Sur la «vie secrète d’un sataniste» et la Bible satanique d’Anton LaVey

L’autobiographie de la cheville ouvrière sataniste autoproclamée Howard Stanton Levey alias Anton LaVey (1930-1997) contient des certains détails croustillants que la plupart des lecteurs ne connaissent peut-être pas. Par exemple, il se décrit ouvertement comme un agent sioniste sur le dos de la couverture de son livre «Le secret d’un sataniste» (ci-dessous).

Ce livre lui-même donne plus de détails sur la façon dont les trafiquants d’armes ont acheté des fusils dans des surplus de l’armée américaine et les ont expédié vers des terroristes juifs comme le Stern Gang et Irgun.

Lorsque la «Bible satanique» a été publiée, LaVey l’a partagée avec Assaf Dayan, fils du ministre de la Défense Moshe Dayan, qui l’a proclamée parfaitement adaptée aux conditions d’Israël. Il donne un tout nouvel aperçu du concept de la synagogue de Satan.

LaVey était également un grand fan des « Protocoles de Sion », proclamant, « Qu’est-ce qu’on ne doit pas aimer dans ces protocoles? »

 

LaVey a décroché du secondaire. Il aimait traîner avec des voyous. Il a gravité dans le travail dans le cirque et les carnavals. Là, il s’est familiarisé avec les nombreux rackets utilisés pour gagner de l’argent des trafics, ainsi que la psychologie qui conduit les gens à de telles activités. Outre ʺla sagesse de baseʺ des gens de carnaval, ses influences intellectuelles comprenaient Ayn Rand, Nietzsche et P.T. Barnum.

La Bible satanique

 

Loin des tomes obscurs, il y a eu 30 tirages de «La Bible satanique» (BS) et plus d’un million d’exemplaires vendus. La BS a été suivie en 1971 par «The Complete Witch», réédité plus tard en 1989 sous le titre «The Satanic Witch» [La sorcière satanique], un manuel qui enseigne «la  magie élémentaire» – les façons et les moyens de lire et de manipuler les gens et leurs actions pour atteindre les objectifs souhaités.

Curieux de l’agitation et parce que Winter Watch fait régulièrement référence au satanisme, j’ai décidé qu’il était temps de lire la BS. Nous voulions l’entendre de source sûre. Ce qui suit est une critique.

La philosophie satanique effrayante est très réelle et représente une énorme menace pour l’humanité. J’irais jusqu’à dire que c’est la façon de penser dominante dans le monde aujourd’hui. Il existe de facto de nombreux satanistes et frankistes sabatéens qui n’ont jamais lu LaVey ou pratiqué des rituels ou de l’occulte, mais ils sont imprégnés sans le savoir de la mentalité décrite ici. Surtout, il se manifeste comme étant un relativisme moral extrême.

«Le satanisme offre une structure éthique minimale et fait suffisamment confiance aux individus pour comprendre le reste par eux-mêmes.» LaVey écrit: «Il n’y a rien d’intrinsèquement sacré dans les codes moraux. Comme les idoles en bois d’autrefois, ils sont l’œuvre de mains humaines, et ce que l’homme a fait, l’homme peut le détruire! »

C’est l’opposé des principes fondamentaux de la vérité objective et de la loi naturelle – connaître la différence entre le bien et le mal.

Je pense que les gens normaux rejettent l’idée du satanisme existant en masse, car elle évoque des images mentales d’adoration du diable. Mais LaVey lui-même le clarifie: “Le satanisme a souvent été dénaturé comme« culte du diable », alors qu’en fait il constitue un rejet clair de toutes les formes d’adoration en tant que composante souhaitable de la personnalité. ”

Voici cet extrait descriptif de Wikipedia:

Le darwinisme social et le concept de «nature humaine» sont des idées qui prévalent dans toute la Bible satanique. LaVey a décrit les humains comme intrinsèquement charnels et animaliers. Chacun des sept péchés capitaux est décrit comme faisant partie de l’instinct naturel de l’homme et est donc préconisé. Le satanisme LaVeyan a été décrit comme «l’institutionnalisme de l’intérêt personnel machiavélique» en raison de bon nombre de ces thèmes.

Avant d’entrer dans les particularités, LaVey avait une philosophie solide que les non-satanistes doivent adopter – à savoir l’auto-préservation. LaVey a probablement repris cela de Nietzsche.

Anton LaVey utilisait de nombreux signes illuminati.

« Il n’y a jamais eu un grand mouvement » d’amour « dans l’histoire du monde qui n’a pas fini de tuer un nombre incalculable de personnes, nous devons supposer, pour prouver combien ils les aimaient! Chaque hypocrite qui a déjà marché sur la terre a des poches gonflées d’amour! »

Winter Watch :

Le psyop amour-haine est un masque. Voir «Mettre le mot haine dans un contexte approprié».

«Les satanistes sont encouragés à s’adonner aux sept péchés capitaux, car ils n’ont besoin de blesser personne; ils n’ont été inventés que par l’Église chrétienne pour assurer la culpabilité de ses partisans », a écrit LaVey. Ainsi, non seulement nous n’avons aucun sentiment de culpabilité, mais nous nous livrons au péché.

C’est une philosophie très matérialiste bien intégrée dans la vision du monde d’aujourd’hui. Mais le satanisme essaie de se séparer du muet en vendant l’indulgence, l’individualisme et le matérialisme comme de l’huile de serpent. Il utilise beaucoup le mot «liberté». En d’autres termes, la liberté d’être un guerrier de la justice perverse (PJW).

Le satanisme et ses inversions sont écrits à partir le frankisme sabbatéen. Le frankisme est extrêmement sous-estimé en tant que force dans le monde.

LaVey déclare: «Le sens sémantique de Satan est« l’adversaire » ou « l’opposition » ou « l’accusateur ». Pour moi, le terme «accusateur» se démarque. Il s’agit d’une extension du marxisme culturel et de la théorie critique, qui est une manière ou une méthode de jeu détournée pour vaincre des adversaires réels et imaginaires tout en poussant des programmes satanistes. LaVey aime le terme «réprimande», et son style d’écriture est très verbeux et ironique. Il peut varier entre être amusant et fantaisiste à carrément effrayant. C’est précisément ainsi que fonctionne la magie noire.

De plus, les satanistes de LaVey réalisent ce sens supérieur et gonflé de l’ego, avec une règle d’or modifiée: “Vous devriez faire aux autres ce que vous voudriez qu’ils vous fassent, mais si votre courtoisie n’est pas rendue, ils devraient être traités avec le la colère qu’ils méritent.  » «La colère qu’ils méritent» est un thème répété tout au long du BS.

Par exemple, les satanistes ne se soucient pas de la bonté pour le bien de la bonté. Cela doit être réciproque.

Donc, plutôt que juste de l’évitement, les satanistes ont une sorte de jeu de vengeance et de rancune contre des torts réels et imaginaires. Et c’est surtout imaginé. Les satanistes se décrivent comme membres d’une «méta-tribu».

En effet, il existe un syndrome de la méta-tribu, c’est celle du  «Peuple élu». La cible principale du satanisme est l’ego humain. La plupart des gens sont attirés et restent attachés au satanisme parce qu’il nourrit leur ego. Un sataniste pratiquant a même critiqué «que si on vous dit que vous êtes spécial ou élite ou une autre idée floue et chaleureuse lorsque vous adoptez une philosophie, alors vous êtes plus enclin à y adhérer et à être aveugle à ses lacunes. Le résultat est un sentiment de soi surestimé et gonflé (aka aucune responsabilité).

Un sataniste pratiquant a décrit ses camarades comme ne prenant pas avec bonté un débat intense, un examen minutieux et une introspection et étant prompt à critiquer les autres. Cette susceptibilité au déclenchement décrit à peu près beaucoup de gens dans l’année en cours, n’est-ce pas?

Même au sein de l’Église de Satan, on réalise que tout cet ego et cet individualisme sont problématiques. Le souverain sacrificateur actuel prévient que l’un des dangers de la philosophie satanique est qu’elle «gonfle» certaines personnes, leur donnant des illusions exagérées de leur propre valeur à d’autres. Ces gens prennent la notion que «vous êtes votre propre Dieu» et suppose ensuite qu’ils sont aussi le Dieu de tous les autres.

Les opinions de LaVey sur les comportements sexuels reflètent à peu près les normes de l’année en cours, à savoir que tout va aussi longtemps que son consensus.

«Le satanisme tolère tout type d’activité sexuelle qui satisfait adéquatement vos désirs individuels – qu’ils soient hétérosexuels, homosexuels, bisexuels ou même asexuels, si vous le souhaitez. Le satanisme sanctionne également tout fétiche ou déviation qui améliorera votre vie sexuelle, tant qu’il n’implique personne qui ne souhaite pas être impliqué », écrit LaVey.

Cependant, en lisant la BS, j’ai remarqué une obsession récurrente très étrange avec le sadisme et le masochisme. C’est une obsession du «recommençons» qui vous saute aux yeux. La plupart des gens cloués au sol éviteraient totalement cela. Mais le sataniste trouve une raison de s’y engouffrer et d’accommoder le masochiste: «Si une personne veut être blessée et aime souffrir, alors il n’y a aucune raison de ne pas lui faire plaisir.»

AL a appelé avouer et demander pardon dégradant, déclarant: « Prier pour son propre ennemi n’est rien d’autre que de la colère de négocier, et d’une qualité décidément de mauvaise qualité et inférieure! »

LaVey était personnellement opposé à la consommation de drogues et détestait la musique rock et métal, exprimant souvent son dégoût pour cela. Il soutient l’eugénisme et pense que ce sera une nécessité à l’avenir.

