Insolite:Un bateau coincé depuis un siècle en haut des chutes du Niagara déplacé

Les célèbres chutes du Niagara, vues du côté américain, le 22 juin 2019

 

Un bateau de fer coincé au dessus des chutes du Niagara depuis plus d’un siècle s’est déplacé sur plusieurs mètres en raison de fortes intempéries, a annoncé le gestionnaire des lieux dans une vidéo publiée.

« Nous pensons qu’il a avancé d’environ 50 mètres en aval de son emplacement d’origine », a expliqué Jim Hill, de Niagara Parks dans une vidéo consultable sur Twitter, indiquant également que le bateau « s’était tourné sur le côté ».

Le bateau commence à se déplacer.

La pluie et de forts vents qui se sont abattus sur la région jeudi soir ont eu raison du colosse rouillé, selon les médias locaux.

Connu sous le nom d' »Iron Scow » (« chaland de fer »), le bateau est un élément emblématique des chutes du Niagara après s’être coincé dans les roches du côté canadien en 1918, à 600 mètres du bord des chutes, suite à une tentative de remorquage.

« Tout semble sécurisé pour l’instant, cependant en cas de mauvais temps, il pourrait bouger un peu plus », a déclaré le PDG de Niagara Parks, David Adames, à la chaîne anglophone CBC.

Si le bateau continue d’avancer et menace de tomber dans les chûtes, des mesures pour assurer la sécurité de tous seront prises, a assuré M. Adames.

Chaque année, des millions de touristes visitent les chutes du Niagara, composées de trois chutes, réparties sur les territoires américain et canadien.

 

 

Triades chinoises:Voici comment la Chine efface les américains sur la planète

 

Donald Trump et Xi Jinping

 

 

L’Amérique ? C’est devenu depuis les années soixante un mixte d’impérialisme facho-nihiliste, d’oligarchie tiers-mondiste et de fascisme antiraciste-féministe. Mais cela ne mène plus très loin. America, gratte again…
La Chine s’est éveillée et, pauvre Napoléon, le monde ne tremble pas. Le monde sortira des guerres impériales/humanitaires (les idées chrétiennes devenues folles de Chesterton) et autre croisades occidentales/accidentelles. Mais voyons des analyses US plus précises:
On a traduit  un texte Unz.org de l’universitaire Roberts Godfree sur la déculottée US dans tous les domaines (ce n’est pas que l’Europe vaille mieux, on est tous d’accord). Aucune schadenfreude : ce qui m’affole c’est que notre occident anesthésié ne se rend compte de rien ou s’en sort par des boniments paternalistes ou des clichés racistes.

Voici le texte de Roberts Godfree:
Et cela donne : 
« En 2003, j’ai publié un livre sur le déclin des trente-six indicateurs sociaux et économiques de l’Amérique. J’en ai envoyé des copies par la poste à l’Administration, au Congrès et aux chefs de département et j’ai reçu une réponse du Directeur général de la Central Intelligence Agency, qui m’a dit que l’Agence fournissait des informations presque identiques au gouvernement depuis plusieurs décennies. Pendant ce temps, notre déclin et la montée en puissance de la Chine se sont accélérés et cet élan nous a menés si loin, si rapidement, que toute compétition est devenue irréaliste. »
Roberts remet alors des pendules à l’heure :
« Si la Chine ressemblait à la caricature que nos médias nous présentent depuis ces sept dernières décennies, alors oui, nous devrions contrebalancer son autoritarisme excessif, répressif et autoritaire et investir notre trésor dans les technologies de pointe pour faire en sorte que nous fassions l’envie du monde….Mais que faire si la Chine n’est ni répressive, ni autoritaire ? Et s’il ne nous reste plus de trésor à investir ? Et si les dirigeants chinois étaient plus populaires, respectés et compétents que les nôtres ? Que se passerait-il si son économie était déjà 30 % plus forte que la nôtre, connaissait une croissance trois fois plus rapide, avec deux tiers de fardeau de la dette en moins ? Et si elle était déjà en avance sur nous sur le plan scientifique et technologique, imprenable sur le plan militaire, et si elle possédait des alliés plus nombreux et plus puissants que les nôtres ? »
On rappelle que les chinois/confucéens sont contents :
« Gouvernement : Confucius, le politologue suprême disait : « Si les gens n’ont pas confiance en leurs dirigeants, l’État ne peut pas exister. » La confiance en notre gouvernement est à son plus bas niveau de l’histoire. Gallup affirme  que la plupart d’entre nous considèrent le gouvernement comme notre problème le plus urgent et que seuls 54 % d’entre nous « exprimons constamment une position pro-démocratique ». Le système de gouvernement professionnel et non confessionnel de la Chine l’a ramené à son rôle d’Empire du milieu. Comparé au nôtre, le gouvernement chinois est tourné vers l’avenir, décentralisé, efficace et économe. L’Examen d’admission au gouvernement sélectionne chaque année les 2 % des meilleurs diplômés et la réussite est la seule voie vers le pouvoir et la responsabilité. Les 200 membres du Conseil d’État – tous promus pour leur capacité à travailler en coopération – ont gouverné collectivement des milliards de personnes pendant 5.000 ans et leurs données publiques sont stupéfiantes. La plupart ont un doctorat et un QI supérieur à 140. Tous ont commencé leur carrière dans les villages les plus pauvres du pays et n’en sont partis qu’après avoir augmenté les revenus du village de 50%. Ils ont répété cette performance à tous les niveaux, y compris à la présidence, comme le fait Xi. »
Roberts rappelle que le vaurien Donald a parfois raison décidément dans sa discordance cognitive :
Donald Trump …se réjouissant de sa victoire en 2016!
« Nous choisissons les dirigeants par acclamation – une coutume gréco-romaine qui favorise les vauriens qui savent parler – et c’est exactement ce que nous avons alors que, comme l’a  fait remarquer  le président Trump, « les dirigeants chinois sont beaucoup plus intelligents que nous. C’est comme prendre les New England Patriots et Tom Brady et les faire jouer contre ton équipe de football du lycée. »
Et Roberts d’ajouter :
« Aujourd’hui, la Chine génère 20 % du PIB mondial par rapport à nos 15 %, ses importations et ses exportations sont équilibrées, ses relations commerciales sont excellentes, sa monnaie est assez valorisée, son économie est 30 % plus importante et croît trois fois plus vite, ses salaires dans le secteur manufacturier sont à égalité avec les nôtres et ses plans pour 2025 sont à couper le souffle. Toujours de nouvelles autoroutes, voies ferrées, métros et ports et, l’année prochaine, l’Internet le plus rapide et le plus avancé avec des villes entières construites autour de la 5G. »
Soutien du monde émergent, la Chine n’est même pas impopulaire et elle manage sans menace une bonne partie du monde :
« En 2018, le taux d’approbation mondial de 34 % de la Chine battait celui de l’Amérique, qui était de 31 %… Nous avons cédé le contrôle de la Crimée et de la mer Noire à la Russie et, de plus en plus, du Moyen-Orient. Avec la Nouvelle route de la soie, la Chine et la Russie fusionnent l’Union économique eurasienne (Arménie, Bélarus, Kazakhstan, , République kirghize et Russie avec le Tadjikistan, l’Ouzbékistan et la Moldavie en considération) ; l’Organisation coopérative de Shanghai, OCS (Russie, Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan, Tadjikistan, Inde, Chine, Pakistan ; avec l’Afghanistan, l’Iran, la Mongolie et la Biélorussie comme observateurs et l’Arménie, l’Azerbaïdjan, le Cambodge, le Népal, le Sri Lanka et la Turquie comme partenaires de dialogue) ; et le Partenariat économique régional global, (Brunei, Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Myanmar, Philippines, Singapour, Thaïlande, Vietnam, Chine, Japon, Inde, Corée du Sud, Australie et Nouvelle-Zélande). Une fois que les gazoducs Nord Stream II et South Stream seront achevés en décembre, comment l’UE pourra-t-elle résister à s’y brancher ? »

