Le plan illuminati de dépopulation mondiale se réajuste:La Chine signale le premier cas humain connu de grippe aviaire H10N3

 

Ici,contrairement à ce que fait l’OMS (Office Mondial de la Santé administré par un ex-ministre communiste),nous ouvrons toutes grandes les portes des pseudo-scientifiques rationnels qui ,eux,nous censurent et jettent l’anathème contre des libre- penseurs comme moi,en les discréditant comme étant des complotistes!

Voici de quoi lire:

 

Un homme en Chine a attrapé le premier cas de grippe aviaire H10N3 jamais signalé chez un humain, a annoncé la Commission nationale chinoise de la santé (NHC) mardi 1er juin.

Représentation de AH10N3

La souche H10N3 de la grippe aviaire provoque normalement une maladie bénigne chez les oiseaux, et jusqu’à présent, aucun cas d’infection virale n’avait été signalé chez l’homme, selon un communiqué publié sur le site Web du NHC, tel que traduit par Reuters . Mais le 23 avril, un homme de 41 ans de la ville de Zhenjiang a développé une fièvre qui a progressé au cours des jours suivants, et le 28 avril, il s’est rendu dans un hôpital local pour se faire soigner. 

(Bien que le H10N3 ne provoque qu’une maladie bénigne chez ses hôtes naturels, cela peut ne pas être vrai lorsque la souche passe aux humains.)  

Le 28 mai, le Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies (CCDC) a effectué une analyse génétique sur des échantillons de l’homme infecté et a déterminé qu’il était infecté par le H10N3, selon le communiqué. Le CCDC a ensuite surveillé la province environnante du Jiangsu pour détecter d’autres cas d’infection et a spécifiquement recherché les contacts étroits de l’homme, mais ils n’ont découvert aucun cas supplémentaire. L’homme est maintenant dans un état stable et prêt à sortir de l’hôpital, note le communiqué.

 

Les scientifiques devront examiner en profondeur le matériel génétique de la souche qui a infecté l’homme pour voir en quoi il diffère des échantillons de H10N3 collectés dans le passé, Filip Claes, coordinateur régional du laboratoire du Centre d’urgence des Nations Unies pour les maladies animales transfrontalières au Bureau régional pour l’Asie et le Pacifique, qui fait partie de l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture de l’agence, a déclaré à Reuters. 

En général, le H10N3 n’apparaît pas très souvent chez ses hôtes naturels, les oiseaux, a noté Claes. De la fin des années 1970 à 2018, les scientifiques ont isolé environ 160 échantillons de la souche virale d’animaux infectés, principalement d’oiseaux sauvages et d’oiseaux aquatiques, et la souche n’avait pas été détectée chez les poulets, a-t-il déclaré. 

Le CCDC n’a pas précisé comment ni quand l’homme infecté aurait pu attraper le virus d’un oiseau, a noté Reuters. Mais sur la base des évaluations du CCDC jusqu’à présent, il y a peu de risque que le virus se propage à grande échelle, a déclaré l’agence. Lorsque les virus de la grippe aviaire passent des oiseaux aux humains, ils ne se propagent généralement pas entre les humains, et lorsqu’ils le font, leur transmission est généralement « limitée, inefficace et non soutenue », selon les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis . 

Cependant, dans de rares cas, la grippe aviaire peut en effet déclencher des épidémies majeures parmi les personnes, de sorte que la surveillance des nouveaux cas d’infection reste très importante pour la santé publique, selon le CDC. Par exemple, la dernière grippe aviaire à avoir provoqué des épidémies importantes chez l’homme était le H7N9, qui a tué plus de 300 personnes en 2016 et 2017, a rapporté le magazine Science . Cette souche virale a un taux de létalité d’environ 40%, selon un numéro de 2016 de la revue CDC Morbidity and Mortality Weekly Report .

Et en 1957, le virus de la grippe aviaire H2N2 a échangé des gènes avec des virus de la grippe humaine et a déclenché une véritable pandémie, a rapporté Gizmodo . Les preuves (Notes de Michel Duchaine: quelles preuves?…nommez les experts)suggèrent que la souche de grippe qui a causé la pandémie de 1918, H1N1, provenait également d’oiseaux, réfutant certaines études plus anciennes qui suggéraient qu’elle provenait d’un mélange de virus humains et porcins, a rapporté Nature en 2014 . 