LaVey sur le sacrifice humain et la vengeance

Peut-être la partie la plus méchante de la Bible satanique est sa discussion et son insistance sur le sacrifice humain. Vous pouvez le trouver dans le «Livre de Lucifer». [Utilisez simplement ctrl + f «sacrifice humain».] Les lecteurs doivent vraiment se rechercher par eux-mêmes.

Quelle personne normale parlerait même d’un tel sujet? LaVey passe essentiellement par les avantages du sacrifice – à savoir l’énergie de la biochimie surrénale, bla, bla, bla.

Cependant, il évoque ensuite les inconvénients. Il est catégoriquement opposé au sacrifice d’animaux et de petits enfants. En fait, il qualifie de tels actes de propagande anti-sataniste. Cependant, il pose la question de savoir qui peut être sacrifié «symboliquement» – mais cela fonctionne. Ce sont bien sûr ceux qui – réels ou imaginaires – vous ont fait du mal ou vous ont insulté, ou votre «réputation». Est-ce que cela inclurait ceux qui vous ont appelé comme un pervers ou un guerrier pervers de la justice? Il l’a exprimé ainsi:

Quiconque vous a injustement fait du tort – quelqu’un qui a «fait tout son possible» pour vous faire du mal – pour causer délibérément des ennuis et des difficultés à vous ou à ceux qui vous sont chers. Bref, une personne qui demande à être maudite par ses propres actions.

LaVey prend soin de déclarer qu’un tel antagoniste doit être détruit «symboliquement», mais est-ce vraiment ainsi que se joue le jeu sataniste? Mais la question se pose: parmi la multitude de satanistes là-bas, combien se restreignent au «symbolisme» et à de simples malédictions et hexagones?

Par conséquent, vous avez le droit de les détruire (symboliquement) et si votre malédiction provoque leur annihilation réelle, réjouissez-vous d’avoir contribué à débarrasser le monde d’un parasite! Si votre succès ou votre bonheur dérange une personne – vous ne lui devez rien! Il est fait pour être foulé aux pieds! Si les gens devaient prendre les conséquences de leurs propres actions, ils réfléchiraient à deux fois!

Pour ceux d’entre nous qui combattent cette peste, AL offre des conseils de protection. La victime d’un sort ou d’une malédiction est beaucoup plus sujette à la destruction si elle n’y croit pas ou ne la comprend pas.

N’essayez jamais de convaincre le sceptique sur qui vous souhaitez placer une malédiction. Laissez-le se moquer. L’éclairer diminuerait vos chances de succès. Écoutez avec une assurance bénigne alors qu’il rit de votre magie, sachant que ses jours sont remplis de troubles tout le temps. S’il est assez méprisable, par la grâce de Satan, il pourrait même mourir – rire!

La section de LaVey intitulée «Book of Belial» est révélatrice. Il entre dans la magie noire et le psychodrame. Il pontifie longuement, mais l’essentiel est que la magie noire est un peu plus que tirer la laine sur les yeux des gens pour les contrôler et les exploiter. C’est l’utilisation et l’étude des mensonges. Le but ultime est la gratification de l’ego et le pouvoir personnel.

Sur la magie, où avons-nous vu la section en surbrillance suivante auparavant? Et encore une fois, nous voyons l’obsession récurrente de chien-sifflement avec «surrénale». Ce mot est utilisé cinq fois dans BS. Nous ne sommes plus au Kansas Toto.

La magie se divise en deux catégories, rituelle ou cérémonielle, et non rituelle ou manipulatrice. La magie rituelle consiste en l’accomplissement d’une cérémonie formelle, qui a lieu, au moins en partie, dans les limites d’une zone réservée à ces fins et à un moment précis. Sa fonction principale est d’isoler les glandes surrénales et autres énergies induites émotionnellement dissipées et de les convertir en une force transmissible dynamiquement. C’est un acte purement émotionnel plutôt qu’intellectuel. Ce type de magie est parfois appelé «plus grande magie».

La magie non rituelle ou manipulatrice, parfois appelée «magie moindre», se compose de la ruse et de la ruse obtenues par divers dispositifs et situations artificielles qui, lorsqu’elles sont utilisées, peuvent créer un «changement, selon la volonté de chacun». Dans les temps anciens, cela s’appellerait «fascination», «glamour» ou «mauvais œil».

La fascination était le terme appliqué au mauvais œil. Fixer le regard d’une personne, en d’autres termes, fasciner, c’était la maudire du mauvais œil.

 

LaVey décrit parfaitement l’utilisation de la magie à travers le sexe et l’émerveillement, comme cela est utilisé dans la culture pop. La jeune star a une apparence de fraîcheur et d’innocence, mais en même temps est très sexy. Le sex-appeal est ensuite combiné avec des connotations sinistres. En fin de compte, l’innocence se transforme en salope, qui est un lavage de cerveau satanique hardcore.

Verdict de Winter Watch: The Crime Syndicate ou The Powers to Be (TPTB) sont complètement immergés dans la plupart des aspects du satanisme et pratiquent la magie noire. C’est la clé de leur pouvoir. L’influence du lavage de cerveau satanique dans la société est écrasante et envahissante. Le reste de l’humanité a besoin de se réveiller et de développer une véritable conscience et donc de se défendre contre elle.

Source : On Anton LaVey’s ‘Secret Life of a Satanist’ and Satanic Bible

May 4, 2020 Par  Russ Winter

————————-

Annexe

Appelé « Le Pape Noir » par nombre de ses disciples, Anton LaVey a fait le premier pas du chemin qui allait le mener vers la Grande Prêtrise de l’église de Satan lorsqu’il avait 16 ans et qu’il jouait de l’orgue au cours d’un carnaval :

« Le samedi soir, je voyais des hommes convoiter des femmes en train de danser a demi nues, et le dimanche matin, alors que je jouais de l’orgue dans la messe évangéliste à l’autre bout du carnaval, je voyais ces mêmes hommes assis avec leur femme et leurs enfants, demandant à Dieu de les pardonner et de les libérer des désirs de la chair. Et le samedi suivant, ils étaient de nouveau au carnaval ou dans quelque autre endroit permissif.

« C’est là que j’ai compris que l’Église chrétienne prospère sur l’hypocrisie, et que la nature charnelle de l’homme est indéniable ! »

Dès ce moment de sa vie, son chemin était tracé. Finalement, au cours de la dernière nuit d’avril de l’année 1966 – Walpurgisnacht, la nuit du plus important rassemblement des personnes s’adonnant à la sorcellerie -, LaVey s’est rasé le crâne dans la tradition des anciens bourreaux et a annoncé la formation de l’Église de Satan.

John Kerry du Parti Démocrate et Anton LaVey

 

 

 

 

 

 

 

La Grande Arnaque du COVID 19:Le FBI et les organisations sionistes juives inventent la théorie du complot anti-coronavirus blanc

Alors que la Chine blâme le gouvernement américain pour le coronavirus, les organisations juives et le FBI sont occupés à semer des canulars paranoïaques contre leur ennemi national: des hommes blancs politiquement actifs en Amérique.

Ronald Lauder devant le Congrès Juif Mondial

Selon un rapport du FBI cité par le président du Congrès juif mondial, Ronald Lauder, des bandes de « nationalistes blancs » et de « néonazis » parcourent actuellement les rues de New York infectant délibérément des Juifs, des minorités et des policiers dans un complot secret à répandre. la peste moderne.

La revendication extravagante de Lauder concorde avec la fuite d’un rapport du Département de la sécurité intérieure publié par Sharon Weinberger affirmant que les blagues et les mèmes sur les coronavirus qu’ils ont trouvés sur 4Chan constituent une « menace biologique » crédible contre le peuple juif. Le document affirme que les nationalistes blancs envisagent de pulvériser les Juifs avec leur salive infectée et de passer du temps en public avec des minorités.

Rien ne prouve que cela se soit produit ou ait jamais eu lieu. Il s’agit d’une diffamation sans fondement contre des Blancs destinée à masquer les échecs de ces démagogues en pleine crise. Les crimes haineux perpétrés contre des Asiatiques aux États-Unis jusqu’à présent semblent être commis en grande partie par des Noirs.

La communauté juive hassidique d’Outremont sur l’île de Montréal est à l’origine du prioncipal foyer d’infection de la COVID 19 au Québec.
Ce sont eux qui auraient ramené le virus de leurs visites à New York,au début de la dite pandémie.

Les Juifs se propagent le coronavirus entre eux en raison de leur mauvaise hygiène, de leur penchant pour les voyages internationaux et de leur refus de suivre les prescriptions en matière de distanciation sociale. Dans le New Jersey, des Juifs ont été arrêtés dans deux cas distincts pour avoir organisé des mariages au mépris des lois temporaires contre les grands rassemblements sociaux. L’un des premiers zéros au sol de contagion signalés en Amérique a été un dîner de Shabbat. Parmi les plus grands points chauds, on compte Kiryas Joel, New Rochelle, Williamsburg et diverses autres parties du nord-est avec des populations juives massives.

Quant à la «communauté du renseignement», le coronavirus devrait devenir l’un des plus grands échecs du renseignement de l’histoire américaine. Le gaspillage colossal de ressources fédérales de l’administration Trump sur les canulars politiquement motivés de «l’antisémitisme et de la« suprématie blanche »signifie que l’État disposait d’informations meilleures et plus précises sur les derniers gags de 4Chan que sur le virus hautement contagieux.

