Québec et Nouvel Ordre Mondial:En mémoire du 9 novembre 2008: la FTQ retirait son appui au PQ en pleine campagne électorale

La chef du Parti québécois, Pauline Marois, a pu passer sans encombre ,le 9 novembre 2008,la «ligne» de manifestants souverainistes favorables à Jean-Claude St-André, victime selon eux d’une injustice pour avoir exprimé sa dissidence au sein du PQ.
La chef du Parti québécois, Pauline Marois, a pu passer sans encombre ,le 9 novembre 2008,la «ligne» de manifestants souverainistes favorables à Jean-Claude St-André, victime selon eux d’une injustice pour avoir exprimé sa dissidence au sein du PQ.

 

Je m’en souviens comme si c’était hier,car j’avais été appuyer les Jeunes Patriotes ,à L’Assomption, concernant l’imposition de Scott McKay comme candidat péquiste.

Voyons ce que les  archives du Devoir du 10 novembre 2008  nous donnent:

Le Devoir,10 novembre 2008

Dans un communiqué laconique — la centrale n’a pas voulu expliquer sa décision —, le président Michel Arsenault a indiqué que cette position de la FTQ «s’est nettement dégagée [de la réunion] du Bureau de la centrale», samedi.

Ce n’est pas la première fois que la FTQ s’abstient de s’engager auprès d’un parti (1998 et 2003, par exemple). Mais lors de la dernière élection, l’ancien président Henri Massé avait convoqué la presse aux côtés d’André Boisclair pour lui offrir un «appui indéfectible». La FTQ, qui compte plus de 550 000 membres, a aussi appuyé le Bloc québécois cet automne.

Indiquant qu’une plate-forme de questions à poser aux partis est en cours de préparation, M. Arsenault a mentionné que «le point central de ce document sera la santé, le renforcement du système public, le rappel de la loi 33 et de ses règlements qui mettent la table pour la création d’un monopole privé sur un nombre indéterminé d’interventions chirurgicales». 

Or, la plate-forme péquiste, dont parlait Le Devoir samedi, est claire à ce sujet: les dispositions de la loi 33 «qui favorisent le développement des cliniques privées» seraient abrogées sous un gouvernement péquiste, qui vise un «renforcement du système public de santé». 

En point de presse hier matin, Pauline Marois a affirmé ne pas s’en faire outre mesure au sujet de cette décision de la FTQ. «Pour moi, l’important n’est pas nécessairement d’avoir l’appui des centrales, mais d’avoir l’appui des travailleurs, qu’ils soient syndiqués ou pas. […] Je ne suis pas déçue, c’est la réalité. Il faut être respectueux du choix des gens.»

Manifestation

Cette annonce de la centrale des travailleurs a prolongé une dure séquence pour Mme Marois. Vendredi, une fuite dans les médias d’un document interne du PQ a ramené à l’avant-plan les problèmes d’image de la chef péquiste, jugée «snob» par plusieurs. 

Samedi, l’investiture de l’ancien chef des verts dans l’Assomption, Scott McKay, a tourné à la foire d’empoigne un brin burlesque. Des partisans du candidat rejeté, Jean-Claude St-André, ont tenté de bloquer l’accès à la salle. 

Cet événement a fait en sorte d’occulter complètement le lancement de la plate-forme du parti, qui n’a finalement été remise aux journalistes qu’en début de soirée. 

L’affaire St-André a aussi eu des répercussions hier à Montréal, alors que Mme Marois venait présenter les 29 candidats du PQ sur l’île de Montréal (y compris Soulanges), dans une école de la Petite-Patrie. Une quinzaine de manifestants rassemblés sous l’égide des Jeunes patriotes ont en effet profité de l’occasion pour redire leur désaccord avec la décision du PQ de bloquer la candidature de M. St-André. 

La manifestation s’est toutefois déroulée dans le calme, les journalistes étant au final plus nombreux que les militants patriotes. Mme Marois a pu passer sans encombre la «ligne» de manifestants.

Sous les drapeaux des Patriotes, du Québec et même du défunt R.I.N., les militants souverainistes ont simplement scandé leur appui à Jean-Claude St-André, victime selon eux d’une injustice pour avoir exprimé sa dissidence au sein du PQ. 

