La Grande Arnaque du COVID 19:Le FBI et les organisations sionistes juives inventent la théorie du complot anti-coronavirus blanc

Alors que la Chine blâme le gouvernement américain pour le coronavirus, les organisations juives et le FBI sont occupés à semer des canulars paranoïaques contre leur ennemi national: des hommes blancs politiquement actifs en Amérique.

Ronald Lauder devant le Congrès Juif Mondial

Selon un rapport du FBI cité par le président du Congrès juif mondial, Ronald Lauder, des bandes de « nationalistes blancs » et de « néonazis » parcourent actuellement les rues de New York infectant délibérément des Juifs, des minorités et des policiers dans un complot secret à répandre. la peste moderne.

La revendication extravagante de Lauder concorde avec la fuite d’un rapport du Département de la sécurité intérieure publié par Sharon Weinberger affirmant que les blagues et les mèmes sur les coronavirus qu’ils ont trouvés sur 4Chan constituent une « menace biologique » crédible contre le peuple juif. Le document affirme que les nationalistes blancs envisagent de pulvériser les Juifs avec leur salive infectée et de passer du temps en public avec des minorités.

Rien ne prouve que cela se soit produit ou ait jamais eu lieu. Il s’agit d’une diffamation sans fondement contre des Blancs destinée à masquer les échecs de ces démagogues en pleine crise. Les crimes haineux perpétrés contre des Asiatiques aux États-Unis jusqu’à présent semblent être commis en grande partie par des Noirs.

La communauté juive hassidique d’Outremont sur l’île de Montréal est à l’origine du prioncipal foyer d’infection de la COVID 19 au Québec.
Ce sont eux qui auraient ramené le virus de leurs visites à New York,au début de la dite pandémie.

Les Juifs se propagent le coronavirus entre eux en raison de leur mauvaise hygiène, de leur penchant pour les voyages internationaux et de leur refus de suivre les prescriptions en matière de distanciation sociale. Dans le New Jersey, des Juifs ont été arrêtés dans deux cas distincts pour avoir organisé des mariages au mépris des lois temporaires contre les grands rassemblements sociaux. L’un des premiers zéros au sol de contagion signalés en Amérique a été un dîner de Shabbat. Parmi les plus grands points chauds, on compte Kiryas Joel, New Rochelle, Williamsburg et diverses autres parties du nord-est avec des populations juives massives.

Quant à la «communauté du renseignement», le coronavirus devrait devenir l’un des plus grands échecs du renseignement de l’histoire américaine. Le gaspillage colossal de ressources fédérales de l’administration Trump sur les canulars politiquement motivés de «l’antisémitisme et de la« suprématie blanche »signifie que l’État disposait d’informations meilleures et plus précises sur les derniers gags de 4Chan que sur le virus hautement contagieux.

Le nombre de personnes infectées à New York continue d’augmenter à mesure que le président et son administration doublent en minimisant le coût humain potentiel. Le nombre de morts en Espagne et en Italie a déjà dépassé la Chine. La seule justification que les Juifs et les agents fédéraux doivent essayer de blâmer une conspiration invisible d’hommes blancs, avec laquelle les médias se feront un plaisir de faire courir.

Selon plusieurs extrémistes sionistes:les blancs seraient responsables de la propagations du virus criminel.
Nous sommes tous des nazis…Bravo Rotschild!

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.