Le nombre de personnes infectées à New York continue d’augmenter à mesure que le président et son administration doublent en minimisant le coût humain potentiel. Le nombre de morts en Espagne et en Italie a déjà dépassé la Chine. La seule justification que les Juifs et les agents fédéraux doivent essayer de blâmer une conspiration invisible d’hommes blancs, avec laquelle les médias se feront un plaisir de faire courir.

Selon plusieurs extrémistes sionistes:les blancs seraient responsables de la propagations du virus criminel.
Nous sommes tous des nazis…Bravo Rotschild!

 

 

 

 

 

La Grande Arnaque du COVID 19:Prêt à faire des «conclusions très significatives» sur le Covid-19, un professeur tué par balles

Tué par balles ce samedi 2 mai dans sa maison aux États-Unis, le professeur de l’université de Pittsburgh Bing Liu avait indiqué auparavant qu’il était sur le point de faire une annonce importante en ce qui concerne le mécanisme du Covid-19, fait savoir l’université dans un communiqué.

Un professeur de l’université de Pittsburgh qui était sur le point d’annoncer «des conclusions très significatives» concernant le Covid-19, selon son université, a été tué par balles ce week-end. Le meurtre a été suivi par le suicide de l’auteur de l’attaque, fait savoir la police américaine citée par CNN.

 

«Bing Liu était sur le point de faire des conclusions très significatives vers la compréhension des mécanismes cellulaires qui sont à la base de l’infection SARS-CoV-2 et la base cellulaire des complications qui suivent. Nous ferons un effort pour accomplir ce qu’il a commencé afin de rendre hommage à son excellence scientifique», indique le site de l’université.

Les premiers éléments

Selon les premiers éléments de l’enquête, le tueur, Hao Gu, 46 ans, a tiré sur sa victime. Ensuite, il est parti de la maison, s’est installé dans sa propre voiture et s’est suicidé, fait savoir le journal Pittsburgh Post-Gazette.

Assistant de recherche, le professeur Bing Liu a été trouvé dans sa maison ce samedi 2 mai avec des blessures par balles à la tête, au cou et au torse, selon le département de la police de Ross.

La police a précisé que les deux hommes se connaissaient avant cette rencontre tragique, sans toutefois donner de détails. Le mobile de ce meurtre et du suicide n’est pas connu pour l’heure, indique le média.

Ses collègues

Ses collègues à l’université de Pittsburgh ont rendu hommage au chercheur et promis de poursuivre ses recherches.

“Bing était sur le point de faire des découvertes très importantes pour comprendre les mécanismes cellulaires qui sous-tendent l’infection par le SRAS-CoV-2 et la base cellulaire des complications qu’il cause, a déclaré l’université dans un communiqué. Nous nous efforcerons de mener à son terme ce qu’il a commencé dans le but de rendre hommage à son excellence scientifique.”

 

 

 

 

 

La Grande Arnaque du COVID 19: l’élite ultra-riche des États-Unis a vu sa valeur nette augmenter de 282 milliards de dollars en seulement 23 jours

Les ultra-riches américains ont vu leur richesse augmenter de 282 milliards de dollars pendant ces trois semaines de pandémie artificielle.
Un nouveau rapport de l’Institute for Policy Studies révèle que, pendant que des dizaines de millions d’Américains ont perdu leur emploi à cause de la pandémie de coronavirus, l’élite ultra-riche des États-Unis a vu sa valeur nette augmenter de 282 milliards de dollars en seulement 23 jours. Et ce, malgré le fait que l’économie devrait se contracter de 40 % ce trimestre.

Le rapport note également qu’entre 1980 et 2020, la pression fiscale sur les milliardaires américains, mesurées en pourcentage de leur richesse, a diminué de 79 %. Au cours des 30 dernières années, la richesse des milliardaires américains a augmenté de plus de 1100 %, alors que la richesse médiane des ménages a augmenté d’à peine 5 %. En 1990, la richesse totale détenue par la classe des milliardaires américains était de 240 milliards de dollars ; aujourd’hui, ce chiffre s’élève à 2950 milliards de dollars. Ainsi, les milliardaires américains ont accumulé plus de richesses au cours des trois dernières semaines qu’ils n’en possédaient avant 1980. En conséquence, trois personnes seulement – Jeff Bezos, PDG juif d’Amazon, Bill Gates, co-fondateur crypto-juif de Microsoft, et Warren Buffet de Berkshire Hathaway – possèdent autant de richesses que la première moitié des ménages américains.

Le rapport de l’Institute for Policy Studies brosse le tableau d’une oligarchie des temps modernes, où les super-riches se sont emparés du pouvoir législatif et exécutif et contrôlent les lois qui sont adoptées. Le rapport parle de ce qu’il appelle une nouvelle « industrie de défense de la richesse », où « les milliardaires paient des millions pour éviter des milliards d’impôts », avec des équipes de comptables, d’avocats, de lobbyistes et de gestionnaires d’actifs qui les aident à dissimuler leurs vastes fortunes dans des paradis fiscaux et des « trusts caritatifs ». Il en résulte des programmes sociaux paralysés, une baisse du niveau de vie et même une diminution durable de l’espérance de vie – chose rarement vue dans l’histoire en dehors des grandes guerres ou des famines. Rares sont les Américains qui pensent que leurs enfants seront mieux lotis qu’ils ne l’étaient. Les statistiques suggèrent qu’ils ont raison.
Les milliardaires donnent de façon très théâtrale une fraction de ce qu’ils donnaient auparavant en impôts, en s’assurant un maximum de publicité pour leurs actions. Et ils assurent une couverture positive pour eux-mêmes, auprès de l’opinion, en maintenant à flot des organismes de presse influents. Une enquête menée en décembre par MintPress révélait que Gates avait donné plus de 9 millions de dollars au Guardian, plus de 3 millions à NBC Universal, plus de 4,5 millions à NPR, 1 million à Al-Jazeera, et la somme astronomique de 49 millions au programme Media Action de la BBC. Certains, comme Bezos, préfèrent tout simplement acheter eux-mêmes des organismes de presse [Washington Post, NdT], changeant ainsi la position éditoriale en faveur d’une loyauté sans faille envers leurs nouveaux propriétaires.
La montée en flèche de la richesse des milliardaires survient dans un contexte de krach économique sans précédent ; 26,5 millions d’Américains ont déposé une demande d’allocation chômage au cours des cinq dernières semaines, et ce nombre devrait continuer à augmenter de façon spectaculaire. Alors que les super-riches se terrent dans leurs manoirs et leurs yachts, les 49 à 62 millions d’Américains désignés comme « travailleurs essentiels«  doivent continuer à risquer leur vie pour maintenir le fonctionnement de la société, même si beaucoup d’entre eux ne gagnent même pas autant que l’augmentation hebdomadaire de 600 dollars des allocations de chômage prévue par la loi CARES. De nombreux travailleurs faiblement rémunérés, tels que les employés des épiceries, sont déjà tombés malades et sont morts. La mère d’une employée de 27 ans du Maryland qui a contracté le COVID-19, et en est morte, a reçu le dernier chèque de salaire de sa fille. Il s’élevait à 20,64 dollars.
Le personnel d’Amazon, directement employé par Bezos, risque également sa vie pour une maigre rémunération. Un tiers de tous les travailleurs d’Amazon Arizona, par exemple, sont inscrits au programme de bons alimentaires, leurs salaires étant si bas qu’ils ne peuvent pas  payer leur propre nourriture. L’effet très contrasté de COVID-19 sur les super riches par rapport au reste d’entre nous amène beaucoup de gens à conclure que la richesse des milliardaires et la pauvreté du reste du monde sont les deux faces d’une même médaille : la raison pour laquelle les personnes travaillant à plein temps ne peuvent toujours pas se permettre d’acheter une maison ou même de manger est la même que celle pour laquelle des gens comme Bezos contrôlent plus de richesses que de nombreux pays. La solution de Bezos à la famine de ses employés a été de créer une association caritative et de demander des dons publics pour aider ses travailleurs désespérés.
La majorité de la génération des années 2000, dont la plupart sont exclus du rêve américain, préfèrent déjà le socialisme au capitalisme, considérant ce dernier d’un mauvais œil. Les dernières nouvelles selon lesquelles la classe des milliardaires rigole et s’enrichit pendant cette période d’intense souffrance économique ne va probablement pas améliorer leur état d’esprit.
Par Alan Macleod – Le 27 avril 2020 – Source Mint News

Top 20 du classement Forbes 2020 des milliardaires mondiaux. Sur les vingt, il y en a DIX qui sont juifs.

Prénom / Nom Fortune National. Entreprise
#1 Jeff Bezos $113 Mds Amér. Amazon
#2 Bill Gates $98 Mds Amér. Microsoft
#3 Bernard Arnault $76 Mds Franç. LVMH
#4 Warren Buffett $67,5 Mds Amér. Berkshire Hathaway
#5 Larry Ellisson $59 Mds Amér. Software
#6 Amancio Ortega $55,1 Mds Esp Zara/Inditex
#7 Mark Zuckerberg $54,7 Mds Amér. Facebook
#8 Jim Walton $54,6 Mds Amér Walmart
#9 Alice Walton $54,4 Mds Amér Walmart
#10 S. Robson Walton $54,1 Mds Amér Walmart
#11 Steve Ballmer $52,7 Mds Amér Microsoft
#11 Carlos Slim Helu $52,1 Mds Mex Télécom
#13 Larry Page $50,9 Mds Amér Google
#14 Sergey Brin $49,1 Mds Amér Google
#15 Françoise Bettencourt Meyers $48,9 Mds Franç L’Oréal
#16 Michael Bloomberg $48 Mds Amér Bloomberg LP
#17 Jack Ma $38,8 Mds Chin Alibaba
#18 Charles Koch $38,2 Mds Amér Koch Industries
#19 Julia Koch $38,2 Mds Amér Koch Industries
#20 Ma Huateng $38,1 Mds Chin Tencent

La personne la plus riche dans au moins 7 États américains est juive

 

Le magazine Forbes a publié une liste des personnes les plus riches de chacun des 50 États.

