La France et Macron s’enfoncent

Emmanuel Macron et la France s’enfoncent dans une sorte de guerre avec l’Islam et le monde musulman où politique intérieure et extérieure ne font qu’un. Et une frange québécoise veut s’enfoncer avec eux, dont le premier ministre Legault.
Le 22 octobre, au lendemain de la décapitation immonde de Samuel Paty, Macron a déclaré : « Nous défendrons la liberté […] et nous porterons la laïcité, nous ne renoncerons pas aux caricatures, aux dessins, même si d’autres reculent ». En gros, il dit que la France ne renoncera pas aux caricatures du prophète Mahomet.

Précisons d’emblée que l’attaque immonde à Conflans-Sainte-Honorine tout comme celle à Nice doivent être condamnées sans équivoque.

Ceci dit, la réaction d’Emmanuel Macron comme celle de la classe politique et médiatique française manque totalement le coche. Ils campent leur position en invoquant la république et la liberté d’expression.

Tout d’abord, l’idée républicaine ne se résume pas au seul mot « liberté » ou au vocable « liberté d’expression ». Laisser entendre cela, c’est comme faire un trépied qui n’a qu’un seul pied.
Il y a trois colonnes indissociables dans une république à la française : liberté, égalité et fraternité. Or, dans la conception macronienne, « égalité » et « fraternité » sont évacuées.

« Égalité ». Tout le monde sait qu’il n’y en a pas en France. Il suffit de visiter les cités de banlieue de Paris et de d’autres grandes villes françaises comme Marseille ou Nice pour s’en convaincre. Ou se rappeler les « gilets jaunes » et les manifestations contre la réforme des retraites. Ou regarder le film Les misérables de Ladj Ly (2019).

Qui fait semblant de l’ignorer court à sa perte.

« Fraternité ». Respecter cet élément de la république exigerait qu’on respecte les croyances et des rituels de tous les citoyens, qu’on cherche promouvoir ce qui rassemble, non pas ce qui divise.

Or Emmanuel Macron, en disant que la France ne renoncera pas aux caricatures du prophète Mahomet, comme celles de Charlie Hebdo, transforme le droit de faire de telles caricatures en un devoir de le faire. Bref, au lieu de dire, « Tu as le droit de le faire », il dit essentiellement, « Tu dois le faire ».

Il s’avère pour beaucoup de musulmans représenter le prophète de quelque façon que ce soit, est sacrilège, à plus forte raison quand on le caricature de façon insultante somme l’a fait Charlie Hebdo.

En transformant le « tu as le droit » en « tu dois », Macron invite les Français à insulter des millions de concitoyens de confession musulmane. Donc, pour la fraternité, cette 3e colonne qui sous-tend la république, il faudrait repasser.

À la question à savoir si on a le droit de caricaturer le prophète, Macron aurait eu respecter les principes républicains en répondant :   Vous en avez le droit. Mais j’y suis vivement opposé personnellement et dans notre volonté bien républicaine de bâtir sur la fraternité et sur ce qui nous rassemble et non sur ce qui nous divise, je vous invite fortement à ne pas le faire.

Mais il n’a pas dit cela, même quand il a reculé un peu à la lumière de la réaction viscérale contre ses propos, mais surtout à voir la campagne de boycottage actuelle de produits français.

Cette guéguerre française contre l’Islam et le monde musulman cache des squelettes dans le placard de l’histoire française, notamment la guerre d’indépendance de l’Algérie après une colonisation de 130 ans. [1]
Mais elle cache aussi une politique étrangère qui leur pète dans la face – le fameux « blowback »–, soit celle du soutien des djihadistes par la France, et d’autres pays, dont le Canada et les États-Unis, dans la guerre contre la Syrie.  Laurent Fabius n’a-t-il pas dit du Front Al-Nosra (Al Qaeda en Syrie) « Ils font du bon boulot sur le terrain [Syrie] » (Le Monde, 13 déc. 2012).

Idem dans la guerre non déclarée contre la Russie par djihadistes tchétchènes interposés – le terroriste qui a décapité Samuel Paty est un réfugié tchétchène.

Tout ce beau monde faisait des attaques terroristes avec la bénédiction de la France et de ses alliés occidentaux. Ils ont perdu ces guerres et ils sont revenus. Quand ça leur pète dans la face, au lieu de reconnaître l’iniquité de leur propre politique, ils cherchent à trouver des bouc-émissaires pour mieux la cacher et cacher la destruction qu’elle a laissée.

caricature musulmane de Macron

NOTES 

L’Algérie vient de signifier au ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, son refus d’accueillir les personnes que la France compte expulser.