Plus tôt cette année, les autorités russes ont signalé les premiers cas connus d’un virus de la grippe aviaire appelé H5N8 transmis de la volaille à l’homme, a précédemment rapporté Live Science . Sept travailleurs d’une usine de volaille ont attrapé cette souche, mais il n’y avait aucune preuve de transmission interhumaine, ce qui signifie que le virus s’est propagé directement des oiseaux aux travailleurs et ne s’est pas propagé des travailleurs aux autres humains.


EN COMPLÉMENTAIRE

Virus de la grippe A(H10N3) chez les humains

Le virus de la grippe A(H10N3) n’est pas vraiment nouveau et circule depuis un certain temps chez les canards domestiques en Asie du Sud-Est [1,2] . Aucune nouvelle là-bas, mais l’intérêt des nouvelles nouvelles était que ce virus a franchi une barrière d’espèce et qu’il a maintenant été démontré qu’il est également capable d’infecter les humains.

Le 28 avril 2021, un patient de la ville de Zhenjiang située dans le nord-est de la Chine a été hospitalisé pour de la fièvre et d’autres symptômes pseudo-grippaux. Quelques jours plus tard, le patient était dans un état stable et pouvait sortir de l’hôpital. Tous les contacts étroits étaient sous observation médicale.

Le Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies a effectué une détermination complète de la séquence du génome des échantillons de patients. Le résultat était positif pour le virus Influenza A(H10N3).

Les scientifiques pensent que – pour le moment – ​​la grippe A(H10N3) a une faible pathogénicité, ce qui signifie qu’elle provoque une maladie relativement moins grave chez les volailles et qu’il est peu probable qu’elle provoque une épidémie à grande échelle. Ils espèrent. Aucun autre cas d’infection humaine par la grippe A(H10N3) n’a jamais été signalé dans le monde.

Seuls environ 160 isolats du virus ont été signalés au cours des 40 dernières années jusqu’en 2018, principalement chez des oiseaux sauvages ou des oiseaux aquatiques en Asie et dans certaines régions limitées d’Amérique du Nord, et aucun n’avait été détecté jusqu’à présent chez les poulets.

L’analyse des données génétiques du virus sera nécessaire pour déterminer s’il ressemble à des virus plus anciens ou s’il s’agit d’un nouveau mélange de virus différents.

[1] Wisedchanwet et al: Influenza A virus surveillance in live-bird markets: first report of influenza A virus subtype H4N6, H4N9, and H10N3 in Thailand in Avian Diseases – 2011
[2] Zhang et al: Characterization of the Pathogenese of H10N3 , Virus de la grippe aviaire de sous-type H10N7 et H10N8 circulant chez les canards dans les rapports scientifiques – 2017


Ma conclusion:

Il s’agit du même scénario que l’on a vu,au-début de la fausse pandémie de covid 19.
Dans un article précédent,j’avais bien développé l’étude de celle qui connue internationalement sous le  pseudo de Batwoman.Celle-ci ,après un nombre  fantastique d’heures de travail ordonnées par le Parti Communiste Chinois,réfutait la thèse que le COVID 19 venait  naturellement des chauves-souris vers les humains.Elle avait démontré scientifiquement que le COVID 19 venait d’une manipulation humaine,possiblement une influence génétique de laboratoire (coïncidence?) avant de se faire exiler ailleurs,au nord de la Chine!

Batwoman s’est fait fermer la gueule par le Parti Communiste Chinois…comme en occident,la Vérité est devenu un mensonge officiel
N’oublions pas les 2 laboratoires « top secret » de Wuhan,gracieuseté du gouvernement français!

 

 

 

 

 

 

 

 

Les laboratoires militaires secrets de Wuhan,vus du ciel.

 

 

 

 

 

 

 

 

…à suivre mes ami(e)s!


Aidez-nous à survivre à la censure en visitant notre boutique en ligne 

sur ce lien: Vintage par Michel

 

 

 

 

2 commentaires sur “Le plan illuminati de dépopulation mondiale se réajuste:La Chine signale le premier cas humain connu de grippe aviaire H10N3

Répondre à Edy F. Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.