 

Mark Zuckerberg

Le fondateur et PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, 31 ans, est la personne la plus riche de Californie avec une valeur nette de 71 milliards de dollars. Le promoteur immobilier Ted Lerner, 93 ans, et sa famille sont les plus riches du Maryland avec une valeur nette de 5,1 milliards de dollars.

Le fondateur et propriétaire de Quicken Loans, Dan Gilbert, 57 ans, propriétaire des Cleveland Cavaliers, est la personne la plus riche du Michigan avec une valeur nette de 6,8 milliards de dollars. Le magnat du casino, le maffieux et ami de Trump, Sheldon Adelson, 85 ans, également propriétaire du quotidien Las Vegas Review-Journal, est la personne la plus riche du Nevada avec une valeur nette de 37,5 milliards de dollars.

L’ancien maire de New York, Michael Bloomberg, 77 ans, co-fondateur et propriétaire majoritaire de la société d’information financière et de médias Bloomberg LP, est la personne la plus riche de New York avec une valeur nette de 58,3 milliards de dollars.

Leslie Wexner, 81 ans, fondatrice et PDG de L Brands, est la personne la plus riche de l’Ohio avec une valeur nette de 4,7 milliards de dollars. Anita Zucker, PDG d’InterTech Group, un fabricant de produits chimiques, est la personne la plus riche de Caroline du Sud avec une valeur nette de 1,8 milliard de dollars.

La personne la plus riche de tous les États – également considérée comme l’homme le plus riche du monde – est le fondateur et propriétaire d’Amazon, Jeff Bezos, avec une valeur nette estimée à 157 milliards de dollars.

Or les juifs représentent 1,8% de la population américaine.  Les milliardaires juifs sont en tête dans 7 états sur 50, soit un score de 7/50 c’est-à-dire 14%. Ils sont donc surreprésentés dans les milliardaires dans une proportion de 14%/1,8% = 7,8, arrondi à 8. 

Cela veut dire que, si vous êtes juif aux USA, vous avez 8 fois plus de chances de devenir milliardaire que si vous êtes goy. Il en est de même en France etc…

Au niveau mondial :

Selon le bureau central des statistiques (CBS) israélien, la population juive mondiale serait de 13,855 millions, que l’on arrondit à 15 millions. La population mondiale est de 7,7 milliards. Donc les juifs représentent 15/7700= 0,19%, arrondi à 0,2%. Si les juifs étaient aussi riches (ou pauvres) que les goys, leur nombre parmi le top 20 des milliardaires serait de 20*0,02=0,4. Or leur nombre actuel est de 10, ils sont donc surreprésentés dans un rapport de 10/0,04= 250. Cela veut dire que, dans le monde, si vous êtes juif, vous avez 250 fois plus de chances de faire partie du top20 des plus riches (donc faisant partie des 1%) que si vous êtes goy.

Naturellement, expliquer des statistiques relatives à la position, dans le classement de la richesse, des juifs par rapport aux non-juifs, c’est de l’antisémitisme. Le « politiquement correct » impose de cacher des vérités élémentaires et connues depuis des lustres. C’est pour cela que notre Blog est  puni par Facebook and Co.  

 

Bien entendu,la famille Rotschild n’a pas été incluse dans ces estimations…la richesse de cette famille est hors-normes! 

David de Rothschild (à gauche) est président du conseil d’administration du WJC; Ronald Lauder (troisième à gauche) est président du WJC. Jacob Rothschild (deuxième en partant de la gauche) a reçu un prix du WJC, novembre 2018. (Source: WJC)

 

 

 

 

 

Confinement ou pas, c’est Business as usual pour l’industrie de la mort…

… Comment les industriels de la défense ont fait pression pour la guerre au Yémen et ont récolté les bénéfices de la mort et de la destruction. 
Les firmes de lobbying comme le groupe McKeon, dirigé par le lobbyiste Buck McKeon, qui était l’ancien président de la commission de Défense de la Chambre des représentants au Congrès américain, représentent à la fois des entrepreneurs de défense américains et des pays comme l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis, qui bombardent impitoyablement le Yémen avec des armes de fabrication américaine.

Les missiles saoudiens lancés à l’aveuglette sur les civils yéménites sont fait aux USA.
Grâce à des sociétés de lobbying comme le groupe McKeon et American Defense International, des entreprises de défense comme Raytheon et Lockheed Martin ont dépensé des millions pour faire pression sur les membres du Congrès. Les efforts de lobbying se concentrent sur les membres influents des commissions, telles que la commission de Défense mentionnée ci-dessus. Cela incite le Congrès à approuver une législation visant à vendre des armes à des pays comme l’Arabie saoudite et à bloquer toute législation qui conteste les ventes d’armes contraires à l’éthique.
Le 9 août 2018, l’Arabie saoudite a utilisé une bombe MK-82 à guidage laser, fabriquée par le principal entrepreneur américain en matière de défense, Lockheed Martin, pour faire exploser intentionnellement un bus scolaire au Yémen. L’attentat a tué 44 enfants yéménites. Les bombes MK-82 sont des bombes d’usage commun, mais elles ont été vendues à l’Arabie saoudite en conjonction avec une technologie de guidage par laser qui a fait de la bombe MK-82 une munition à guidage de précision (PGM).
L’administration Obama a interdit la vente de PGM à l’Arabie saoudite en mars 2016 après que l’Arabie saoudite a bombardé un marché en plein air au Yémen et tué 97 civils. Pour ce bombardement, les Saoudiens ont utilisé une bombe MK-84 à guidage de précision, fabriqué par General Dynamics, un autre grand entrepreneur américain de la défense. Malheureusement, les précédentes ventes de PGM de l’administration Obama à l’Arabie saoudite ont conduit à d’autres incidents la même année, comme le bombardement d’octobre 2016 contre un funérarium à Sanaa. 155 personnes sont mortes, toutes des civils. Une bombe MK-82, similaire au modèle utilisé dans l’attentat de 2018 contre un bus, a été utilisée dans cet attentat. Cette bombe à guidage laser a également été fabriquée par Lockheed Martin.
En passant, l’administration Obama ne doit pas être félicitée pour avoir simplement interdit la vente de PGM à l’Arabie saoudite. Elle a aussi continué à vendre à l’Arabie saoudite d’autres armes qui ont été utilisées pour massacrer des Yéménites, ils ont ravitaillé les bombardiers saoudiens deux fois par jour [via les avions ravitailleurs KC-135 ou KC-10 opérant depuis l’espace aérien international, au détriment des Airbus A330-MRTT de la RSAF, NdT], et ils ont fourni un soutien logistique et des renseignements aux Saoudiens via la Cellule de planification conjointe.

 

