Suite à l’éruption solaire massive,Une nuit d’aurores boréales un peu partout au Canada

Les Canadiens amateurs de phénomènes naturels auront la chance d’observer des aurores boréales pour une deuxième nuit consécutive. Selon le Centre de prévision météorologique spatiale de l’agence spatiale américaine (NASA), les particules du soleil pourraient pénétrer dans le champ magnétique terrestre vers le 14 et 15 mai en Amérique du Nord.

Une zone d’activité magnétique autour d’une tache solaire et à l’intérieur de celle-ci est à l’origine du phénomène, explique la communicatrice scientifique au planétarium du Musée du Manitoba, Emily McIntosh.

Dans la nuit de lundi à mardi, une ouverture dans notre champ magnétique a permis aux particules de circuler vers l’intérieur ce qui a produit des aurores boréales qui ont pu être observées jusqu’en Iowa.Il s’agit d’une grave fracture de notre champs magnétique.Ce qui  signifie que de nombreuses personnes  vont en être affectées dans le futur immédiat.

« C’est un phénomène normal qui nous donne l’occasion d’observer une météo spatiale impressionnante », affirme Mme McIntosh.

Le soleil passe par un cycle d’activité tous les 11 ans. Dernièrement, la situation était au calme. Cependant, au cours des deux dernières semaines, le soleil s’est activé ce qui a augmenté les chances de voir de l’activité magnétique sur Terre.

Les aurores boréales sont causées par des particules chargées qui se déplacent le long du vent solaire et interagissent avec différentes molécules de l’atmosphère. De temps en temps, une tache solaire peut propulser ces particules beaucoup plus rapidement vers la Terre.

Habituellement, notre magnétosphère agit comme un bouclier autour de la planète, empêchant la plupart des particules d’y pénétrer, mais de temps en temps, une ouverture dans le champ magnétique se crée.

Emily McIntosh explique que les aurores boréales sont fréquentes dans le nord du Canada, car elles se déplacent le long des lignes de champ magnétique de l’ovale auroral autour des pôles. Parfois, l’ovale se déplace plus au sud, ce qui permet à plus de gens d’assister à un spectacle de lumières.

Le Centre de prévision météorologique spatiale de la NASA prévoit que l’évènement pourrait se produire à nouveau mercredi soir.

Mme McIntosh encourage les gens intéressés par le phénomène à se déplacer vers le nord pour les regarder.

« Vers 2 h ou 3 h, c’est souvent le meilleur temps pour les observer », dit-elle.

Elle conseille également aux gens en milieux urbains de s’éloigner des sources de lumières pour améliorer les chances de contempler le phénomène.

Ceux qui souhaitent prendre les aurores boréales en photo peuvent configurer leur appareil à une exposition de 8 à 15 secondes, avec une sensibilité ISO de 1600 à f / 4 ou moins.

 

 

 

 

Publicités

Danger planétaire:une tempête solaire gigantesque va s’abattre sur la Terre pour Noël

Une éruption solaire croise  notre chemin et elle  menace de faire des ravages dans la vie moderne sur notre planète.Elle peut même menacer notre civilisation.

 

La Terre  sera  soufflé par une éruption solaire ,telle une  fusée montée en flèche sortie  d’un trou dans l’atmosphère du soleil – et elle transporte d’énormes tempêtes géomagnétiques avec elle.

Le courant ultra-rapide du vent solaire a frappé le champ magnétique de la Terre juste à temps pour le solstice d’hiver ce mercredi,21 décembre 2016.

2829372-main_image

Les images de l’agence spatiale filmée par Solar Dynamics Observatory montre un, stroboscopique flash lumineux sur la droite du Soleil

Et elle  est fouettée une tempête géomagnétique « modérément » forte qui pourrait durer plusieurs jours, selon la National Oceanic aux Etats-Unis ‘and Atmospheric Administration.

Les tempêtes géomagnétiques sont derrière le phénomène naturel grandiose des aurores boréales.

Mais ils peuvent être catastrophiques pour la civilisation humaine comme nous le savons, les experts nous ont mis en garde déjà.

 

 

 

Une impressionnante éruption solaire survenue récemment.
Une impressionnante éruption solaire survenue récemment.

 

Les rayons cosmiques sont le même phénomène qui causent les aurores boréales
Les rayons cosmiques sont le même phénomène qui causent les aurores boréales

 

Ils font des ravages sur les systèmes de navigation et provoquent  l’arrêt des réseaux électriques nationaux .

Le président américain Barack Obama a été contraint d’émettre un avertissement de refroidissement à la nation en vue de tempêtes dévastatrices de la météo spatiale plus tôt cette année.

Il a dit : « Les phénomènes météorologiques extrêmes de l’ espace – ceux qui pourraient  dégrader de manière significative les infrastructures essentielles – pourraient désactiver une grande partie du réseau électrique, ce qui entraînerait des défaillances en cascade qui pourraient affecter les services essentiels tels que l’ approvisionnement en eau, la santé et le transport.

«La météorologie spatiale a le potentiel d’affecter simultanément et perturber la santé et la sécurité à travers les continents entiers. »

Dans ce cas, le centre de prévision météorologique spatiale a averti que «des fluctuations mineures» peuvent se produire dans les blocs d’alimentation de plusieurs US État.

La tempête  d’aujourd’hui est «large» et devrait frapper la Terre pour rester à l’intérieur de la cible  pendant plusieurs jours.

C’est de bonnes nouvelles pour les observateurs d’Aurores boréales, comme les longues nuits signifient plus de temps pour regarder les incroyables plumes de couleur dans l’hémisphère nord.

 

 

 

Alerte dans l’espace:les pires taches solaires depuis 1990

La zone  décrite dans notre article,le 24 octobre 2014.
La zone décrite dans notre article,le 24 octobre 2014.

NASA

L’événement pourrait conduire à plus d’aurores et perturber les systèmes d’engins spatiaux et de pouvoirs  électriques  sur Terre

La plus grande région de taches solaires en plus de 20 ans est confronté  face  à la Terre. Les éruptions solaires envoient sur  notre chemin ,de puissants rayons cosmiques et la menace d’une éjection de masse coronale (CME), qui peut provoquer des aurores boréales et des perturbations importantes à nos réseaux électriques.

Les taches solaires sont des régions relativement froides du soleil visibles sur sa surface, avec une activité de champ magnétique complexe. La tache AR12192 région est le « plus grand groupe de taches solaires depuis Novembre 1990 », selon Doug Biesecker, un chercheur au Centre de prévision National Weather Service météo spatiale. AR12192 est à peu près la taille de la planète Jupiter, mais la plus grande tache solaire sur  nos dossiers, a été vu en 1947, et faisait  trois fois cette taille.

AR2192 a envoyé  des éruptions solaires de haute-énergie, mais à ce jour aucune CME, qui,selon ce que dit  Biesecker : ont tendance à être plus étroitement associée à la complexité magnétique d’une région de taches solaires avec la taille d’une région. Une tempête solaire plus petite autour de Halloween en 2003, par exemple, a créé des aurores visibles aussi loin que le sud que la Floride. Avec le niveau élevé de l’activité des éruptions à l’heure actuelle, les scientifiques prévoient que si AR12192 libère  des CME directement vers la Terre, il le fera dans les trois à quatre prochains jours, rapporte le Washington post   .