Archéologie:Un navire romain chargé d’amphores découvert au fond de la mer Ionienne

 

Les restes du navire ont été retrouvés au fond de la mer Ionienne environ 2000 ans après son naufrage.

La mer Ionienne est située dans la Méditerranée, au sud de l’Adriatique.

L’épave a été détectée en 2013 à l’aide d’un sonar à haute résolution par des équipes d’archéologues et de plongeurs associés à l’Université de Patras et au club de plongée sous-marine de Kefallinia.

 

Précisément, le navire de 34 mètres de long et de 13 mètres de large baptisé Fiscardo se trouve au fond la mer à l’extrémité nord-est de l’île grecque de Kefallinia, à environ 2 km de l’entrée de la baie de Fiscardo.

Le bâtiment contenait une cargaison de 6000 grosses amphores en très bon état de conservation, qui reposaient soit dans la cale du bateau, soit empilées sur le fond marin.

Ces contenants servaient à l’époque au transport de produits de base tels que le vin et l’huile d’olive.

Détails sur les amphores.

 

Selon Xenophontas Dimas, la disposition des amphores autour de l’épave laisse à penser que le navire a coulé très lentement en position verticale et s’est immobilisé sur sa quille, puis a basculé progressivement sur le côté. La structure de la coque est restée pratiquement intacte.

Grâce aux types d’amphores retrouvées, les archéologues pensent qu’il s’agit d’un navire qui sillonnait les mers entre le 1er siècle avant J.-C. et le 1er siècle après J.-C.

Cette épave est parmi les plus grandes trouvées jusqu’à présent en Méditerranée pour cette période, et c’est certainement la découverte la plus importante à ce jour en Méditerranée orientale.

La présence de l’épave au large du port de pêche actuel de Fiscardo, où des reliques datant de l’époque romaine, entre 146 avant J.-C. et 330 après J.-C., ont été récemment découvertes, indique que Fiscardo était un port important à cette époque.

Cette découverte est décrite dans un article publié dans le Journal of Archaeological Science (en anglais).

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.