Ces réserves mises à part, l’administration Obama a interdit la vente de PGM à l’Arabie saoudite en mars 2016. Alors, pourquoi l’administration Trump a-t-elle annulé l’interdiction des ventes de PGM à l’Arabie saoudite en 2017 ? Selon The Nation, rien qu’en 2018, les entreprises de défense ont réalisé plus de 5 milliards de dollars de ventes d’armes à l’Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis (EAU). Dans son article, The Nation a identifié que l’Arabie saoudite a utilisé une bombe planante GBU-12 Paveway II – qui est une bombe à guidage laser – fabriquée par un autre grand entrepreneur de défense américain, Raytheon, pour faire exploser une cérémonie de mariage.
Ce sont maintenant trois entrepreneurs de défense distincts, General DynamicsRaytheon et Lockheed Martin, qui ont gagné des milliards en vendant des munitions aux Saoudiens, y compris des PGM de haute technologie, qui ont été utilisés pour cibler intentionnellement des zones civiles.
Frapper des cibles avec des PGM n’est pas comme larguer des munitions ordinaires. Il est rare que des zones civiles soient prises pour cible involontairement. Ce n’est pas un accident lorsqu’un bus scolaire, un mariage ou un funérarium explosent avec une PGM. Si un allié utilise intentionnellement des PGM pour cibler de manière répétée des zones civiles, la vente de ces armes à l’acheteur rend le vendeur coupable de crimes de guerre.
Le journal The Nation a rendu compte des conclusions de la loi sur la divulgation des activités de lobbying. Ils ont découvert qu’en 2018, « Boeing dépensé 15 millions de dollars pour des lobbyistes, Lockheed Martin 13,2 millions de dollars, General Dynamics 11,9 millions de dollars et Raytheon 4,4 millions de dollars ». Pour comprendre comment fonctionne le tourniquet entre les membres du Congrès et les entrepreneurs de la défense, il suffit de regarder le cas de Buck McKeon mentionné plus haut. Selon Open Secrets, pendant son mandat au Congrès, McKeon a reçu des contributions de campagne de 192 900$ de Lockheed Martin, 190 200$ de Northrop Grumman, 103 050$ de General Dynamics et 94 400$ de Boeing.
Ils ont été ses principaux contributeurs pendant toute la durée de son mandat au Congrès. Les entreprises de défense ont soudoyé le Président de la commission de Défense de la Chambre des représentants pour s’assurer que personne ne bloque les ventes d’armes contraire à l’éthique aux théocraties fondamentalistes, comme l’Arabie saoudite, qui perpétuent des massacres à l’étranger. McKeon représente actuellement Lockheed Martin et General Dynamics par l’intermédiaire de son cabinet de lobbying.
Tout en travaillant pour General Dynamics et Lockheed Martin, le groupe McKeon a également représenté l’Arabie saoudite. En 2018, McKeon a reçu 920 148$ du Royaume d’Arabie saoudite pour bloquer des lois qui auraient interdit les ventes d’armes à l’Arabie saoudite.
En 2018, le groupe McKeon a fait pression sur le Président de la commission de Défense du Sénat, Jim Inhofe, pour qu’il vote contre un projet de loi qui aurait mis fin aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite. Les entrepreneurs d’armement travaillent main dans la main avec les dictatures théocratiques à l’étranger. Ils utilisent les mêmes sociétés de lobbying pour faire pression sur le Congrès afin qu’il vote contre les projets de loi visant à mettre fin aux génocides dans des endroits comme le Yémen, le pays le plus pauvre du Moyen-Orient.
American Defense International (ADI) fait du lobbying au nom des EAU et de l’Arabie saoudite. Selon The American Conservative, ADI représente également General Dynamics, Northrop Grumman, Raytheon, L3 Technologies et General Atomics. ADI a été chargée de faire pression sur les votes de revirement concernant les ventes de PGM  « Paveway » aux EAU. Un entrepreneur de la défense, Raytheon, a versé 120 000$ à ADI en 2018 pour ses efforts de lobbying. ADI a rencontré spécifiquement Steve Scalise, le chef de file de la majorité de la Chambre à l’époque. ADI a fait pression sur lui pour qu’il vote contre la H.Con.Res 138, un projet de loi qui a été rédigé pour retirer les États-Unis de la guerre au Yémen.
Faire exploser des enfants dans les pays pauvres est un business model qui marche bien. C’est une dure réalité dont on parle rarement. C’est une raison de plus pour que les États-Unis bannissent l’argent de la politique. Tant qu’il y aura un tourniquet entre les membres du Congrès et les sociétés de lobbying, la politique étrangère américaine continuera à refléter les intérêts des riches actionnaires des sociétés d’armement.
Pour une meilleure compréhension du tourniquet dans les relations entre le Congrès, le ministère de la Défense et les lobbyistes des entreprises de défense, je vous recommande de lire le chapitre 16 du livre « The Separation of Business and State« . Il donne un aperçu global du problème, du Vietnam à l’Irak.

Par Ben Harbour − Le 25 mars 2020 − Source Global Research Ben Barbour est un analyste géopolitique américain.

 

 

Canon fabriqué au Canada et livré en Arabie Saoudite.

 

 

 

 

 

Coronavirus = Virus de Destruction Massive (VDM)

À l’image des ADM (Armes de Destruction Massive) inventées par les États-Unis pour justifier l’invasion et le sac de l’Irak par les états-voyous, le Covid-19 est un VDM (Virus de Destruction Massive) inventé par les mêmes mondialistes pour terroriser les populations et les réduire en troupeaux bêlant, taillables et corvéables à merci.

Il arrive un moment dans l’introduction de chaque nouveau récit officiel lorsque les gens ne se souviennent plus de la façon dont cela a commencé. Ou, plutôt, ils se souviennent de la façon dont cela a commencé, mais pas de la propagande qui a commencé. Ou plutôt, ils se souviennent de tout cela (ou en sont capables, si vous les forcez un peu), mais cela ne fait plus aucune différence, car le récit officiel a supplanté la réalité.

Vous vous souvenez sûrement de la guerre contre le terrorisme, et en particulier de l’occupation de l’Irak. À la seconde moitié de 2004, la plupart des Occidentaux avaient complètement oublié la propagande qui avait lancé l’invasion et considéraient ainsi les résistants irakiens comme des «terroristes», malgré le fait que les États-Unis avaient envahi et occupaient leur pays sans aucune raison légitime quelle qu’elle soit. À ce moment-là, il était tout à fait clair qu’il n’y avait pas d’«armes de destruction massive» et que les États-Unis avaient envahi une nation qui ne l’avait pas attaquée et ne représentait aucune menace pour elle.

Mais ces faits largement connus, n’avaient pas d’importance, pas du tout. À cette époque, les Occidentaux étaient totalement immergés dans le récit officiel de la guerre contre le terrorisme, qui avait remplacé la réalité objective. 

La mentalité de troupeau avait pris le dessus.

Il est difficile de décrire comment cela fonctionne; c’est un état de dissociation fonctionnelle. Ce n’était pas que les gens ne connaissaient pas les faits, ou qu’ils ne comprenaient pas les faits. Ils savaient que les Irakiens n’étaient pas des «terroristes». Et en même temps, ils décidaient qu’ils étaient définitivement des «terroristes», malgré le fait qu’ils ne le savaient pas. Ils savaient qu’il n’y avait pas d’ADM, qu’il n’y en avait jamais eu, et ils étaient néanmoins certains qu’il y avait des ADM, qui seraient forcément trouvées bien qu’elles n’existaient manifestement pas.

La même chose s’est produite dans l’Allemagne nazie. La majorité du peuple allemand n’a jamais été composée d’antisémites fanatiques comme les membres du parti nazi. S’ils l’avaient été, il n’aurait pas été nécessaire d’avoir Goebbels et sa monstrueuse machine de propagande. Non, les Allemands pendant la période nazie, comme les Américains pendant la guerre contre le terrorisme, savaient que leurs victimes ne représentaient aucune menace pour eux, et en même temps ils croyaient exactement le contraire, et n’ont donc pas protesté car leurs voisins ont été expulsés de leurs maisons et envoyés dans des camps de la mort, camps qui, dans leur état dissociatif, existaient et n’existaient pas simultanément, comme pour les inexistants ADM de Saddam Hussein [2].

Ce que je décris ici ressemble probablement à de la psychose, mais techniquement, ce ne l’est pas… pas tout à fait. Ce n’est pas une rupture absolue avec la réalité. Les gens qui fonctionnent dans cet état savent que ce qu’ils croient n’est pas réel. Néanmoins, ils sont obligés de le croire (et le font, littéralement, le croient, aussi impossible que je sache), car les conséquences de ne pas y croire sont encore plus effrayantes que la dissonance cognitive de croire un récit qu’ils savent être une fiction. Ne pas croire le récit officiel signifie une excommunication de la «normalité», la perte d’amis, de revenus, de statut et, dans de nombreux cas, des peines bien pires. [1]

Les animaux du troupeau, dans un état de panique, courent instinctivement vers le centre du troupeau. Se  séparer du troupeau en fait une proie facile pour les prédateurs. C’est le même instinct primaire qui opère ici chez les humains.

C’est le but de chaque récit officiel de générer ce type de mentalité de troupeau, non pas pour tromper ou duper le public, mais, plutôt, pour les confondre et les terroriser au point où ils retournent à leurs instincts primaires et sont conduits purement par la peur existentielle, et les faits et la vérité n’ont plus d’importance. Une fois qu’un récit officiel atteint ce point, il devient inattaquable par les faits et par la raison. Il n’a plus besoin de faits pour le justifier. Il se justifie par sa propre existence. La raison ne peut pas le pénétrer. Discuter avec ses adhérents est inutile. Ils savent que c’est irrationnel. Ils s’en moquent tout simplement.

Nous sommes en train d’arriver à ce point avec le récit du coronavirus. Il est possible que nous y soyons déjà parvenus. Malgré le fait que nous soyons confrontés à un virus qui est clairement mortel pour les personnes âgées et celles qui ont des problèmes de santé, mais qui n’est tout aussi clairement pas une menace mortelle pour la majorité de l’espèce humaine, les gens se recroquevillent à l’intérieur leurs maisons comme si l’Apocalypse Zombie avait enfin commencé [3]. Beaucoup semblent croire que ce virus est une sorte de grippe extraterrestre terroriste (ou virus de destruction massive VDM) qui vous tuera à la seconde où vous le respirerez.

Ce n’est pas surprenant du tout, car, selon le récit officiel, ses pouvoirs destructeurs sont presque illimités. Non seulement il effacera vos poumons, liquidera tous vos autres organes principaux et vous tuera avec des caillots sanguins et des dommages intestinaux. De plus, il provoque maintenant des «accidents vasculaires cérébraux chez les jeunes adultes» et peut-être un cancer de la prostate spontané, et Dieu sait ce que les autres horreurs médicales!

Selon tous les «scientifiques» et autres «experts médicaux» (c’est-à-dire ceux qui se conforment au récit officiel, pas tous les autres scientifiques et experts médicaux), il ne ressemble à aucun autre virus qui ait jamais existé dans l’histoire des virus. Il ne suit certainement pas le schéma typique de propagation extensive sur une période limitée, puis de disparition rapide de lui-même, quelles que soient les mesures prises pour le contrecarrer, comme cette étude israélienne semble l’indiquer.

De plus, «nous n’avons aucune immunité contre cela», c’est pourquoi nous devons tous rester «enfermés» comme des détenus indisciplinés dans un pénitencier jusqu’à ce qu’un vaccin puisse être concocté et imposé à chaque personne vivante sur terre. Apparemment, ce vaccin miracle obligatoire nous rendra magiquement immunisés contre ce virus contre lequel nous n’avons aucune immunité (et sommes totalement incapables de développer l’immunité), laquelle immunité sera certifiée sur nos «papiers d’immunité» obligatoires, dont nous aurons besoin pour voyager, obtenir un emploi, envoyer nos enfants à l’école et, vous savez, montrer aux policiers quand ils nous arrêtent dans la rue parce que nous avons peut-être l’air d’être «infectés».