Voyons la Science et le QI chinois :

« Leurs cinq points de QI supplémentaires par rapport à nous signifient qu’ils ont 300.000 personnes avec un QI de 160, comparativement à 30.000 en Occident. La Chine a dépassé les États-Unis pour devenir le premier producteur mondial d’articles scientifiques, représentant près d’un cinquième de la production mondiale totale, selon un  nouveau rapport. La Chine  domine le classement mondial  des articles de recherche les plus cités publiés dans les 30 domaines technologiques les plus en vogue. Bien que les États-Unis aient produit 3,9 millions d’articles sur la recherche en tous domaines, comparativement à 2,9 millions en provenance de la Chine, cette dernière a produit la plus grande part dans 23 des 30 domaines qui ont suscité le plus d’intérêt, tandis que l’Amérique a obtenu la tête pour les sept autres.

Puis la Technologie : « Les deux tiers des ordinateurs les plus rapides au monde sont chinois, mais rien ne révèle plus le vide de notre armoire technologique que la domination chinoise du haut débit mobile amélioré. Nous prendrons deux fois plus de temps et dépenserons deux fois plus pour intégrer un système moins abordable, fonctionnel, compatible et évolutif. Pourtant, nos impitoyables médias ont tourné en dérision le président Trump lorsqu’il a appelé l’Amérique à dominer la 6G, malgré le fait publiquement connu que Huawei a 600 mathématiciens, physiciens et ingénieurs travaillant sur le 6G depuis plus d’un an. La Chine est en tête du classement mondial dans la plupart des dix principaux domaines « prometteurs » comme la recherche sur les piles et représente plus de 70 % de tous les articles sur les photocatalyseurs et le traitement du cancer ciblé par l’acide nucléique, qui se classent respectivement en 12e et 14e position. Les États-Unis sont en tête dans trois domaines de la biotechnologie, dont l’édition du génome en 7eme position, et l’immunothérapie en 10eme. La Chine est le chef de file mondial de  la recherche fondamentale  et de la plupart des technologies, en particulier celles concernant les  régions chaudes. »

L’Aérospatiale ? 

« La Chine a lancé plus de missions spatiales en 2018 que la Russie ou l’Amérique et son premier avion de ligne local décollera cette année, bien que la FAA ait trainé les pieds. C’est le premier fournisseur mondial de drones et le plus grand fabricant et exportateur d’avions de combat légers. Maintenant que son avion de combat, le WS-15, est en production, son J-20 va dépasser les nôtres. »

le WS-15

Ironiquement, l’auteur ajoute sur cette guerre commerciale aux dimensions modestes :

« Comme le dit Parag Khanna, Pékin doit se demander pourquoi le numéro 3 lancerait une guerre commerciale contre le numéro 1. Bien que nous soyons autosuffisants à bien des égards, nous sommes peut-être moins indispensables que nous ne l’imaginons. «L’Amérique d’abord» sonne bien, sauf quand cela signifie en fait « l’Amérique seule ».

