La partie hiaviste de la Bible

Yahweh Elohim (tétragramme YHWH), Yahweh ou Yavhé est le nom donné à un des Elohim, apparemment, celui qui a autorité, le chef des armées d’Elohim 

( Le premier texte est plutôt Elohiste et ne dit pas qu’il y a une autorité, c’est toute l’équipe qui travaille.)

Note : On constate que la succession de la création correspond à la façon dont les biologistes imaginent les diverses étapes de l’évolution. Apparemment les gens de cette époque le savaient  aussi !

Ensuite :Après ce que Eve et le Serpent ont fait, Elohim n’est pas content et il s’adresse au Serpent et lui dit ceci :

« Puisque tu as fait  CELA, maudit sois-tu … »

« …sur ton ventre désormais tu marcheras  et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie.. je mettrais l’inimitié entre toi et la femme,  entre sa race et ta race… »(Gen.III,14)

Le serpent à d’abord eu des pattes comme le lézard, la Salamandre etc. ensuite, il les perdues et est devenu le reptile comme on le connaît aujourd’hui.Dans le texte biblique, selon toute évidence, il ne s’agit pas du serpent au sens « animal » du terme.  Le mot ramper veut dire beaucoup plus.  Le mot rampant à le sens qu’il a à l’heure actuelle :

Dans un aéroport, il y a deux sortes de personnels :

1) Ceux qui volent (les pilotes etc.)

2) Ceux qui restent au sol et qu’on appelle « des rampants » .

Les dieux avaient la possibilité de planer au dessus des eaux, donc de voler.. Cela voudrait donc dire que la race des fils du serpent seront désormais condamnés à « ramper » sur terre, donc « interdit de vol »…

« Inimitié entre les deux races » :  « …celle-ci t’écrasera la tête et toi tu la viseras au talon ».

Cela veut dire que le croisement entre les fils du Serpent et les Terriennes, ne donnera plus d’enfants normaux. En effet, ces croisements futurs donneront des Géants.(voir « les Titans »).

Ces Géants vont s’imposer avec force et cruauté. Ils écraseront la tête des hommes et eux ne pourront que les blesser aux talons, (le talon d’Achille…) au point faible, pour la déséquilibrer (la race) et la faire tomber.

Note : Le déluge avait pour but de détruire  l’Eden et cette race de géants. Bien que quelques uns y ont survécu. 

La colère de Yahvé se retourne contre Eve à présent et il lui  dit :

« Je vais multiplier tes souffrances et tes grossesses, et c’est désormais  dans la souffrance que tu enfanteras  tes fils… »

Le serpent avait raison. La seule différence entre l’homme et les dieux est la notion de conscience. Plus rien ne distingue sauf une chose : “ l’immortalité”.

Et il est écrit :

« Maintenant il faut éviter qu’il n’ étende sa main, prenne aussi de l’arbre de vie, en mange et vive à jamais ».

  L’ homme qui n’a aucune expérience de la vie, a la connaissance du bien et du mal donc le droit à l’initiative. Il a donc la possibilité d’agir à sa guise, et ne s’en  prive pas. Mais, il est dangereux car il ne maîtrise pas bien ses pouvoirs, il et est plus destructif que constructif.

  L’homme a été chassé de l’Eden et la femme ? Il semblerait que Eve, probablement enceinte du Serpent, est restée jusqu’à l’accouchement dans l’Eden et qu’elle ai rejoint Adam après…

  « Le Seigneur Dieu l’expulsa du jardin d’Eden, pour qu’il cultivât la terre d’où il avait été tiré. Après avoir chassé  l’homme, il posta à l’orient du jardin  d’Eden  les chérubins armés d’un glaive à lame flamboyante,  pour garder le chemin de l’arbre de vie. » (Genèse 003 :023 – 024)

*

Eve conçut et donna le jour à  Caïn. « J’ai acquis, dit-elle, un homme, avec l’aide du Seigneur. » (La Genèse 004 :001)

On nous a enseigné que toute l’humanité est conçue d’un couple, une homme et une femme. Si on accepte cela, il y a un problème manifeste d’inceste ayant une répercussion évidente de dégénérescence de la race. Les mariages consanguins provoquent la dégénérescence.

Cette théorie n’était pas possible. Ils n’étaient plus que trois, Adam, Eve et Caïn, la descendance de Caïn ne donna que des garçons pendant six générations (pauvre Eve). Elle continua à avoir des fils avec son mari, elle enfanta de Seth (Genèse, IV,25) Adam avait alors 130 ans !

Les événements ne se sont pas du tout passés comme cela, il est évident qu’il devait y avoir d’autres hommes sur Terre à l’époque de Adam et Eve et on va le vérifier.

La fabrication d’Adam et Eve était faite autour d’une idée nouvelle qui veut que la femme soit l’aide de l’homme. Il s’agit de travailler ensemble en commun dans un but précis.

Probablement à cause de sa “conscience de la douleur”, la femelle humaine est un des seuls animaux à enfanter dans la douleur. Un animal sent qu’il a mal, mais ne comprend pas pourquoi. Il ne somatise pas…Ne bénéficiant plus de l’appui médical, ni de l’environnement  privilégié du paradis terrestre, l’humain risque de voir les enfants mourir en bas âge. Dès lors, lorsqu’une espèce est en danger, la fécondation augmente. Donc les grossesses seront multipliées pour assurer la continuité de l’espèce.