La candidature de M. St-André pour porter les couleurs péquistes dans L’Assomption a été refusée jeudi par le Conseil exécutif national. Des motifs administratifs (une dette de 50 000 $ contractée au cours de la campagne 2007 n’a pas été remboursée par l’association du PQ dans l’Assomption) et politiques expliquent la décision, M. St-André ne s’étant pas rallié au choix du parti de mettre au rancart l’obligation de tenir un référendum dès le premier mandat. 

Mme Marois a répété hier en point de presse qu’il était à ses yeux primordial qu’un candidat qui souhaite porter les couleurs du PQ pour une élection approuve la plate-forme qu’il est censé défendre devant les électeurs.

Mais pour les membres de Solidarité St-André (formé samedi soir, le comité compte pour l’instant quelques membres, mais on affirme avoir reçu 300 courriels de soutien de différents péquistes), la situation est inacceptable et mérite que la «campagne du PQ soit torpillée», ainsi que l’exprimait un manifestant. 

«Ça ne restera pas lettre morte», jurait Marilyne Lacombe, porte-parole de l’exécutif de l’Assomption, qui soutient entièrement M. St-André. Selon Mme Lacombe, aussi membre des Jeunes patriotes, il n’y avait aucune raison de rejeter la candidature du candidat. «Le PQ aurait dû laisser les gens de l’Assomption voter pour choisir leur candidat.»

Mme Lacombe dit croire que Scott McKay «est un bon candidat», mais elle estime que le PQ sans la possibilité d’un référendum rapide n’est pas «bien différent d’un gouvernement libéral». Refusant de dire si l’exécutif qu’elle représente tentera de nuire à M. McKay durant la campagne, elle a mentionné qu’elle ne voterait pas pour le parti duquel elle est membre. M. St-André annoncera quant à lui cette semaine quelle suite il veut donner aux événements.

Mme Marois a dit espérer que le candidat malheureux «mettra de côté tout forme d’action qui pourrait nuire à cette campagne». 

Des militants furieux

Sur le parvis de l’école de Petite-Patrie, des militants étaient furieux de la tournure des événements. «Ils sont à peine une douzaine et ils veulent infiltrer notre campagne parce qu’ils n’ont pas les moyens d’en faire une. Les membres du PQ ont voté [concernant le référendum]: s’ils ne sont pas d’accords, qu’ils aillent militer ailleurs et qu’ils fondent leur propre parti», martelait Jean Saint-Louis, membre dans Gouin. 

«Je me suis fait traiter de fédéraliste en arrivant ici. C’est la pire insulte qu’on m’a faite dans ma vie, c’est ridicule, indiquait Patrick Scenno, 35 ans. M. St-André n’a pas respecté les règles. Au dernier conseil national, tout le monde était d’accord, sauf lui. Là, cette histoire arrive, et on a l’air d’une gang de clowns. Les fédéralistes ont beau jeu de dire qu’on se chicane encore entre nous.»

Mais pour d’autres, pas de panique: «c’est une crisette et ça va passer», pense Jean Thériault, militant et membre du PQ dans Gouin.

Dans la salle où quelque 500 personnes étaient réunies, Pauline Marois a pour sa part fait abstraction de ces événements pour concentrer la teneur d’un discours énergique contre Jean Charest, sa seule cible depuis le début de la campagne: attente dans les hôpitaux, autoroute 30, dossier du CHUM (où le PQ répète depuis quatre jours que si le site du 6000 Saint-Denis avait été maintenu, les premiers patients auraient déjà été soignés), îlot Voyageur («un monument à la gloire de l’incompétence» des libéraux, selon Mme Marois), baisses d’impôts, hausses de tarification, la chef péquiste a donné à ses troupes plusieurs occasions d’applaudir, au cours du premier grand rassemblement du PQ dans cette campagne. 

L’autobus du PQ sera aujourd’hui (10 novembre 2008)  à Saint-Jérôme, Blainville et Mascouche.

……………………………………………………………………………………………………………………………………..

SCOTT McKAY

Scott McKay en compagnie de Chantale Deschamps,la mairesse de Repentigny,depuis plus de 16 ans et membre de la CAQ.Elle était candidate de la CAQ contre Scott McKay,en 2012.
Scott McKay en compagnie de Chantale Deschamps,la mairesse de Repentigny,depuis plus de 16 ans et membre de la CAQ.Elle était candidate de la CAQ contre Scott McKay,en 2012.