Indicateurs sociaux ?

« Le GINI chinois, qui n’avait jamais atteint nos niveaux, est en train de chuter comme une pierre et l’extrême pauvreté disparaîtra l’année prochaine, lorsque tous les Chinois auront une maison, un emploi, beaucoup de nourriture, une éducation, des rues sûres, des soins de santé et de vieillesse (il y aura alors plus de toxicomanes, de suicides et d’exécutions, plus de personnes sans abri, pauvres, affamées et prisonnières en Amérique qu’en Chine). 500.000.000 de Chinois vivant en milieu urbain auront une valeur nette et un revenu disponible supérieurs à ceux des Américains moyens, leurs mères et leurs nourrissons seront moins susceptibles de mourir en couches, leurs enfants obtiendront leur diplôme d’études secondaires trois ans plus tôt que nos enfants ; et survivront. 98 % des Chinois listés comme « pauvres » sont déjà propriétaires de leur maison et Xi a programmé de ramener le coefficient GINI au-dessous de celui de la Finlande, d’ici 2021-2035. »

L’éducation est incomparable reflétant celle des quatre dragons qui nous impressionnaient tant au cours des lointaines années 80 : 

« Aucun pays n’a autant d’ingénieurs intelligents, bien formés et dévoués. Un quart des travailleurs en Science, Technologie et Mathématiques dans le monde sont des Chinois, une main-d’œuvre intellectuelle huit fois plus nombreuse, qui croît six fois plus vite et qui obtient son diplôme d’études secondaires trois ans plus tôt que chez nous. D’ici 2025, la Chine comptera plus de travailleurs qualifiés sur le plan technologique que l’ensemble des pays de l’OCDE – États-Unis, UE, Canada, Mexique, Australie, Israël, Japon, Corée, Nouvelle-Zélande et Turquie – réunis. »

Pierre d’achoppement, la sécurité, la fierté nationale :

« Faible criminalité, pas d’absurdités religieuses ou de violence islamiste. Les entreprises peuvent investir en toute sécurité sans crainte de troubles religieux, de violence ou de vol qualifié.

Les grands leaders actuels de la Chine communiste

La foi en l’avenir, le nationalisme, la croyance en une Chine meilleure. Les Chinois croient fermement en l’avenir et sacrifient volontiers temps et efforts pour la prochaine génération. Les Chinois ont le même sentiment que celui que nous avions dans les années 60, sauf que leurs salaires et leur richesse ont doublé chaque décennie depuis soixante-dix ans. »

A l’heure où l’occident bascule dans le techno-bolchévisme, la dystopie écologiste, le transgenre et le fascisme humanitaire, la Chine est démocrate…

« La Chine est la première  démocratie  au monde. Bien que cette affirmation mette en colère de nombreux Occidentaux, quel que soit le système de mesure utilisé, la Chine est une démocratie prospère et l’Amérique ne l’est pas, que ce soit sur le plan électoral, populaire, procédural, opérationnel, financier ou technologique. »

Roberts ajoute qu’elle saura même se défendre :

« L’armée chinoise  dispose de certains des  systèmes d’armes  les plus modernes au monde pour la moitié du coût de la défense américaine. Ses missiles les plus modernes surpassent les nôtres dans toutes les catégories grâce au couplage étroit entre leurs chimistes de pointe et les fabricants de propergols pour fusées. Les systèmes d’armes russes comblent toutes leurs lacunes. »

Cerise sur le gâteau : « 95 % des chinois soutiennent les politiques de leur gouvernement et la plupart sont prêts à se battre pour leur pays. »

L’indianiste Daniélou écrivit que les aryens occidentaux étaient de simples prédateurs. Le chaos des siècles passés l’aura montré. On verra la suite avec nos chinois…

Les Carnets de Nicolas Bonnal

 

Poster communiste de propagande montrant la vision du bonheur des chinois dans le futur.

 

 

 

 

Remplacement de population:L’ État islamique revendique deux attaques meurtrières au Mali

Souvenons nous de Boko Haram,groupe qui s’est uni au calife de l’État Islamique depuis 2014.
Avant cela,ces terroristes avaient enlevés des centaine de jeunes filles étudiantes dont la plupart sont devenues enceintes plusieurs fois depuis.

 

49 soldats ont été tués dans une « attaque terroriste » contre un camp militaire.

Des soldats du califat ont attaqué une base militaire où sont stationnés des éléments de l’armée malienne apostate dans le village d’Indelimane, dans la région de Ménaka, a indiqué samedi l’État islamique dans un communiqué signé « Province Afrique de l’Ouest » et publié sur ses chaînes Telegram.

Avec la mort de 49 soldats, le bilan de l’attaque, annoncé samedi par l’armée sur sa page Facebook, est l’un des plus importants enregistrés depuis l’invasion djihadiste dans le nord du pays, en 2012, qui s’est progressivement étendue vers le centre et les États voisins.

Les terroristes ont mené une attaque-surprise à l’heure du déjeuner. Des véhicules de l’armée ont été détruits, d’autres emportés, a précisé samedi un officier de l’armée malienne présent à Indelimane. Une vingtaine de rescapés ont été retrouvés après l’assaut, selon les forces maliennes qui ont aussi fait état de trois blessés et de dégâts matériels.

Au lendemain de cette attaque, un soldat français a également trouvé la mort près de la frontière du Niger.

Les soldats du califat ont pris pour cible un convoi de véhicules des forces françaises, près d’Indelimane, dans la région de Ménaka, en déclenchant un engin explosif, a écrit l’EI dans un second communiqué.

