Humour du jour:effet à long terme du confinement…ras -le- bol du soutif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« – À bas les instruments de torture !!!
– Vive les nichons en liberté !!! »

Sans doute un effet du confinement, de nombreuses jeunes femmes abandonnent leurs soutiens-gorges. Inventé et breveté en 1914, le soutien-gorge a connu ses heures de gloire durant tout le 20ème siècle. Aujourd’hui, de nombreuses études scientifiques attestent que le port du soutien-gorge augmente le risque de cancer du sein.

Autre point déconcertant : le non-port du soutien-gorge permet d’affermir la poitrine. Le mouvement naturel du sein libre, pendant la marche, crée normalement un massage qui fait circuler la lymphe. Lorsque ce mouvement naturel est entravé, la lymphe ne circule plus, les toxines s’accumulent et les kystes et tumeurs apparaissent.

Conclusion, les femmes du 20ème siècle ont été conditionnées à porter des soutiens-gorges uniquement pour des raisons esthétiques et commerciales. Le marché de la lingerie féminine représente des milliards… Ainsi vous n’entendrez jamais parler de ces problématiques liées au port du soutien-gorge.

 

 

 

2 commentaires sur “Humour du jour:effet à long terme du confinement…ras -le- bol du soutif

  1. Incontestablement le soutien gorge a engendré un marché considérable mais il est également incontestable que ne pas porter de soutien gorge engendre des problèmes de santé très importants.
    Il y a déjà eu des périodes où les femmes ont voulu se libérer de ce soit disant masque, c’était les années 68/70. Demandez aujourd’hui à ces femmes ce qu’elles en pensent et ce qu’elles subissent.
    Michel, n’écrivez pas n’importe quelle connerie pour faire le buzz, rencontrez et interviewez quelques médecins et chirurgiens spécialisés.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.