L’Allemagne (où j’habite) est à la pointe dans ce domaine. Selon la Süddeutsche Zeitung, le gouvernement fédéral prévoit d’introduire une «carte d’immunité» contre les coronavirus dans le cadre de sa «loi sur la protection contre les infections», qui accordera aux autorités le pouvoir d’arrêter toute personne «suspectée d’être contagieuse» et de la forcer à… euh … « la quarantaine », et de « leur interdire d’entrer dans certains lieux publics ». Les autorités malaisiennes se passent allègrement de ces subtilités et arrêtent les travailleurs migrants et les réfugiés dans les soi-disant «zones rouges de Covid-19» puis les conduisent à Dieu sait où.

Oh, ouais, et j’ai presque oublié … les chercheurs sur les germes et la guerre chimique de la DARPA (c’est-à-dire la Defense Advanced Research Projects Agency de l’armée américaine) ont développé un nouveau type de test sanguin fantaisiste qui identifiera les « porteurs asymptomatiques » (c’est-à-dire les personnes qui ne présentent aucun symptôme). Donc, cela sera probablement utile… surtout si les «suprémacistes blancs», les «extrémistes rouge-brun» et les «théoriciens du complot» continuent de protester contre leur verrouillage avec femmes et enfants!

Et ce ne sont que les derniers ajouts à une liste d’exemples plutôt dystopiques du récit officiel de la «brave nouvelle normalité» que GloboCap (global capitalisme) déploie, juste sous nos yeux (que les éditeurs d’OffGuardian ont rationalisé ici et ici, et qui se poursuit sur Twitter). Tout est là en noir et blanc. Ils ne cachent pas le totalitarisme… ils n’ont pas à leur faire. Parce que les gens les supplient pour cela. Ils demandent à être «enfermés» à l’intérieur de leurs maisons, contraints de porter des masques et à se tenir à deux mètres l’un de l’autre, pour des raisons dont la plupart d’entre eux ne se souviennent plus.

Invasion Los Angeles annonçait déjà le type de société actuelle!

Les barrières en plastique montent partout. Des flèches au sol vous indiquent le chemin à suivre. Des box vous indiquent où vous tenir. Les Blockwarts paranoïaques affichent des panneaux menaçant quiconque ne porte pas de masque. Des petits monstres fascistes hystériques dénoncent leurs voisins à la police pour avoir laissé leurs enfants jouer avec d’autres enfants. Des millions de personnes téléchargent volontairement des «applications de recherche des contacts» afin que les gouvernements et les sociétés mondiales puissent surveiller chacun de leurs mouvements. En Espagne, ils ont javellisé une plage entière, tuant tout, jusqu’aux insectes, afin de protéger le public contre les «infections». Internet est devenu un chœur orwellien de voix hurlantes et moralisatrices intimidant tout le monde en conformité avec des tableaux, des graphiques et des voyages de culpabilité désespérés, dont peu ont un lien quelconque avec la réalité. Les entreprises et les gouvernements censurent la dissidence. Nous approchons d’un niveau d’hystérie de masse fabriquée, et de mentalité de troupeau, que même Goebbels n’aurait pas pu imaginer.

Pendant ce temps, ils dressent des «hôpitaux de campagne», pour la plupart vides, et le «navire-hôpital» théâtral a maintenant disparu, et malgré leurs tentatives pour gonfler le nombre de décès de Covid-19 autant que possible, les centaines de millions de décès prévus ne se sont pas matérialisés (pas même des chiffres proches), et la Suède va bien, comme la plupart de l’humanité, et… tout comme il n’y avait pas d’ADM, il n’y a pas de Virus de Destruction Massive.

Ce qu’il y a, c’est un nouveau récit officiel, la brave nouvelle, paranoïaque, pathologiquement «normalité». Comme avec la ʺGuerre contre le terrorismeʺ, nous avons ici un récit mondialiste, cabalistique, post-idéologique. Cela ne fait que commencer, donc on ne sait pas encore à quel point cette sinistre saga sera totalitaire ; mais, étant donné la nature de l’épisode pilote, je redoute en quelque sorte le reste de la série.

Source: Virus of Mass Destruction

 

C.J. Hopkins • May 4, 2020

 

*C. J. Hopkins est un dramaturge, romancier et satiriste politique américain primé basé à Berlin. 


NOTES

1-Peu de gens croient encore  à l’Holocauste et cette croyance s’effrite dans le monde.

2-Il en est toujours ainsi  dans les pays occidentaux en ce qui concerne l’Holocauste et ses six millions de victimes juives. La plupart des gens savent que c’est une fiction inventée par les sionistes cabaliste, mais peu de personnes reconnaîtraient publiquement cela, car elles risquent l’excommunication.

3- L’apocalypse zombie est un genre de fiction dans lequel la civilisation s’effondre en raison d’un grand nombre de zombies accablant les structures sociales, policières et militaires. En règle générale, il ne reste que quelques individus ou petites bandes de survivants.

La Grande Arnaque du COVID 19:L’OMS a-t-elle déclaré la pandémie au Coronavirus après un don substantiel de la fondation Bill et Melinda Gates

La journaliste, , allègue dans un article du Washington Times que l’OMS a été influencée par Bill Gates pour déclarer la situation actuelle liée au coronavirus comme une pandémie alors qu’elle refusait de la reconnaître comme tel auparavant.

Bill Gates et Tedros Adhanom Ghebreyesus

Elle aurait reconnu la pandémie le lendemain d’un don important à une société partenaire de l’OMS de la part de la fondation Bill et Melinda Gates. L’auteure dans l’article, intitulé « Bill Gates and his coronavirus conflicts of interest » (« Bill Gates et son coronavirus : conflits d’intérêts ») publié le 2 avril 2020 dans le Washington Times, allègue qu’il ne s’agit pas d’une coïncidence (traduction SLT) :

« …En fait, l’OMS n’a annoncé le coronavirus comme une pandémie que le lendemain de la déclaration de Gates – qui souhaitait depuis un certain temps que l’OMS déclare le coronavirus comme une pandémie – ou plutôt le lendemain du don très important que Gates a fait à une cause qui bénéficie à l’OMS. »

Elle relaie ensuite la chronologie dans son article (traduction SLT) :

« Le 10 mars, Business Insider écrivait : « Bill Gates a tiré la sonnette d’alarme sur le COVID-19, le qualifiant de « pandémie », bien que l’Organisation mondiale de la santé ne lui ait pas encore accordé cette distinction« …. Il s’agissait simplement d’un aparté à l’article principal de Business Insider, qui annonçait que « la Fondation Gates, Wellcome et Mastercard s’engagent à verser 125 millions de dollars aux entreprises qui développent des traitements pour le nouveau coronavirus » et que « le financement serait utilisé pour Therapeutics Accelerator COVID-19 » pour aider à accélérer les traitements contre le coronavirus pour les personnes infectées. La Fondation Gates, quant à elle, a précisé dans son propre message en ligne que la part des 125 millions de dollars donnée par Gates serait de 50 millions de dollars.

La Fondation Gates a également publié cette information : « Therapeutics Accelerator COVID-19 travaillera avec l’Organisation mondiale de la santé, les bailleurs de fonds et les organisations du secteur public et privé, ainsi qu’avec les institutions mondiales de réglementation et d’élaboration des politiques »… »

« …Le 11 mars, un jour après que Business Insider ait rapporté comment Gates avait fait pression pour que l’OMS déclare une pandémie sur le coronavirus – un jour après que Gates ait annoncé l’injection de millions de dollars dans une entreprise partenaire de l’OMS appelée COVID-19 Therapeutics Accelerator, qui faisait miroiter la perspective de mettre plus de pouvoirs réglementaires entre les mains des élitistes mondiaux – un jour après cela, le directeur général de l’OMS a fait une annonce intéressante. Le 11 mars, lors d’une conférence de presse sur le coronavirus, Tedros Adhanom Ghebreyesus a déclaré ceci : « Nous avons donc fait l’évaluation que le COVID-19 peut être caractérisé comme une pandémie ».

Voici  la discussion:

 

 

 

 

 

Bill Gates-Jeffrey Epstein : la connexion qui révèle le Nouvel Ordre Mondial Sataniste

L’étau se resserre autour de Bill Gates : les preuves de sa relation « privilégiée » avec le pédocriminel maître-chanteur du Mossad Jeffrey Epstein éclatent de plus en plus au grand jour. À l’heure où un demi-million d’Américains pétitionnent pour réclamer une investigation sur les « crimes contre l’humanité » du multimilliardaire philanthrope, c’est tout un système qui prend l’eau.