L’explosion de l’engin artisanal est survenue à 20 km d’Indelimane pendant une mission de sécurisation prévue de longue date, mais n’aurait « aucun lien » avec l’attaque de vendredi dans cette localité, a affirmé le porte-parole de l’état-major français, le colonel Frederic Barbry.

Les deux communiqués ont été publiés une semaine après l’annonce de  la quatrième mort du chef de l’EI, Abou Bakr al-Baghdadi, supposément tué lors d’un raid américain en Syrie.

Avec l’attaque de vendredi, l’armée malienne subit une de ses plus lourdes pertes depuis plusieurs années. (photo d’archives)

Une « mobilisation africaine » contre les djihadistes

La Mission de l’ONU au Mali (Minusma) a condamné très fermement l’attaque terroriste et affirme que des opérations de sécurisation sont en cours dans la région avec l’appui de Casques bleus.

Cette saignée que le Mali vit ne peut plus continuer. Voulez-vous qu’on se résigne à ce calvaire?, a déclaré samedi à Bamako l’imam Mahamoud Dicko, influente figure religieuse malienne.

De son côté, le Sénégalais Alioune Tine, défenseur des droits de l’homme, a appelé samedi à une mobilisation africaine.

«Si l’Afrique ne se mobilise pas pour le Mali et le Burkina, elle ne sera pas épargnée par le feu de brousse qui va vite gagner les pays côtiers de l’Afrique de l’Ouest, les prochaines cibles de choix des djihadistes.» – Alioune Tine, défenseur des droits de la personne

Le premier ministre burkinabè, Christophe Joseph Marie Dabiré, s’est quant à lui déclaré meurtri à la suite de cette barbarie inqualifiable.

La nébuleuse terroriste dans la région

L’attaque de vendredi à Indelimane suscite également des interrogations sur les capacités d’action de l’armée malienne dans cette région où se trouvent les frontières de plusieurs pays, notamment le Niger et le Burkina Faso, touchés eux aussi par les attaques djihadistes.

Elle fait notamment écho aux attaques meurtrières survenues le 30 septembre à Boulkessy et le 1er octobre à Mondoro, dans le sud du Mali, près du Burkina Faso. Quarante soldats avaient alors été tués dans ces deux attaques, selon un bilan d’un responsable du ministère de la Défense. Plusieurs sources estiment que ce bilan officiel de 40 morts a été sous-évalué.

Voisin du Mali, le Burkina Faso est pris depuis près de cinq ans dans une spirale de violences attribuées à des mouvements djihadistes, certains affiliés à Al-Qaïda et d’autres au groupe État islamique.

Depuis 2016, 204 militaires burkinabè sont « tombés pour la défense de la patrie » lors d’attaques djihadistes, qui ont fait au moins 630 morts civils et militaires, selon un comptage de l’AFP. Depuis début 2015, les attaques, de plus en plus fréquentes et meurtrières, en particulier dans le Nord et l’Est, ont occasionné près de 500 000 déplacés internes et réfugiés, d’aprè l’ONU.

Ces attaques au Sahel sont d’abord parties du nord du Mali, tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupuscules liés à Al-Qaïda, à la faveur de la déroute de l’armée face à la rébellion à dominante touareg, d’abord alliée à ces groupes, qui l’ont ensuite évincée.

Les djihadistes en ont été en grande partie chassés ou dispersés à la suite du lancement en janvier 2013, à l’initiative de la France et d’une intervention militaire, qui se poursuit toujours.

Or, les violences ont non seulement persisté, mais elles se sont propagées du nord vers le centre du Mali, puis au Burkina Faso et au Niger voisins, se mêlant souvent à des conflits intercommunautaires ayant fait des centaines de morts.

 

 

Nouvel Ordre Mondial:La quatrième mort de l’agent du Mossad Shimon Elliot «al-Baghdadi» signifie en réalité un changement majeur au Moyen-Orient

Seuls quelques propagandistes acharnés et buveurs de Kool-Aid croient réellement l’annonce américaine selon laquelle le terroriste maître Al-Baghdadi a été tué de nouveau. Cependant les sources du Pentagone disent que cette fois, cela signifie vraiment quelque chose. La troisième annonce de sa mort signifie que « le président américain Donald Trump est prêt à apporter une aide russe pour mettre fin au trafic illégal de pétrole, d’armes, de personnes et de drogue qui profite aux sionistes, à la CIA et à l’état profond », expliquent-ils.

Fondamentalement, maintenant que le prétexte de combattre l’Etat islamique, Al-Qaïda ou tout autre nom de marque qu’ils ont utilisé a explosé, Trump dit maintenant ouvertement la vérité, à savoir que les guerres au Moyen-Orient concernent le vol de pétrole. Le fait que Trump mentionne Exxon Mobil, contrôlée par les Rockefeller, en tant que société capable de développer les champs de pétrole syriens signifie également que Trump est désormais le porte-parole officiel des grands du pétrole.

En tout cas, Gordon Duff de Veteran’s Today, qui possède les meilleures sources au Moyen-Orient, a déclaré que l’agent du Mossad, Shimon Elliot, alias «al-Baghdadi», est en fait toujours en vie.

Vraisemblablement, il jouit de sa mort officielle dans une maison d’hébergement en compagnie de son copain du Mossad, Jeffrey Epstein.

Cette photo de l’agent de la CIA, Tim Osman, alias «Ben Laden», avec ses gestionnaires envoyés par les Allemands, corrobore ce que Duff rapporte.