Ensuite :

«C’est dans la souffrance que tu enfantera et ton élan  ira vers ton mari et lui te dominera ».

Note : Vers qui d’autre l’élan de Eve pouvait-il aller…le Serpent ?

Cette phrase est la base de toute la phallocratie occidentale. Mais, à l’époque il n’y avait pas  moyen de faire autrement. Depuis que la femme devient (presque) l’égale de l’homme, nous constatons que les couples au lieu de se consolider, font l’inverse. Il y a autant de divorces que de mariages. A l’époque de la création, il fallait que l’espèce humaine se développe. Il fallait qu’il y ait beaucoup d’enfants qui grandissent dans un milieu sain, équilibré et protecteur pour leur survie. Donc, les couples devaient être unis.

Ensuite :  « Tu travailleras à la sueur de ton front etc.. » 

Ce qui est logique, étant donné qu’ils devront quitté l’Eden et se débrouiller seuls.

Et puis, voici la phrase clé qui est donnée par Yahvé :

« Voici que l’homme est devenu comme l’un de nous, 

grâce à la  conscience du bien et du mal  »  . (Gén.III,22)

Si on comprend bien le texte, l’homme et la femme sont fabriqués différents du point de vue sexuel, pour fabriquer une descendance, mais aussi complémentaires psychiquement pour un programme d’ensemble d’évolution d’humanité.

La différence psychologique entre l’homme et la femme et la différence de comportement est complémentaire et ils doivent travailler ensemble pour la meilleure réussite de leur évolution au sens humain ou spirituel du terme ! La femme ne devait pas travailler pour l’homme, les textes relatent qu’Elohim avait placé les animaux pour aider l’homme. A ce moment là, il a introduit l’idée d’animal domestique.

Eve mit ensuite au monde Abel, frère de Caïn.

Abel devint   berger, et Caïn cultivateur. (Genèse 004 :003)

         Au bout d’un certain temps, Caïn présenta des fruits de la  terre en offrande au Seigneur.  Abel, de son côté, offrit des premiers-nés de son troupeau  et de leur graisse. Le Seigneur eut égard pour Abel et pour son  offrande,   mais ne regarda pas Caïn et la sienne. Caïn en fut très irrité  et son visage‚ était tout défait.(La Genèse 004 :006)

Note : « AB EL » signifie fils de EL, on remarque la nette préférence de Dieu pour sa progéniture et le dédain envers le fils du Serpent…On remarque aussi la pudeur des traducteurs de la Bible qui désigne Adam comme le géniteur d’enfants qui ne sont pas de lui… Probablement le premier cocu de l’histoire de l’humanité…En refusant son offrande, le Seigneur dit froidement à Caïn :

« Si tu agis bien, ne te relèveras-tu pas ? Alors que si tu n’agis pas bien,

le péché est tapi à ta porte : son élan est vers toi,

mais toi, domine-le » (Gen.IV,7)

Cela signifie en clair : « Tu es  incapable de faire le bien, tu as en toi (comme ton père) l’esprit du mal,  essaie de le dominer… »

Mais Caïn ne peut pas se dominer et fou de jalousie, il, tue Abel. Il va être puni, pour cela . Je suppose que n’importe quel « fils d’homme normal » aurait été condamné à mort pour avoir osé tuer un fils de EL…Mais Caïn « fils du serpent » eut la vie sauve et fut simplement bannit de l’Eden et reçu même « un signe » pour le protéger.

Il dit ceci :

« Je serai fugitif et fuyard sur la Terre et il arrivera que quiconque

 me rencontrera me tuera ».

Dieu répondit : « Si quiconque tue Caïn, il sera vengé sept fois etc.. »

Donc, il n’est pas seul, il y a d’autres hommes et femmes en dehors de l’Eden !

Ensuite :

«  Caïn sortit de devant Yahvé et il habita au pays de Not à l’Orient d’Eden,

 il y connu sa femme (il y avait bien d’autres femmes) et elle conçu et

 enfanta Hénoch. Comme il bâtissait  une ville, il appela la ville du

 nom de son fils Hénoch « ….

A partir de là, les textes deviennent prolixes en filiations très précises et en prénoms de toutes sortes : Eve, Caïn, Seth, Aenosch, Kénan, Mahalabel, Yéred, Lamek et ses deux épouses Ada et Sella etc. Dix lignes de textes contenant une avalanche de noms. Il y avait d’autres femmes et d’autres hommes, assez pour peupler une ville !

Il devait y avoir beaucoup d’êtres plus rudimentaires, mais bien sûr, la race Adamique « améliorée » était de toute évidence génétiquement supérieure.

“C’est vérifié du point de vue historique. Prenez l’hypothèse que le gène caractérisant la race Adamique est un gène prédominant de telle façon que quel que soit le croisement d’un être humain de la race Adamique avec un autre hominien, c’est le gène dominant qui l’emporte. Cela nous le savons puisque tous les types préhominiens, au point de vue archéologique, ont disparu sans laisser de trace et il n’y a pas de chaînon intermédiaire, ce qui semble bien indiquer l’apparition d’un gène dominant qui amène la disparition de l’espèce ou gène récessif, il n’y a pas de hasard, tout se tient très bien.”(conf.L.D’Alès)

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.