 

Voyez cet article de Contrepoints intitulé « Haro sur les riches en général et sur Bill Gates en particulier ! » : il prouve à quel point les petits libéraux arrogants n’ont rien compris de la différence entre entreprenariat et monde de la finance. Ils croient faire partie de la « famille » mais ils n’en sont que les idiots utiles. Ce sont les mêmes qui ont voté Macron parce qu’il incarnait à leurs yeux le libéralisme, alors qu’il n’était que l’agent de la destruction ultra-libérale de l’économie. Non messieurs, Bill Gates n’est pas détesté parce qu’il est riche, mais bien parce qu’il est un rouage essentiel du capitalisme financier qui détruit tout, à commencer par la production réelle et tout ce que vous êtes censés défendre, vous les droitards, éternels cocus de l’histoire.
Mais pour le comprendre, le porte-monnaie ne suffit pas, encore faut-il avoir du courage et des connaissances, des couilles et un cerveau. Et lorsque l’on étudie sérieusement le parcours et les actions du pauvre Bill Gates, la vérité est assez implacable : c’est un pion. Un pion du Nouvel Ordre mondial dont chaque geste consiste à alimenter et soutenir – sous des oripeaux humanistes – un système fondé sur la domination de la bourse et des multinationales.
La fondation Bill-et-Melinda-Gates, dont le véritable gestionnaire est probablement le sioniste et démocrate Warren Buffet, a plusieurs intérêts :
- c’est un outil d’optimisation fiscale qui permet à ses responsables d’échapper aux impôts et de décupler leur fortune ;
- la mécanique de ses « donations » reposent sur l’investissement dans les marchés financiers et les grosses sociétés (Total, Exxon, Shell, Monsanto, McDonald’s, The Coca-Cola Company) ;
- les « dons » sont alloués à un faisceau d’organisations allant toutes dans le sens du mondialisme et de la grande industrie pharmaceutique…
Probablement recruté dans années 70 à Harvard (Gates est le premier Zuckerberg), Bill Gates est à la fois un agent de croissance et un agent d’influence du Nouvel ordre mondial oligarchique, un épouvantail mis en avant pour prendre les coups, un rouage d’un réseau allant de Wall Street à Israël en passant par Bill Clinton et Jeffrey Epstein.

EN COMPLÉMENT

Cette vidéo parle d’elle-même:

NBC News

Gates avait des liens avec le pédophile Jeffrey Epstein. Gates voulait établir une fondation pour aider les jeunes filles avec Epstein et la fondation JP Morgan (famille de richissimes banquiers).

Plusieurs rencontres ont eu lieu (au moins 6)
Pourquoi Gates montait-il à bord de l’avion d’Epstein connaissant ses antécédents de prédateur sexuel?
Pourquoi avoir menti qu’il n’entretenait pas de liens avec Epstein?

S’il a menti sur ses liens avec Epstein….serait-il capable de nous mentir sur ses véritables intentions en ce qui a trait aux vaccins?

Aider les jeunes filles! Sure! Epstein voulait aider les jeunes filles ou les exploiter sexuellement selon vous.
C’est ce même Gates qui veut la santé de vos enfants avec ses gentils vaccins et sa puce sous-cutanée comme carnet de vaccin.
Je vous rappelle que Martineau nous vend les vertus de Gates le philanthrope.

Qu’est-ce qu’il vous faut de plus pour comprendre ce qui se passe?

Ps: Trudeau a rencontré officiellement Bill Gates à sa résidence officielle d’Ottawa début mai. Pourquoi rencontrer un milliardaire du secteur privé en pleine crise pandémique?


Gates, Clinton, Epstein : les trois ont des liens étroits
- Bill Clinton a été financé par Epstein à travers le Parti démocrate et la fondation Clinton (qui est officiellement une ONG à but humanitaire) ; fondation qui est également financée par Bill Gates…
- Gates et Clinton sont partenaires au sein du conseil d’administration de l’organisation Unitaid de l’ancien ministre français de la Culture – soupçonné de pédophilie – Philippe Douste-Blazy…
- L’un des exécuteurs testamentaires de Jeffrey Epstein, Boris Nikolic, est « conseiller scientifique » à la fondation Bill-et-Melinda-Gates…
- La directrice des programmes de fondation Bill-et-Melinda-Gates, Mélanie Walker, est une ancienne « conseillère scientifique » de Jeffrey Epstein…
- Bill Gates, Jeffrey Epstein, Jes Staley (PDG de Barclays, ancien haut cadre de JP Morgan) et Lawrence Summers (secrétaire du Trésor des États-Unis de l’administration Clinton) ont tenté en 2011 de mettre sur pieds un « fonds mondial pour la santé », le Global Health Investment Fund…
- Gates a fait un don de 2 millions de dollars au laboratoire de recherche de l’Institut de technologie du Massachusetts, le Media Lab, sur « recommandation » d’Epstein…
- Gates a voyagé à au moins une reprise (en mars 2013) à bord de l’avion privé d’Epstein, le fameux Lolita Express dont Clinton était un habitué…

 

James Stewart sur MSNBC en octobre 2019 : « Gates nie les faits mais ils se sont rencontrés au moins six fois » (traduction ERTV)
Les défenseurs de Bill Gates vont-ils arguer de la « théorie du complot » pour balayer d’un revers de la main ces faits qui tendent à confirmer l’implication profonde du « philanthrope » dans un réseau de domination mondiale, criminel, politique et financier ? Doit-on rappeler les accusations de harcèlements sexuels, d’agressions sexuelles et d’appartenance à un réseau de trafic d’enfants et de pédocriminalité (Pizzagate) de Bill Clinton ? Doit-on rappeler aux grands médias soumis (la fondation Bill-et-Melinda-Gates a accordé 4 millions de dollars au quotidien Le Monde [devenu l’Immonde] entre 2014 et 2019) que Jeffrey Epstein était déjà inscrit sur la liste américaine des délinquants sexuels et avait déjà purgé une peine de prison pour une affaire de prostitution impliquant une mineure lorsque Bill Gates l’a soi-disant rencontré pour la première fois ?
Le fait que Gates, via l’OMS qu’il contrôle entièrement (le bouffon Tedros Ghebreyesus est d’ailleurs un ancien associé de la fondation Clinton), soit le principal pourvoyeur de psychose dans l’actuelle épidémie de coronavirus devrait mettre la puce à l’oreille à certains quant aux intérêts défendus… De ce point de vue-là, la pandémie prend des atours de lutte finale pour un système de parasites au projet dictatorial : l’affaiblissement et le contrôle du peuple par la vaccination et la surveillance généralisée étant bien l’une des dernières cartes à jouer.
Et dans cette lutte, la chute prochaine de Bill Gates est une hypothèse crédible (homme de paille goy des véritables oligarques prêts à le sacrifier, récent piratage des mails de l’OMS, de la fondation Bill-et-Melinda-Gates, de la Banque mondiale et de l’Institut de virologie de Wuhan).
Il ne manquerait plus qu’on trouve des liens entre Yves Lévy, Bill Gates et Jeffrey Epstein ! Qui a dit Pierre Bergé et l’arnaque du SIDA ?!

 

Retrouvez le portrait de Bill Gates dans le numéro 478 de Faits & Documents !

SOURCE

 

 

 

 

 

Vidéo insolite:Étrange apparition d’un immense ovni dans un nuage au-dessus d’un fleuve

Beaucoup d’observations d’ovni ont été signalé depuis une semaine…et sur le nombre,je me suis permis de vous en présenter une…la voici!

 

Un de mes  supporteurs en Asie  m’a fait parvenir ce vidéo  (très long) de ce qui semble être un ovni dans un nuage au-dessus  d’un fleuve.Il n’y a pas d’autre commentaire!

Qu’en pensez-vous? 

 

Est-ce un vrai ou…un faux?

 

Nouvel Ordre Mondial: L’Adrénochrome la nouvelle drogue de l’élite sataniste

Avez-vous déjà regardé le film « Fear and Loathing in Las Vegas », ou lu le livre de Hunter S. Thomson. Eh bien, si vous faisiez l’un ou l’autre, alors vous seriez familier avec une scène spécifique. Dans la scène, l’un des personnages mentionne qu’un sataniste lui a donné comme moyen de paiement, il continue avec, « Ce truc fait du pur gâchis ressembler à de la bière de gingembre », faisant référence à une « bouteille de couleur brune » qui était remplie de  » Adrénochrome ».

Pure,cette drogue peut être confondue avec de la cocaïne.

 

Qu’est-ce que l’adrénochrome? L’adrénochrome est une substance chimique organique produite par l’oxydation de la glande surrénale, ils sont situés au sommet de chaque rein. On pense que l’adrénaline est produite lorsqu’une personne est excitée ou subit une «poussée d’adrénaline».

Le composé peut provoquer une hémostase ou est de nature anti-hémorragique. La vente ou l’utilisation d’Adrenochrome comme médicament est hautement contrôlée et réglementée par la FDA. Maintenant, c’est là que ça devient fou. . .

Pour faire de l’adrénochrome il faut le récolter, cela associe la drogue au sacrifice humain, à l’élite (la cabale) et à Hollywood. On croit que l’Adrenochrome fait qu’une personne conserve sa jeunesse, les utilisateurs éprouvent un sentiment d’euphorie unique.

Origines de l’adrénochrome
L’adrénochrome est connu sous le nom de sérum «Fontaine de jouvence». Il y a des références que l’adrénochrome est lié au satanisme ou à d’autres cultes secrets. Les sectes sont très secrètes et elles exploitent leurs organisations en secret. Les sectes sont souvent mortellement mauvaises.

Les sacrifices sont connus à travers l’histoire pour avoir été conduits pendant les temps anciens. Certaines civilisations qui sacrifiaient régulièrement des humains étaient les Égyptiens, les Mayas et les Aztèques. Ces civilisations ont été profondément ancrées dans le processus de tuer, d’extraire et de consommer de l’adrénochrome.

L’adrénochrome est censé éliminer l’énergie vitale de la victime, et lorsque le consommateur ingère le médicament, il reçoit alors l’énergie vitale de la victime.