 

Bien que nous ne puissions pas confirmer si ces images sont authentiques, l’histoire qu’elles racontent nous a été confirmée par de nombreuses sources au fil des ans.

Pendant ce temps, la guerre civile non déclarée aux États-Unis atteint un crescendo, la liste des politiciens disparus à Washington DC continue de s’allonger. Ni la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, ni le président du Comité du renseignement de la Chambre, Adam Schiff, ne sont apparus en public depuis leur soudain voyage en Jordanie la semaine dernière.

Steve Scalise, du parti républicain de la Chambre, a tenté de maintenir le rythme avec ce tweet largement cité: «Mes collègues et moi-même sommes allés affronter Schiff face à face dans sa pièce fermée au sous-sol du Capitole pour voir ce qu’il cachait. Quand nous sommes arrivés, il a immédiatement mis fin à l’audience et s’est enfui avec le témoin. »

Cependant, un collègue à Washington DC, avec une carte de presse, a déclaré que Pelosi, Schiff et beaucoup d’autres n’avaient pas été vus en public au cours de la semaine écoulée et qu’aucune nouvelle vidéo n’était parvenue de leur part. L’ancien chef de la CIA, John Brennan, qui a été constamment dans les médias, n’a également pas été vu en public depuis deux semaines, a ajouté le journaliste.

De plus, le fait que des médias relatent l’acte d’accusation en Ukraine contre Trump citant maintenant des politiciens autres que Schiff ou Pelosi donne de la crédibilité à l’idée qu’ils ont disparu.

Des sources du Pentagone expliquent : « Comme les actes d’accusation scellés atteignent les 130.000, beaucoup de notables peuvent choisir la mort plutôt que le déshonneur, Gitmo (bagne de Guantánamo ) ou les tribunaux militaires, et ils peuvent donc opter de recevoir le traitement Rommel. » (Le Maréchal de campagne Erwin Rommel avait eu la possibilité de se suicider et de recevoir un éloge funèbre en tant que héros de guerre, après son échec dans sa tentative de coup d’État contre Adolph Hitler). Surveillez donc les annonces de mort prématurée du héros de guerre, le général James Mattis et de certains de ses collègues.

L’annonce officielle de la mort de John Conyers, membre Afro-Américain de longue date du Congrès, est la plus récente. Conyers, qui a été évincé en 2017 pour inconduite sexuelle a été tué par ses chefs de la mafia de Detroit car leur argent en provenance de Syrie et d’Irak était bloqué, selon des sources du Pentagone.

Interrogé au sujet de l’enquête sur la RussiaGate vendredi, Trump a dit : « Je ne peux pas vous dire ce qui se passe », mais Je vais vous dire ceci : Je pense que vous allez voir beaucoup de choses vraiment mauvaises. Je pense que vous verrez des choses que personne n’aurait jamais crues possibles» a-t-il ajouté.

  1. Trump a également laissé entendre la semaine dernière, en l’accusant publiquement du crime capital de trahison, que l’ancien PrésidentBarack Obamaavait été exécuté. «Ce qu’ils ont fait était de la traîtrise, OK ? C’était de la trahison

Le président du Pentagone, que nous avons installé pour contrer la mafia Khazariane (Hillary Clinton, etc.) s’en est pris aux conneries des renseignements Russes ce qui, malheureusement, avait été rassemblé par un de nos propres agents à Londres. 

Inutile de dire qu’il y a des gens très mal à l’aise à Londres du côté des personnes visés», a décrit une source principale du MI6 à Washington, DC.

En fin de compte, les agences de renseignements de l’Occident ont accidentellement travaillé à contre-courant,  a-t-il ajouté. Tout cela est en train d’être corrigé, a-t-il dit.

En attendant, le reste du monde en a assez de toute cette activité puérile du monde politique Anglo-Saxon. Après la défaite de l’État Islamique par l’armée du Gouvernement Syrien, avec le soutien des forces aérospatiales Russes au début de 2018, la nouvelle « mort » d’Abou Bakr al-Baghdadi n’aura aucun impact sur la situation en Syrie ou sur les actions des terroristes restant à Idlib » , a déclaré Igor Konashenkov, porte-parole du Ministère de la Défense de la Russie.

Tass a également déclaré que l’agent Russe récemment libéré, Maria Butina, avait déclaré: « Les États-Unis ont perdu leur système judiciaire. »

L’agence officielle Chinoise, Xinhua News, pour sa part, après avoir cité Trump sur «al-Baghdadi», a déclaré qu’au fil des ans, « al-Baghdadi aurait été tué à plusieurs reprises.»

Bien sûr, les Turcs, les Iraniens et d’autres ont publiquement dit des choses semblables. Simultanément, le plan des États-Unis visant à utiliser l’Inde comme contrepoids à la Chine a sauté la semaine dernière lorsque l’Inde a suspendu sa coopération avec les États-Unis en matière de défense.

Tout cela signifie que les contrôleurs Sionistes du régime américain sont en train de perdre la capacité de contrôler le scénario. Cela se produit même à l’intérieur des pays qu’ils contrôlent encore comme les États-Unis. 

On a pu le constater lorsque la candidate démocrate, Mme Tulsi Gabbard, a déclaré lors d’un débat présidentiel, que les États-Unis parrainaient Al-Qaïda. Selon un sondage Drudge Report, elle a remporté le débat avec un soutien de 40%, tandis que les grands noms officiels tels qu’Elizabeth Warren et Joe Biden n’en ont obtenu que 7% .  Puis, dans un geste orwellien, le Comité du Parti National Démocrate a annoncé qu’elle n’avait pas assez de soutien pour participer au prochain débat.