Avec le recul du temps,je comprends maintenant pourquoi Scott McKay ,l’ancien chef du Parti vert du Québec,le pseudo écologiste qui défend maintenant Enbridge ,soit   par coïncidence  un choix de Pauline Marois ,pour représenter les citoyens de L’Assomption,en 2008 à la place de celui qui avait été  le choix démocratique des membres du PQ ,dans ce même comté…,mais c’était avant l’arrivée de François Legault et de la CAQ.

Lors de l’élection de 2012,Pauline Marois a simplement déplacé Scott McKay de L’Assomption vers Repentigny,car s’il aurait tenté de se faire ré-élire à L’Assomption,Scott McKay se serait fait écraser par François Legault.

Les "personnalités" appuyant Scott McKay en 2012. Voici ce que dit cette photo de 2012:REPENTIGNY - Plusieurs personnalités de la région dont Nicolas Dufour, Claude Dagenais, Ani Müller, Rollande Dulong et Christian Morrissonneau, ont donné leur appui au candidat du Parti québécois dans Repentigny Scott McKay.
Les « personnalités » appuyant Scott McKay en 2012.
Voici ce que dit cette photo de 2012:REPENTIGNY – Plusieurs personnalités de la région dont Nicolas Dufour, Claude Dagenais, Ani Müller, Rollande Dulong et Christian Morrissonneau, ont donné leur appui au candidat du Parti québécois dans Repentigny Scott McKay.

Que signifie la photo juste au-dessus: une petite recherche de ma part m’a fait suivre la trace de Claude Dagenais,l’entrepreneur.

Claude Dagenais d'Auto Chem.  Claude Dagenais Mentor auprès du Mentorat des entrepreneurs de la MRC de L'Assomption. En affaires depuis plus de 25 ans, Claude Dagenais est actuellement chef de la direction de Auto-Chem inc., une entreprise qui fabrique des produits chimiques pour carrosserie et esthétique automobile, bateau et avion ainsi qu’une ligne de produits de nettoyage destinée au secteur industriel. Il détient une formation en marketing et en administration des affaires ainsi qu’une expérience variée ayant travaillé en Europe pour de grandes entreprises internationales. Il souhaite partager ses connaissances en vente et en marketing auprès des entrepreneurs désireux de progresser dans leur domaine d’activité. Son but est de les aider à réussir en les soutenant et en les motivant dans leur développement tout en étant respectueux et à l’écoute pour leur permettre de prendre des décisions éclairées.
Claude Dagenais d’Auto Chem.
Claude Dagenais
Mentor auprès du Mentorat des entrepreneurs de la MRC de L’Assomption.
En affaires depuis plus de 25 ans, Claude Dagenais est actuellement chef de la direction de Auto-Chem inc., une entreprise qui fabrique des produits chimiques pour carrosserie et esthétique automobile, bateau et avion ainsi qu’une ligne de produits de nettoyage destinée au secteur industriel. Il détient une formation en marketing et en administration des affaires ainsi qu’une expérience variée ayant travaillé en Europe pour de grandes entreprises internationales. Il souhaite partager ses connaissances en vente et en marketing auprès des entrepreneurs désireux de progresser dans leur domaine d’activité. Son but est de les aider à réussir en les soutenant et en les motivant dans leur développement tout en étant respectueux et à l’écoute pour leur permettre de prendre des décisions éclairées.

 

Un membre influent du Lion club. Ici,Claude Dagenais  fait une donnation. Clément Dion, vice-président de la Maison, Sylvain Perreault, président sortant du Club Lions la Seigneurie, Yvon Poirier, membre du Club Lions, Jean-Louis Legault, président de la Maison Adhémar-Dion, Claude Dagenais, membre du Club Lions, Gilbert Cadieux, directeur général de la Maison, Claude Laurent et Lucie Lafortune, membres du Club Lions.
Un membre influent du Lion club.
Ici,Claude Dagenais fait une donnation.
Clément Dion, vice-président de la Maison, Sylvain Perreault, président sortant du Club Lions la Seigneurie, Yvon Poirier, membre du Club Lions, Jean-Louis Legault, président de la Maison Adhémar-Dion, Claude Dagenais, membre du Club Lions, Gilbert Cadieux, directeur général de la Maison, Claude Laurent et Lucie Lafortune, membres du Club Lions.