Lors de son séjour à Alger, le ministre français de l’Intérieur, avait remis une liste de « français d’origine algérienne » que l’Algérie refuse d’accueillir pour la simple raison qu’ils sont nés en France, et que l’Algérie considère que français et non algériens.

Nés de parents algériens, ces français ne sont ni des migrants clandestins, ni auteurs de documents algériens, enregistrés dans les représentations consulaires algériennes en France

[1] Une grande attention est accordée (dans les médias français et dans la bouche des « spécialistes » de l’islam, et qui ne sont pas musulmans ) à la manière exotique de tuer (couper la tête) par les terroristes présumés. En fait, la décapitation est aussi française que la soupe à l’oignon, donc elle n’est pas si exotique qu’on le dit. La guillotine était la méthode d’exécution nationale préférée (comme la chaise électrique aux États-Unis). Les Français ont décapité leur roi et leur reine. Pendant la bataille d’Algérie, les paras français (dont un certain J.M. Lepen, ex candidat à la présidence franaise, et dont la fille vise la même fonction) ont joué au football avec des têtes de rebelles hachées (voir ci-dessous).

C’est Napoléon avait introduit la décapitation au Moyen-Orient, et non l’inverse. Au cours de sa campagne en Égypte, le général Bonaparte ayant appris un soulèvement dans un village avait ordonné à son adjudant Croisier de s’y rendre, d’entourer toute la tribu, de tuer tous les hommes sans exception, et d’amener femmes et enfants au Caire. Ses ordres ont été exécutés rapidement. De nombreux enfants et femmes conduits à pied sont morts en chemin et, quelques heures plus tard, des ânes chargés de sacs sont apparus sur la place principale du Caire. Les sacs ont été ouverts et les têtes des hommes exécutés de la tribu coupable ont roulé sur la place, a écrit l’historien.

 

 

2 commentaires sur “La France et Macron s’enfoncent

  1. « LA BETE POURRIT TOUJOURS PAR LA TETE »,proverbe chinois. MACRON n’est qu’un pion des ROTHSCHILD.3.500.000 hommes meurent dans le monde de la pandémie de la faim ,tous les trimestres dixit FRANCOIS pape du Nouvel Ordre Mondial .1.500 de personnes meurent chaque jours en France en moyenne ces 3 dernières années.Comme catholique croyant au Christ ressuscité, Roy de France , comme VIVIEN II de CAROLI ,DONNADIEU & DIEUDONNE, conçu à ROME et bénit immédiatement à Pâques par PIE XII, nous recevant 2h45 en audience privée, avec mon frère aîné,comme tous derniers primo-descendants au trône de France,comme sujets de droit de nos Etats Pontificaux,9 mois plus tard délivré un 22 janvier 1952 en la Cité des papes,24h après la date anniversaire de l’exécution de LOUIS XVI DIEUDONNE,un 21 janvier 1793

    J’accuse FRANCOIS pape du Nouvel Ordre Mondial être antéchrist ,comme l’accuse l’archevêque VIGANO, ex nonce apostolique aux USA vient d’écrire au Président TRUMP, dernier rempart avec la Cour Suprême à la dictature sanitaire du N.O.M. à laquelle adhère FRANCOIS, comme pape du Nouvel Ordre Mondial et religion unique, basée sur de faux attentats islamistes, pour les 9/10,orchestrés par le MOSSAD et la mafia illuminati ROTHSCHILD,adulée par FRANCOIS embrasse la main de John de ROTHSCHILD. Richard de ROTHSCHILD le 13 10.15 a déposé un brevet pour un test détectant la COVID 19,4 ans avant l’épidémie du « COVID 19 fait de mains d’orfèvres » ,dixit le Pr Luc MONTAGNIER ,prix NOBEL de médecine dénonce la main de l’homme dans ce GRAND RESET ,de passer d’ici 2023 de 7.500.000.000 de terriens à 500.000.000 soit 6,666% de la population actuelle. C’est pourquoi pour Jacob de ROTHSCHILD accusé du détournement du vol MH 370 sur DIEGO GARCIA sous la présidence d’O-BOW-MA et BIDEN ,299 passagers du MH 370 ne comptent pas pour la mafia illuminati ROTHSCHILD favorable au GRAND RESET.

    Cliquez http://www.profession-gendarme.com/non-au-grand-reset…/

  2. Liberté-Egalité est un oxymore : la liberté complète c’est la jungle donc la loi du plus fort.
    Raysau

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.