Pendant ce temps, la Californie brûle à nouveau. Selon des sources de Renseignements Militaires Japonais, les incendies en Californie de ces dernières années ont été délibérément programmés scientifiquement (géo-engineering) pour préparer le terrain en vue d’une liaison ferroviaire entre la Californie et la Chine en passant par l’Alaska. 

Cela a été fait dans le cadre d’un accord visant à éviter la faillite du gouvernement américain, ont indiqué les sources. La carte, au niveau de ce lien, des incendies qui se sont passés montre qu’ils semblent effectivement être en ligne le long de ce qui serait un bon itinéraire pour un chemin de fer.

L’autre chose à noter à propos des États-Unis, c’est qu’une flambée soudaine et radicale de rétrogradation de leurs emprunts est le dernier signe clair qu’un événement financier comme le cygne noir est imminent.

Selon des sources de la famille royale en Europe, les négociations se poursuivent en vue d’une « déclaration véritablement mondiale venant de la BRI, du FMI, de la Banque Mondiale et de l’ONU, plaidant pour une paix et une prospérité permanentes laquelle déclaration serait soumise au vote du Conseil de sécurité de l’ONU.

Le FMI (France et Allemagne) et le Vatican (Franc-Maçons P2), la Suisse et la Cité de Londres sont tous impliqués dans ces négociations, indique la source.  Les Britanniques réclament la création d’une agence de planification de l’avenir, dotée d’un personnel à la mesure de son mérite, et les contrôleurs de l’ancien système du Vatican veulent que le FMI en assure la supervision, dit-il.  Un compromis qui donnera un rôle aux deux est en cours d’élaboration, a-t-il ajouté. Bien sûr, les Chinois et les Asiatiques vont devoir l’approuver, a-t-il dit.

Les Chinois tiennent une réunion spéciale cette semaine pour discuter de cette question ainsi que d’autres questions, indiquent des sources de la Société Secrète Asiatique. Le Complexe Militaro-Industriel, pour sa part, en libérant des brevets sur la technologie « UFO », les réacteurs de fusion compacts et autres merveilles, a indiqué que le temps est venu pour une transformation de fond en comble.

Dans ce contexte, Boeing pourrait être soumis au contrôle militaire avec l’ancien Amiral en Chef de la Marine, John Richardson, parachuté à son conseil d’administration, car le PDG Dennis Muilenburg pourrait être limogé prochainement indiquent des sources au Pentagone.

Selon certaines sources, le Pentagone envisage également de secouer le Complexe Militaro-Industriel des États-Unis, lequel est gonflé et inefficace, en partageant la technologie avec les entreprises de la Russie, pour leur ouvrir des marchés pour la défense.

Quoi qu’il en soit, on peut s’attendre à plus de drames au cours des semaines et des mois à venir avec l’effondrement de l’ancien système. La question est de savoir s’il s’agira d’une démolition contrôlée, suivie d’une reconstruction, ou si ce sera une descente aux enfers dans le chaos, l’anarchie et la misère. 

Nos sources disent qu’une démolition contrôlée et une émergence semblable à celle d’un phénix en quelque chose de nouveau et de meilleur est le scénario le plus probable. Les réunions prévues pour novembre avec le Pape, les Asiatiques et le Pentagone pourraient s’avérer décisives.

De plus, bien que je ne sois pas un gros fan des OVNI ou des extraterrestres, on m’a dit que c’était le bon moment pour garder les yeux tournés vers le ciel et porter attention aux événements inhabituels comme des hologrammes géants.

Source : Le rapport Fulford (complet) du 28 octobre 2019

 

 

 

 

 

 

Les dossiers de Michel Duchaine: Hécate, sorcière du XXIe siècle

 

La nouvelle ambassadrice de Lucifer reçoit ses « clients » dans le 16e arrondissement de Paris. Une sorcière qui fait plus de pub que de mal.

Photo d’Hécate

 

Elle n’a pas eu besoin de baguette magique pour attirer l’attention des médias fin septembre, un simple mail a suffi « Hécate devient la doyenne des sorcières de France. » De LCI à 20 Minutes en passant par Libération, les journalistes se sont jetés sur le sujet. Signe du destin ?  L’association d’idées fut immédiate : sorcière = jeteuse de sorts = pacte avec le Diable. N’est-ce pas le cliché ancré dans l’imaginaire populaire depuis que l’Inquisition a inventé le personnage maléfique de la sorcière cruelle et lubrique ? Mais au XXIe siècle, au regard du Code pénal, la sorcellerie n’existe pas. Alors, Hécate (c’est son nom officiel), une blague ? Nous sommes donc nous aussi allés la consulter.

 

« Une confidente qui accueille tout »

Dans le très chic 16e arrondissement de Paris, un paillasson élimé à motif de chat et de chien. Un homme très maigre s’efface pour nous laisser entrer : son assistant, et son époux, qui filtre les appels et dépouille les mails. Il nous introduit dans une petite pièce à la moquette et aux tapisseries fatiguées. Fenêtre vitrail qui tamise la lumière, crâne humain, statues hindoues, masques africains… et elle. Les yeux, lourdement surlignés, la chevelure, ébène. Noirs, le pull, la longue jupe, les escarpins et les collants brodés. Hécate, 65 ans, porte beau. On commence par la question la plus tarte à l’heure d’Harry Potter. « Hécate, une sorcière aujourd’hui, c’est quoi ? » – « Une confidente qui accueille tout. Qui apaise. » Mais la sorcellerie, alors ? « La sorcière essaie de faire dévier le cours d’un destin, ce qui n’est pas toujours gagné. Car qu’est-ce qui est écrit, qu’est-ce qui ne l’est pas ? ». Plus précisément ?