La maison Adhémar Dion: en hommage au père de Céline Dion…la fillière Illuminati québécoise du show business.

Pour votre information:il y a une loge franc-maçonne importante à L’Assomption.Le local est situé au-dessus d’un important commerce ,au centreville de la municipalité.Elle compte plusieurs membres  important issus  de la Chambre de Commerce locale,dont…Claude Dagenais fait partie.

Scott McKay a donc été écarté de L’Assomption en faveur de François Legault,mais reste loyal à l’industrie pétrolière au Québec.

Comment bâtir un pays libre avec des individus pareils?

 

 

 

 

 

…………………………………………………………………………………………

Le Rotary Club et le Lion Club : deux avant-postes Illuminati et francs-maçons

 

Rotary-club-INTERNATIONAL-MACONNIQUE

 

 

Ribaat : Voici le Logo du Rotary Club International et bien planter en Algérie, ce logo cache le symbole de la Franc Maçonnerie Luciférienne.

 

Le Rotary a vu le jour à Chicago, Illinois, aux États-Unis le 23 février 1905. C’est à cette date que son fondateur, Paul P. Harris, avocat, tint la première réunion, en compagnie de trois amis, Silvester Schiele, négociant en charbon, Gustavus H. Loehr, ingénieur des mines et Hiram E. Shorey, tailleur. Ils étaient d’origine allemande, suédoise, irlandaise, américaine et représentaient les confessions protestante, catholique et israélite. Deux des quatre fondateurs étaient Franc-maçons, P. Harris et Gustavus E. Loehr, qui d’ailleurs ne restera membre que très peu de temps avant de retourner à laFranc-maçonnerie. Hiram E. Shorey quittera également très vite le Rotary, pour, semble-t-il, des raisons professionnelles.

 

http://www.rotaryclub-tunis-belvedere.org/html/ralgerietxt.htm

http://www.rotaryclub-tunis-belvedere.org/html/membres.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Rotary_International#Rotary_et_franc-ma.C3.A7onnerie

http://www.sergegouteyron-rotary.org/rotaryenfrance.htm

 

3-Lions-Club-maconnique

 

Melvin Jones, créateur le 7 juin 1917 du Lions Clubs, est né le 13 janvier 1879 à Fort Thomas dans l’Arizona aux États-Unis. Devenu propriétaire d’une compagnie d’assurance, il adhère au Business Circle de Chicago dont il devient le secrétaire. Il était aussi Franc-maçon. Il est mort le 1er juin 1961.

 

Pour savoir qui dirige la Franc-maçonnerie du haut de la pyramide maçonnique :

 

Albert Pike, Discours prononcé en France en 1889 et adressé aux hauts degrés de la maçonnerie de «Rite Palladique », publié par la revue anglaise « The Freemason » dans son numéro du 19 janvier 1935 (cf. Epiphanius in « Maçonnerie et sectes secrètes : le côté caché de l’histoire », pp. 508-509) :

 

 

« Voilà ce que nous devons dire aux foules : “ Nous adorons un Dieu, mais c’est le Dieu qui s’adore sans superstition ”. A toi, Souverain Grand Instructeur Général, nous disons ceci, que tu peux répéter aux Frères des 32°, 31° et 30° ème degré: “ La Religion maçonnique devrait être maintenue, par nous tous initiés de hauts degrés, dans la pureté de la doctrine luciférienne. Si Lucifer n’était pas Dieu, Adonaï (le Dieu des chrétiens) dont les actions prouvent sa cruauté, sa perfidie, sa haine pour l’homme, sa barbarie et sa répulsion pour la science, l’aurait-il calomnié avec ses prêtres ? Oui, Lucifer est Dieu, et malheureusement Adonaï est aussi Dieu. Par la loi éternelle selon laquelle il n’y a pas de lumière sans ombre, de beauté sans laideur, de blanc sans noir, l’absolu peu seulement exister comme deux Divinités : l’obscurité étant nécessaire à la lumière pour lui servir de contraste, comme le piédestal est nécessaire à la statue et le frein à la locomotive… La doctrine du Satanisme est une hérésie ; et la véritable et pure religion philosophique est la foi en Lucifer, l’égal de Adonaï ; mais Lucifer, Dieu de lumière [avec l’une de ses orgueilleuses devises : Post tenebras lux] et Dieu du bien, lutte pour l’humanité contre Adonaï, le dieu des ténèbres et démon ”. »

 

http://www.lionsclubalgerie.org/

http://www.lionsclubs.org/FR/lci-foundation/about-us/lions-lcif-mission.php

http://www.lionsclub-algerzhira.org/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lions_Clubs

 

Dans la vidéo suivante, à 3 :27, un membre lors de son serment dit ce qui suit :

 

« [J’accepte] avoir conscience de représenter ma profession auprès de vous et d’en être ainsi l’ambassadeur, je vous en présenterais les données actuelles et ultérieurement son évolution »

Et s’il s’agissait d’un membre du gouvernement?

