La Grande Arnaque du COVID 19:Un Homme Déclaré Positif au COVID19 À Dakar Et Testé Négatif À Casablanca

L’Institut Pasteur est (encore) cité dans une affaire de faux négatifs. Un Sénégalais se rendant au Maroc et testé positif à Dakar a été testé négatif à son arrivée à Casablanca (Maroc).

Les tests sérologiques à la Covid-19 sont-ils fiables ? En tout cas, leur fiabilité, notamment, pose problème. Des tests effectués sur un Sénégalais se rendant au Maroc ont ainsi pu être faussés. Testé positif à Dakar, le compatriote qui se nomme Mouhamed a été finalement testé négatif à son arrivée à l’aéroport de Casablanca. «J’ai fait le test au Sénégal, on m’a dit à l’aéroport que je suis positif. Arrivé au Maroc à Casablanca, je refais un autre test qui s’est révélé négatif », a déclaré Mouhamed, qui ne sait plus à quel se test se fier : celui de Dakar ou celui de Casablanca ? Il renseigne que les autorités aéroportuaires du Maroc lui ont demandé comment a-t-il pu voyager alors qu’il testé positif.

Mamadou Ndiaye, directeur de la prévention, joint, justifie ce faux test négatif par des marges d’erreurs. « Il faut savoir raison garder, Qui croire ? Les examens, c’est toujours les personnes qui les manipulent, les erreurs sont liées à l’humain. Tous les tests peuvent potentiellement générer un résultat faux négatif et plusieurs facteurs pourront en influencer la fiabilité, comme le moment où il est fait et l’habileté de l’employé qui l’effectue, a-t-il expliqué.

A la question de savoir comment une personne testée positive peut voyager. Le directeur de la prévention répond: « nous ne contrôlons pas les gens qui quittent notre pays,  nous contrôlons seulement ceux qui entrent au Sénégal.»

A rappeler que l’Institut Pasteur avait faussé les résultats de tests virologiques effectués chez des marins en provenance du Sénégal et de la Côte d’Ivoire. En effet, 66 marins, en provenance de Dakar et Abidjan, ont été testés positifs après leur arrivée sur l’île de Mahé (Les Seychelles), malgré la présentation de certificats attestant leur négativité délivrés par les Instituts Pasteur. Une personne, qui présentait des signes suspects au contrôle sanitaire, a obligé les autorités à tester les nouveaux arrivants. Les autorités sanitaires des Seychelles qui déploraient des défaillances dans les méthodes des prélèvements des tests des Instituts Pasteur de Dakar et Abidjan avaient saisis l’Oms pour l’ouverture d’une enquête. A l’hôpital Fann, des tests positifs effectués sur des agents de santé au service d’oto-rhino-laryngologie (ORL) sont revenus par la suite négatifs.

Source:walfnet.com

 

 

2 commentaires sur “La Grande Arnaque du COVID 19:Un Homme Déclaré Positif au COVID19 À Dakar Et Testé Négatif À Casablanca

  1. Bonjour. Il faut savoir que ces tests PCR sur lesquels on se base pour déclarer les gens positifs au covid sont absolument bidons. De l’aveu même de leur concepteur, ils sont totalement inefficaces pour détecter des virus. Tout ce qu’ils détectent c’est un matériel génétique qui peut être n’importe quoi, n’importe quel coronavirus, y compris les propres exosomes de la personne testée. Or toute l’arnaque du covid19 repose sur ces tests, car ce virus, si virus il y a, ce dont je doute fortement, ce virus n’a jamais été isolé dans l’organisme humain. Car des analyses sérieuses n’ont jamais été pratiquées. Mais à cause de ces tests, on se fout du monde entier depuis des mois. Sans compter qu’ils ne semblent pas être sans danger pour le cerveau, vu la méthode de prélèvement. C’est un véritable scandale sanitaire, qui commence seulement à être dénoncé par certains médecins à travers le monde. Une belle et grosse arnaque !

  2. @Edy, j’abonde à votre billet parce que vous avez parfaitement raison.
    C’est de la même mouture fallacieuse que le prétendu virus VIH et le syndrome dudit SIDA.
    Les tests sont tout aussi bidon d’un pays à l’autre pour le SIDA et le VIH n’a jamais été trouvé dans un corps humain. A dire vrai les acteurs du VIH sont les mêmes que l’on retrouve dans cette fumisterie de couillona virus. Ils nous ont fait le coup dans les années 85, se sont fait des milliards sur notre dos et ont pourri les rapports d’une génération mondiale durant 30 années. Voila maintenant qu’ils recommencent avec leur manipulation des foules.
    Il devient urgent d’éradiquer la mafia au pouvoir ! Eradication sans vergogne !

    Ceci dit, concernant cet article, il est étonnant que la compagnie aérienne laisse embarquer ce passager positif alors même que ces tests sont réalisés afin d’éviter d’avoir une personne suspecte à bord.
    Je pense que cette histoire est également bidon.

Répondre à ZUTA Laure Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.