Hécate a pour patron Lucifer, « à ne pas confondre avec Satan »explique-t-elle. Au firmament, donc, Dieu et le bien, dans les bas-fonds le Diable, incarnation du mal, et au milieu, Lux Ferri, celui qui apporte la lumière, l’ange déchu par Dieu. « Il a payé pour avoir transmis un peu de la connaissance aux hommes ; il ne mérite pas sa mauvaise réputation. » Lucifer, un petit frère chrétien du Prométhée grec, victime comme lui d’un dieu jaloux de son pouvoir. Cette histoire tragique a détourné Hécate du catholicisme. « Crois et tais-toi. Cela m’a vite soûlée. » En recherche, la jeune fille côtoie plusieurs illuminés, certains dangereux (une estafilade liée à un rituel exotique en témoigne). Mais un jour elle rencontre Yul Rugga, fondateur de la Wicca occidental (de whitchcraft, sorcellerie en anglais), aujourd’hui décédé, maître en luciférisme, une « religion plutôt philosophique », selon elle, qui redonne du pouvoir à l’homme et ne laisse pas Dieu décider de tout.

Des demandes de plus en plus violentes

Hécate se forme pendant dix ans auprès du maître, le soir. La journée, elle étudie le droit. Elle sera pendant deux ans avocate pénaliste, avant de demander sa radiation du barreau. « J’avais suffisamment fait plaisir à mes parents », confie-t-elle. Sa catholique de mère comme son chef d’entreprise de père n’ont pu que s’incliner. Ne gagnait-elle pas bien sa vie grâce à la sorcellerie ? Et une sorcière, comme l’avocate, est au service du client, qui demande toujours la même chose « Faire revenir un être aimé ou aider au développement d’une entreprise », ce qui peut se traduire par l’envie de dégommer un concurrent. De plus en plus violents, d’ailleurs, les « consultants ». Quand il y a trente ans, elle comptait une demande d’assassinat par an, elle en reçoit aujourd’hui plusieurs ; quant aux demandes de vengeance, elles se multiplient.

Évidemment, elle filtre. Au cours d’un entretien préalable (80 euros), elle dissèque les motivations de ses clients, avec comme règle de ne jamais leur donner tort, de les rassurer en leur disant qu’elle va faire le maximum – un bon moyen de désamorcer la violence –, mais aussi ne jamais garantir la réussite: « Donner satisfaction tout en ne donnant pas trop. C’est commode de ne pas garantir les travaux à 100 %, même si ce n’est pas très glorieux. »

Paiements en liquide

Mais Hécate, pratiquez-vous la magie noire, celle qui tue ? Réponse de sorcière : « Notre vocation est d’aider, sans faire de mal à l’autre, mais s’il faut donner un coup de griffe, on le donne. La magie n’est ni blanche ni noire, elle est dans l’intentionnalité. » Concrètement, Hécate n’envoie pas ceux qui contrarient ses clients dans un fauteuil roulant, elle se contente de leur pourrir la vie en leur imposant une succession d’ennuis : panne de voiture, crédit refusé, maladie, etc. « J’assume seule le parti que je vais prendre. » Comme ses confrères, ainsi que l’analyse Dominique Camus, ethnologue, docteur ès sciences à l’EHESS, qui a longuement enquêté sur les sorciers hexagonaux : « Le sorcier fait et défait, il envoûte ou désenvoûte, il agit pour ce que communément on appelle le bien ou le mal. Mais c’est en fait une fausse vision des choses. Le sorcier agit toujours pour le bien de son client… qui est toujours la victime de quelqu’un. » Et de poursuivre : « Les sorciers assument par principe, puisqu’ils acceptent les demandes de leurs clients en prenant leur argent. »

L’argent, justement.Oui, Hécate reçoit des paiements en liquide, une préférence de clients qui veulent éviter toute trace sur leur relevé bancaire. Mais elle accepte les chèques, et déclare ses revenus en tant que parapsychologue, une profession classée libérale. Elle a même été contrôlée à deux reprises. Riche, la plus ancienne sorcière de France ? Elle n’est que locataire de son appartement. Elle facture ses travaux 3 000 euros en moyenne. Si le « consultant » n’a pas eu satisfaction, elle recommence les rituels une seconde fois gratuitement. Cher payée, la consultation ? « Je facture mon temps », explique-t-elle. Les rituels sont chronophages. Ils s’effectuent la nuit pendant trois lunaisons. Pour manipuler forces occultes et énergies, elle utilise comme support des statuettes en cire, des dagydes, auxquelles ont été incorporées des matières organiques, ongles ou cheveux de l’intéressé et qu’elle pique avec un clou.

La concurrence des pseudo-sorciers du net

Mais quel besoin l’a poussée à claironner urbi et orbi qu’elle était devenue la doyenne des sorcières de France, à la suite du décès de sa consœur luciférienne du Midi, Carmen, 82 ans ? « J’ai une notoriété à entretenir », déclare pudiquement Hécate, qui a déjà participé à plusieurs émissions sur le paranormal. C’est aussi à cause d’Internet, qui, selon elle, fait beaucoup de tort au métier. Sur la Toile, des charlatans ne proposent-ils pas d’envoyer contre 20 euros des rituels à faire soi-même ? Et, elle le reconnaît volontiers, il faut bien qu’elle renouvelle, voire étende sa clientèle, des femmes comme des hommes, et de tout milieu social.