 

http://www.dailymotion.com/video/x9u9zf_naissance-du-rotary-club-montpellie_news

 

Dans cette autre vidéo ci-dessous, pensez vous que le peuple algérien a besoin de ce genre de futilités ?

 

http://www.dailymotion.com/video/x5ubll_rotary-club-montpellier-et-son-proj_news

 

5/ Les clubs maçonniques en Algérie…

 

http://www.webalgerie.com/les-clubs-maconniques-en-algerie%E2%80%A6

 

Le quotidien Echorouk aurait appris que l’association dite Lions Club qui est une branche du mouvement mondial maçonnique a commencé à restructurer ses bureaux dans différentes wilayas. L’épouse d’un des ambassadeurs arabes à Alger s’est déplacée incognito, il y a quelques mois, à Médéa pour inaugurer personnellement les activités du bureau local du Lions Club. Immédiatement après son installation, ce bureau a procédé à la distribution d’aides au profit d’un centre de handicapés à Chlef.

 

Le Lions Club, tout comme le Rotary, est considéré comme l’un des plus importants vecteurs dumouvement maçonnique. Il se base sur l’action caritative en direction des franges pauvres et vulnérables, d’où cet intérêt pour les wilayas qui avaient été affectées par le terrorisme (Ribaat : Créer de toute pièce par l’état apostat, en massacrant les musulmans pour ensuite le mettre sur le compte des moudjahidines. BUT : Rendre Haineux les populations face à l’Islam et stopper sa monter au pouvoir, preuves : http://les-tyrans-de-ce-monde.over-blog.com/article-bilan-historique-reel-de-l-algerie-de-1988-a-2009-0-6-38196178.html,  http://les-tyrans-de-ce-monde.over-blog.com/article-34448887.html).

 

La création de ces clubs dans les pays arabes a suscité une vive consternation au regard des objectifs douteux de l’association dont les activités sont liées à la franc-maçonnerie qui est une société secrète dirigée par les juifs dans le monde. Ce mouvement est largement présent dans les pays arabes, notamment le Liban où les francs-maçons activent ouvertement et accueillent quelque 100 mille libanais.

Le siège principal du Lions Club se trouve dans l’Etat de l’Illinois aux États-Unis, et Lions fait référence aux gardiens du temple; allusion équivoque au fondement maçonnique de ces clubs. Les maçonniques veulent ressusciter le temple de Soliman. L’action caritative n’est qu’une couverture pour servir en toute quiétude le mouvement sioniste, à l’instar des autres associations maçonniques.

NDLR: avant de publier cette info, nous avons courus à la bibliothèque de la ville se procurer un livre de référence sur la Franc Maçonnerie « La Franc-Maçonnerie sous l’éclairage biblique » publié aux éditions Contrastes. »

 

nous pouvons y trouver le serment : Avant d’être admis le futur maçon doit jurer: « au cas où je transgresserais dans la plus petite mesure mon serment, que mon cou soit coupé, que mon cœur mes dents et mes entrailles soient arrachés et jetés au fond des mers, que mon corps soit brulé et mes cendres dispersées dans les airs pour qu’il ne reste rien de moi et de ma pensée parmi les hommes et les frères maçons ». (p 66)

 

ou encore en page 72 : Les « Rotary club » et « Lion’s Club » sont à la fois des pépinières de maçons et la manifestation publique de leurs préoccupations caritatives. Une très forte proportion (jusqu’à 80% selon les pays) des membres du Rotary sont également maçons. Ce sont les cours extérieures du temple. (p 72)

 

 

 

Publicités

2 commentaires sur “Québec et Nouvel Ordre Mondial:En mémoire du 9 novembre 2008: la FTQ retirait son appui au PQ en pleine campagne électorale

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.