoncé les forces israéliennes pour laisser une trace massive de destruction dans des sites civils à travers la bande de Gaza. 

Le président du CICR Peter Maurer a dit que  la destruction laissé par les forces du régime de Tel-Aviv est sans précédent.

L’offensive israélienne dans la bande de Gaza est également estimée avoir laissé au  territoire palestinien, au moins 4,6 milliards de dollars en dommages. Les sources du ministère de l’économie palestiniennes disent que le chiffre ne comprend que les dommages directs à l’économie de Gaza.

Le développement viendra comme un cessez-le feu de 72 heures dans la bande de Gaza qui en  est à sa deuxième journée. Le cessez-le feu est une pause dans un conflit de quatre semaines qui a fait au moins 1.900 morts palestiniens, dont 430 enfants.

Responsable du Hamas, Ismaïl Haniyeh, a déclaré conflit avec Israël a jusqu’ici apporté la victoire aux groupes de la résistance palestinienne.

Survivre serait devenu une victoire pour le Hamas?

Le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies a récemment adopté une résolution appelant à une enquête indépendante sur les crimes de guerre d’Israël à Gaza.

Sources :Press.tv et diverses agences.

 

 

 

 

 

 

Publicités

Attaque surprise de l’aviation israélienne sur Gaza

 

Israel-jet

 

 

Les Avions de guerre israéliens ont effectué au moins sept raids aériens sur différentes zones de la bande de Gaza assiégée, tirant  près de 18 roquettes, rapporte Press TV.

Les raids ont eu lieu « juste après minuit, » résultant « de la blessure d’au moins trois personnes, »selon ce qu’ un correspondant de Press TV a rapporté de l’enclave côtière.

« Plusieurs des domaines comme les terres agricoles, les terres agricoles, les usines et quelques magasins ont également été touchés. Aussi un lieu près de Gaza centrale solaire a été frappé, « notre journaliste ajouté.

«Les gens ici se préparent à quelque chose de lourd à se produire dans la prochaine heure ou deux en raison de l’important volume de roquettes qui ont été tirés dans les 15 à 20 minutes, » at-il dit.

Tel Aviv a récemment intensifié ses attaques sur le territoire, tuant et blessant de nombreux Palestiniens.

Selon des témoins,c’est  le 26 Mars 2014 que les forces israéliennes ont tiré sur les bateaux près de la ville de Rafah, située à 30 kilomètres (19 miles) au sud de la ville de Gaza, blessant quatre pêcheurs.

Gaza a été bloqué depuis Juin 2007, une situation qui a provoqué une baisse du niveau de vie, les niveaux de chômage sans précédent, et la pauvreté implacable.

Le régime d’apartheid d’Israël nie environ 1,7 millions de personnes dans la bande de Gaza de leurs droits fondamentaux, comme la liberté de mouvement, des emplois qui paient des salaires corrects,  les soins de santé et une éducation adéquate.

HN / MHB / SS