L’adrénochrome provoquerait des troubles mentaux, une déréalisation et une euphorie.

Comment est récolté l’adrénochrome?
L’adrénochrome serait récolté sur des enfants kidnappés de moins de 9 ans (le médicament est plus puissant). Les enfants doivent être au maximum de leur peur afin d’extraire de l’adrénaline / épinéphrine puissante de leur glande pinéale. Il a les effets combinés de la vitesse super forte et du LSD.

L’adrénaline / épinéphrine est extraite rapidement car l’adrénaline n’est pas aussi puissante au fil du temps. Le sujet est parfois maintenu en vie pour de nombreuses extractions. Pour ce faire, une aiguille est perforée dans l’œil afin de sécréter de l’adrénaline / épinéphrine du tronc cérébral.

La récolte d’adrénochrome et l’élite
On dit que l’Elite dirige des réseaux massifs de traite d’enfants partout dans le monde, achetant et vendant des enfants pour leur propre plaisir. Les enfants sont très utilisés car ils ressentent un énorme pic d’adrénaline de la glande pinéale. En 2018, NCMEC signale plus de 424 000 enfants disparus chaque année en Amérique.

 

Beaucoup d’élites sont accros à la substance. Ils participent à ce que l’on appelle la «cuisine spirituelle» et organisent des fêtes sur le thème du sacrifice humain. Ces gens sacrifient des enfants, mangent les corps, boivent le sang et adorent les dieux noirs. Ce truc a tendance à être très addictif. Beaucoup de ceux qui essaient le médicament ont du mal à s’en débarrasser.

Un exemple typique de l’Elite et du célèbre médicament est l’exemple d’Al Gore. Al Gore, alors qu’il utilisait l’aéroport, transportait des valises remplies à ras bord de sang.

Al Gore et Hillary Clinton durant la campagne présidentielle de 2016.

Quelle est la dépendance à l’adrénochrome?
Le composé a plusieurs effets sur le cerveau humain. L’ingestion de ce médicament peut donner un high mental pas comme les autres, mais peut provoquer d’autres réactions psychotiques comme des hallucinations et même provoquer la schizophrénie dans certains cas.

En fait, l’adrénochrome est aussi addictif que l’héroïne. Il existe des risques pour ce médicament s’il est utilisé à des fins récréatives; votre propre production d’adrénaline s’arrête complètement par l’homéostasie et les boucles de rétroaction deviennent négatives.


EN COMPLÉMENT

La carte illuminati « Immortality Serum »

 

Mike Hoggard a déclaré: « Mais ce n’est pas tout. On pense que cette manipulation génétique crée des organes et les implante à grands frais pour les humains, leur donnant l’illusion de vivre plus longtemps. cela nous amène au vrai secret de la franc-maçonnerie et du plan de Satan. » Une carte illuminati révèle le vrai secret de la franc-maçonnerie! Découvrez l’image de la carte Illuminati ci-dessous, intitulée Immortality Serum:

 

 

Votre serviteur  ayant terminé tout l’apprentissage que doit savoir un exorciste,je vous donne ici la vision et l’explication  d’un prêtre chrétien:

Avec la recherche sur les cellules souches, les scientifiques veulent apparemment découvrir le secret de l’immortalité! D’où «l’arbre de vie», Ygdrassil ou Tree of Life ou Sefirot !! Mais la Bible dit très clairement que Dieu est la seule personne qui a l’immortalité. (I Timothée 6: 15-16) Dieu ne révèle JAMAIS le secret de l’immortalité !! De plus, Il a strictement interdit la saisie avec l’ADN humain. Il sait à quel point les conséquences dévastatrices du génie génétique sont grandes. Il était déjà devenu complètement incontrôlable avant le déluge, lorsque les anges déchus ont eu des rapports sexuels avec les femmes terrestres et les géants engendrés. Le livre d’Enoch raconte que les géants ont tué non seulement des animaux mais aussi des humains pour les manger. Les géants ne sont définitivement pas des fables! D’innombrables légendes non bibliques témoignent également de l’existence des géants. Les scientifiques actuels tentent de nous rassurer et disent qu’ils ne feront pas d’erreurs. « Nous devons rattraper notre retard. Faire des efforts supplémentaires dans la recherche sur le génome et ne pas commettre les mêmes erreurs que par le passé », a déclaré Eduard Klasen, directeur des sciences médicales à l’Organisation néerlandaise pour la recherche scientifique. (6) Mais les scientifiques peuvent échouer et devront payer leurs propres folies. Dieu avait été si sage qu’il avait chassé nos premiers ancêtres Adam et Eve du jardin d’Eden pour empêcher les premiers humains de récolter et de manger les fruits de l’arbre de vie pour vivre éternellement. Dieu avait également nommé deux chérubins avec leurs épées flamboyantes pour garder l’entrée de l’arbre de vie. (Genèse 3: 22-24) Si l’homme qui est tombé dans le péché a mangé les fruits de l’arbre de vie, il est perdu pour toujours. Alors il n’y a plus de rédemption pour les humains !! Alors Jésus-Christ ne serait certainement pas mort sur la croix pour nos péchés. Alors tout le monde serait condamné à la damnation éternelle et la terre serait l’enfer !! Cependant, l’homme ne perd pas espoir. C’est un désir profond de vie éternelle chez l’homme. Tout le monde veut vraiment rester jeune pour toujours. Les scientifiques ne réussiront JAMAIS à rendre l’homme immortel. Ce n’est que par la foi en Jésus-Christ, notre seul Sauveur et Sauveur, que nous pouvons être justifiés et hériter de la vie éternelle. (Jean 3:15, 10:28) Quiconque ne croit pas en Jésus-Christ n’héritera pas de la vie éternelle. Mais la colère de Dieu continuera de reposer sur lui. (Jean 3:36) Maçons, cabalistes, gnostiques, philosophes, scientifiques et politiciens rejettent l’Évangile de Jésus-Christ et ne croient pas en Jésus et à la Bible. Par conséquent, ils n’hériteront certainement pas de la vie éternelle !! Ils n’ont pas non plus glorifié ou remercié Dieu, et tous leurs esprits et délibérations ont été complètement obscurcis, tout comme l’apôtre Paul l’a écrit dans sa lettre aux Romains. De nombreux scientifiques, philosophes, gnostiques, kabalistes, francs-maçons ont fait semblant d’être sages et sont devenus fous. (Romains 1: 18-23) Par conséquent, ils n’hériteront certainement pas de la vie éternelle !! Ils n’ont pas non plus glorifié ou remercié Dieu, et tous leurs esprits et délibérations ont été complètement obscurcis, tout comme l’apôtre Paul l’a écrit dans sa lettre aux Romains. De nombreux scientifiques, philosophes, gnostiques, kabalistes, francs-maçons ont fait semblant d’être sages et sont devenus fous. (Romains 1: 18-23) Par conséquent, ils n’hériteront certainement pas de la vie éternelle !! Ils n’ont pas non plus glorifié ou remercié Dieu, et tous leurs esprits et délibérations ont été complètement obscurcis, tout comme l’apôtre Paul l’a écrit dans sa lettre aux Romains. De nombreux scientifiques, philosophes, gnostiques, kabalistes, francs-maçons ont fait semblant d’être sages et sont devenus fous. (Romains 1: 18-23)

 


DES MILLIERS D’ENFANTS DISPARAISSENT PARTOUT DANS LE MONDE

 

Le journaliste d’Inforoute, Greg Reese, explique comment le composé chimique adrénochrome se trouve dans les stylos épinéphrine ou EpiPens périmés.

Les deux plus grands fabricants EpiPen, Kaleo et Mylan, se trouvent être connectés à la Fondation Clinton.

  • «Les enfants sont volés à l’humanité, beaucoup d’orphelins, beaucoup aussi ne le sont pas.
  • Les enfants (la marchandise) sont un sous-produit des guerres créées pour le profit par le Deep State Crime Syndicate(Syndicat du Crime de l’État Profond)
  • Les enfants (la marchandise) sont créés à partir de faux drapeaux.
  • Les enfants (la marchandise) sont créés par des catastrophes naturelles, certains naturels, d’autres non.
  • Les enfants sont torturés par le Deep State Crime Syndicate dans ce que les gens pervers considéreraient comme une «ferme». Certains paient pour faire la torture, d’autres sont payés.
  • Les enfants sont violés par le Deep State Crime Syndicate. Certains paient pour faire le viol, certains sont payés.
  • Les enfants sont assassinés par le Deep State Crime Syndicate pour produire des films , certains paient pour le meurtre, d’autres sont payés.

Le résultat de tout cela:

Adrénochrome : une drogue puissante plus addictive que l’héroïne est cultivée en raison de la torture constante appliquée aux humains (de nombreux enfants) afin que plus d’adrénaline soit produite et que la glande en forme de «noyer» grossisse, devienne mûre pour la récolte, ou l’adrénaline est retiré par voie intraveineuse pour une récolte constante.

  1. Organes: les organes sont récoltés et vendus au plus offrant.
  2. Peau: La peau est récoltée et vendue au plus offrant.
  3. Yeux: Les yeux sont récoltés et vendus au plus offrant.
  4. Sang: Le sang est récolté et vendu au plus offrant.

Toutes ces parties du corps font leur chemin dans un hôpital près de chez vous, la plupart installées dans le corps d’une personne riche, dans un hôpital près de chez vous, par un chirurgien qui habite non loin de vous (C’EST GLOBAL, alors quand je dis près de vous, je veux dire toute la Terre près de chez vous.

(à suivre)