Et l’avenir, Hécate ? Un cabinet de sorcellerie, cela se transmet-il ? La doyenne des sorcières n’a pas préparé sa succession. « Vous savez, cela demande du temps de former un nouvel adepte. » De fait, l’avenir du métier, elle n’y croit pas. « On comprendra un jour pourquoi les phénomènes dits surnaturels ne l’étaient pas grâce à la physique quantique. La sorcellerie disparaîtra alors d’elle-même, je ne vois pas cet art-là perdurer indéfiniment. » Lucifer a du souci à se faire.

Yul Rugga ,le nouveau gourou luciférien…décédé!

 

 

Astronomie:Des scientifiques identifient un nouveau type de trous noirs dans une étude

Jeudi, une équipe de scientifiques dirigée par un chercheur de l’université de l’Ohio, aux Etats-Unis, a fait paraître une étude dans une revue spécialisée. Les experts pensent avoir mis au jour un type de trous noirs inconnu jusqu’alors.

Cliché historique d'un trou noir.
Cliché historique d’un trou noir.

 

« Il attend dans le ciel / Il aimerait venir à notre rencontre / Mais il craint de nous rendre dingues », chantait David Bowie (en anglais bien entendu) dans sa chanson Starman en 1972. Si à la différence de Ziggy Stardust, la découverte consignée par une équipe de scientifiques dans une étude parue jeudi dans la revue spécialisée Science ne risque pas de nous approcher, elle a, elle aussi, attendu un moment avant que l’humanité ne la remarque dans sa voûte étoilée. Ces savants viennent en effet d’identifier un nouveau type de trous noirs, à la masse plus légère que celle de ses pareils. 

Todd Thompson, professeur d’astronomie à l’université de l’Ohio, qui a piloté l’étude, a résumé la démarche de son escouade d’experts, comme le relaie phys.org: « Ce que nous avons fait, c’est que nous avons élaboré une nouvelle manière de chercher les trous noirs, mais nous avons aussi potentiellement identifié l’un des premiers exemplaires d’une nouvelle classe de trous noirs à faible masse, inconnue des astronomes jusqu’ici. Les masses des choses nous renseignent sur leur formation et leur évolution, ainsi que sur leur nature ». 

Au plus près de la vie et de la mort des étoiles

Il a aussitôt résumé les enjeux: « Les gens essayent de comprendre les explosions de supernovas, l’explosion d’étoiles supermassives, comment les éléments se forment au sein des étoiles supermassives. Donc si nous pouvions révéler un nouvel ensemble de trous noirs, on verrait mieux pourquoi telles étoiles explosent, telles autres non, telles étoiles forment des trous noirs, et telles autres des étoiles à neutrons. Et ça ouvre un nouveau champ d’études. »

 

Les grands cimetières par-dessus la Lune se peuplent de deux manières: soit une étoile meurt, rétrécit puis explose pour laisser alors la place à un trou noir, soit elle disparaît plus discrètement pour devenir une étoile à neutrons. Ainsi, la recherche autour des trous noirs dépasse les maux de crâne qu’elle cause parmi les plus brillants esprits liés à l’exploration spatiale ou la prouesse technique, comme l’obtention il y a quelques mois d’un cliché montrant l’un d’entre eux. Apprendre à connaître les trous noirs, c’est apprendre à connaître la vie et la mort des étoiles. 

Inverser la perspective

L’origine de cette trouvaille remonte à deux ans. Longtemps, la communauté scientifique n’a répertorié que des trous noirs dont la masse multipliait celle du soleil de cinq à quinze fois. Or, à l’été 2017, l’observatoire d’ondes gravitationnelles LIGO a exhumé deux trous noirs situés à 1,8 milliard d’années-lumière de la Terre et a jaugé leur masse. Elle était respectivement 25 et 31 fois plus importante que celle du soleil. Les experts ont bientôt éprouvé l’envie d’inverser la perspective: puisque des trous noirs bien supérieurs à la gamme connue jusqu’alors existaient, se pouvait-il que des trous noirs inférieurs à l’échelle considérée auparavant se trouvent également dans l’univers? 

La masse des étoiles à neutrons plafonnant à 2,5 fois celle du soleil, un intervalle restait béant entre les étoiles à neutrons les plus conséquentes et les plus petits trous noirs identifiés à l’époque. 

100.000 étoiles, puis 200, puis une

Les spécialistes ont commencé par collecter les données d’APOGEE, pour Apache Point Observatory Galactic Evolution Experiment ou en français l’Expérience sur l’évolution galactique de l’observatoire d’Apache Point, nourries du suivi de 100.000 étoiles de la Voie lactée, puis ont restreint le panel à 200 spécimens stellaires. Ils ont fini par isoler une étoile rouge géante gravitant en orbite d’un élément à la fois sensiblement plus faible que le trou noir à la masse la moins impressionnante (évaluée alors à cinq fois celle du soleil) et bien plus lourd cependant que n’importe quelle étoile à neutrons. Après avoir phosphoré autour de calculs rendus possibles notamment par le satellite Gaïa, l’équipe a établi qu’elle contemplait un trou noir dont la masse équivalait à 3,3 fois celle du soleil. 

De quoi envoyer balader quelques vieilles lunes dans leur domaine. 

Galaxie WAS 49 a un trou noir assez visible