La croyance en «l’Holocauste» s’effrite dans le monde

 

 

La question qui interpelle les philosophes et prophètes les plus astucieux est de savoir comment le monde réagira lorsque le récit de l’holocauste ne sera plus considéré comme crédible. Que se passe-t-il lorsque l’holocauste est considéré aussi farfelu que le Père Noël, une illusion tout comme la fable des Nouveaux Vêtements de l’Empereur de Hans Christian Andersen.

Les révélations contemporaines des révisionnistes, des historiens et des érudits ont leur équivalence avec les hérésies de Galilée (1564 – 1642) et des hérétiques comme Alexander Soljenitsyne qui a osé remettre en question ce que George Orwell a décrit comme «la vérité dominante».

En Chine, en Inde, en Extrême-Orient et au Moyen-Orient, l’incrédulité dans le récit de l’holocauste est monnaie courante. En Afrique et en Amérique latine, l’holocauste est   une non-histoire; c’est donc un sanctuaire pour ceux que les médias qualifient de «négationnistes de l’holocauste».

Même en Occident, où les plébéiens ont constamment l’holocauste enfoncé dans leurs gorges de protestation, le récit de l’holocauste s’effondre.

Aujourd’hui, il y a peu d’endroits où les sondeurs osent poser des questions concernant la position officielle sur l’holocauste. Cependant, nous savons que 79% des Polonais considèrent l’holocauste comme de la propagande. Les Hongrois sont encore plus sceptiques avec seulement 17% croyant en l’histoire de l’holocauste.

Quelle est la différence entre une vache à lait et l’holocauste ? Tu ne peux pas traire la vache durant 75 ans

 

Le test décisif est aux États-Unis où les peuples américains ont été soumis au lavage de cerveau par la propagande de l’holocauste plus que tout autre pays. Pourtant, aujourd’hui, un tiers impressionnant des Américains pense que «nettement moins» que six millions de personnes ont été assassinées. Une telle perte de crédibilité ne peut tout simplement pas être récupérée.

Pays dans lesquels il est interdit
de remettre en cause la fable de l’Holocauste

 

Une fois, on m’a confié qu’après la fin de la Première Guerre mondiale (1914-1918), le gouvernement britannique a officiellement reconnu que les calomnies accumulées sur les troupes de l’Allemagne impériale étaient fictives et n’étaient que de la propagande pour entraîner les masses dans une psychose de guerre. Le résultat fut une vague de sympathie sans précédent pour les Allemands lésés et très calomniés.

L’Histoire est une propagande écrite par les vainqueurs:
il est interdit de la remettre en cause

 

Imaginez alors les conséquences s’il est admis que le récit de l’holocauste n’est pas durable. Pire, contrairement à la propagande de la Première Guerre mondiale, le mythe de l’holocauste a été utilisé sans vergogne et illégalement pour traire les Allemands et d’autres nations de milliards d’euros.

Le président russe Vladimir Poutine et le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov   reconnaissent que le révisionnisme historique doit être reconnu. Mais tous deux conseillaient la prudence et le contrôle car les conséquences du révisionnisme (vérités historiques sans propagande) peuvent dépasser l’imagination.

Lorsque la Croix Rouge a questionné les rescapés des camps de concentration sur les chambres à gaz, la réponse unanime était :
on n’a jamais vu de morts dans des chambres à gaz
(document Croix Rouge N°9925de Juin 1946)

 

On ne peut que spéculer sur la réaction de millions de personnes qui se rendent compte que non seulement elles ont été trompées par le lobby juif sur l’holocauste, mais qu’elles ont en fait aidé les arnaqueurs en défendant le récit de l’holocauste.

Un autre sujet de spéculation est sur la façon dont les lobbyistes de l’holocauste, qui sont en train de paniquer, les médias, les pédagogues, le pouvoir judiciaire et l’élite politique défendront leurs positions antérieures.

Les coûts de la réfutation de l’histoire de l’Holocauste sont incalculables. Chaque livre ou périodique qui a soutenu le mensonge de l’holocauste aura bientôt peu d’utilité autre que le revêtement de cage à oiseaux; le contenu des sections d’histoire de la bibliothèque publique sera sans valeur, tout comme des millions de films et de documentaires. Le résultat pourrait être égal à la découverte que le pétrole ou le dollar américain n’ont plus de valeur; ce sera un changement de la vie.

Les trois piliers du mensonge de l’Holocauste :
Un Plan, Des chambres à gaz, 6 millions

 

Le lobby juif de l’holocauste ne sait plus comment le scénario de l’holocauste peut être maintenu plus longtemps. Leur dernier bastion est d’appliquer un «enseignement complémentaire» dans le même sens que les «programmes de dénazification» d’après-guerre de 1946, auxquels les Allemands ont été contraints de participer avant de pouvoir trouver un emploi ou un logement.

 

 

 

Je suppose qu’ayant accepté que l’holocauste n’est pas considéré comme plus crédible que le père Noël ou le Nouveau Vêtement de l’Empereur, la propagande sur l’holocauste sera discrètement mise à l’écart, mais les shekels continueront sans relâche, peut-être sous les auspices du blanchiment d’argent qualifié d’«  aide étrangère  » .

Ensuite, la campagne révisionniste passera à l’attaque pour s’assurer que la vache à lait du Juif international soit mise à l’abri de sa misère. Imaginez un instant le trésor lorsqu’on s’aperçoit que la victime assassinée pour laquelle une indemnisation a été extorquée, est en bonne santé.

En avril 1945, le ministre allemand de l’Information, Joseph Goebbels, écrivit à son beau-fils Harald. «Les mensonges s’effondreront un jour sous leur propre poids et la vérité triomphera à nouveau. L’heure viendra où nous nous serons considérés comme purs et sans tache, comme nos objectifs et nos croyances l’ont toujours été.

 

Source : Belief in the ‘Holocaust’ Is Crumbling Around the World

 

Par MICHAEL WALSH   journaliste, diffuseur et auteur mondial de 64 titres de livres avec 36 ans d’expérience. Comme d’autres journalistes intègres, il n’écrit plus pour les Grands médias menteurs, optant plutôt pour un vrai journalisme. 

Prisonniers d’Auschwitz libérés par l’Armée Rouge
rescapés des chambres à gaz imaginaires
et dont PERSONNE n’a trouvé trace

 

 

 

 

Publicités

5 commentaires sur “La croyance en «l’Holocauste» s’effrite dans le monde

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.